Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 06:00

Crédits photographiques : Le métier de luthier, Gustave Villaume, Mirecourt 1982, photographie de Bernard Lesaing. Tous droits réservés. Source : Enquête ethnologique d’Hélène Claudot-Hawad sur les luthiers de Mirecourt (Vosges, Lorraine), 1980-1982. ICI 

« Il est rare de pleurer à la lecture d’un livre de fiction et il est encore plus rare de l’avouer… »

 

J’avoue !

 

J’ai pleuré…

 

Ce livre venu comme un don du ciel m’a ému, bouleversé, sanctifié…

 

« À travers les feuilles d’un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble aux bruits des forêts »

Henry David Thoreau Journal 20 juin 1840

 

Merci !

 

 

« Âme brisée », d’Akira Mizubayashi, la musique comme garde-fou ICI 

 

Âme brisée eBook by Akira Mizubayashi

 

Contre un monde au garde-à-vous, Akira Mizubayashi a composé une parabole vertigineuse sur le pouvoir de la musique, de la mémoire et de l’amour.

 

Antoine Perraud, le 18/09/2019

 

Âme brisée, d’Akira Mizubayashi, Gallimard, 244 p., 19 €

 

L’universitaire japonais Akira Mizubayashi, spécialiste de la littérature du siècle des Lumières, écrivit à 59 ans son premier livre en français. Un essai magnifique consacré à notre idiome (Une langue venue d’ailleurs, 2011). Suivirent une ode à feu sa chienne (Mélodie. Chronique d’une passion), puis une analyse du rituel nippon des ablutions (Dans les eaux profondes).

 

Il s’était entre-temps essayé au roman, avec un résultat somme toute enchanteur (Un amour de Mille-Ans). Sa récidive dans le champ de la fiction se révèle bouleversante, au-delà de l’imaginable.

 

 Les premières pages pourront paraître appliquées, qui nous transplantent à Tokyo le 6 novembre 1938 : un quatuor amateur y répète le Rosamunde (D. 894) de Schubert, avant que ne fasse irruption la soldatesque impériale, qui brise littéralement les choses – l’instrument du premier violon est saccagé et l’homme disparaît à jamais, laissant son fils terrorisé caché dans une armoire.

 

Un amour dévorant pour la musique

 

Le style un rien désuet d’une telle scène d’exposition relève d’une écriture sépia. La suite, absolument merveilleuse, emplie de volutes et d’échos, subjugue, qui se déroule de la fin des années 1960 au printemps 2005 (ne surtout pas la dévoiler, tant cela gâcherait le vertige romanesque).

 

La suite ICI 

 

Lisez-le !

 

Mirecourt & le violon - Guillaume KESSLER, Luthier

 

Mirecourt : haut lieu de la lutherie en France

 

La vocation de Mirecourt

 

Mirecourt est une petite ville de 6000 habitants située à proximité de Neufchâteau dans le département des Vosges en France.

 

L’école de lutherie est hébergée dans l’enceinte du lycée Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt.

 

Est-ce un hasard si la bannière du site internet de Mirecourt marque son identité visuelle par la représentation de violons ? Qui serait assez naïf pour le croire ?

 

Les premiers facteurs de violons habitant Mirecourt sont recensés dès 1620.

 

Au lendemain de la première guerre mondiale, Mirecourt héberge quatre fabriques, une vingtaine d’ateliers de lutherie et quelque 175 artisans luthiers…

 

ICI

 

Mirecourt : découvrez le quotidien des meilleurs luthiers de France

Mirecourt : découvrez le quotidien des meilleurs luthiers de France

 

La cité vosgienne, héritière d'une tradition née au XVIe siècle chez les maîtres italiens de Crémone, perpétue ce savoir-faire de fabrication d'instruments du quatuor et d'archets. Un marché aujourd'hui restreint qui incite les artisans à rivaliser d'imagination pour survivre.

 

 

La suite ICI 

 

 

Akira Mizubayashi

Nationalité : Japon
Né(e) à : Sakata , le 05/08/1951
Biographie :

ICI 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 31/08/2020 07:13

C'est tout juste la fin août et cette jolie chronique nous annonce l'automne proche avec son lot de nostalgies comme chantait Barbara:
"Jamais la fin d’été n’avait paru si belle.
Les vignes de l’année auront de beaux raisins.
On voit se rassembler, déjà les hirondelles..."
Courons en librairie demain pour justifier pourquoi « Les sanglots longs Des violons De l’automne Blessent mon coeur D’une langueur Monotone. »

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents