Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 08:00

 

De mon temps le notaire roulait en 403 Peugeot, le pharmacien en DS Citroën, le péquenot et le prolo en Renault, les jeunes en  coccinelle Volkswagen, les nouveaux riches en berlines allemandes, Mercedes, BMW… quelques originaux en américaine tel le vétérinaire se pavanant dans sa Ford Mustang.

 

La bagnole fait l’homme !

 

Et de plus en plus la femme !

 

La grande vogue des gros SUV est là pour en témoigner…

 

Pour l’auto j’en suis resté au stade primaire : ce fut et c’est encore un instrument de liberté…

 

Dans l’ordre 2CV Citroën, Fiat 128, Renault 4, Volvo 300, Renault 21 de fonction à la SVF, Renault 25 de fonction, Renault Mégane, Renault Twingo…

 

Bref, je ne suis pas abonné aux chroniques automobiles mais comme vous le savez je suis accro aux bouquins.

 

Je lis en ce moment le Goncourt 2019 : Jean-Paul Dubois pour Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon

 

J'ai aimé “Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même ...

 

Un excellent livre…

Un roman sur le souvenir et l'échec

 

Le récit de Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon se déroule dans un quartier populaire de Montréal au Québec, au sein d'un immense centre pénitencier. C’est ici que que Paul Hansen, le héros du roman qui partage son prénom avec la plupart des personnages de Jean-Paul Dubois, passe en revue les grands moments de sa vie, dialogue avec les fantômes de son passé. Avant de partager une cellule de six mètres carrés avec un mastodonte des Hells Angels, Paul Hansen était superintendant à L’Excelsior, une résidence dans laquelle il déployait ses talents de concierge bienveillant, toujours prêt à venir en aide aux personnes isolées... A travers les souvenirs de ce taiseux, on voyage de Toulouse au nord du Danemark, à Skagen chez les pêcheurs de plies, en passant par le nord du Canada, où l’amiante empoissonne les sols. Ce qui a conduit Paul Hansen sous les verrous ? Le lecteur ne le découvrira qu’à la fin de sa longue confession, tragique et burlesque.

 

Le père du narrateur Paul Christian Frederic Hansen, pasteur danois Johanes Hansen, qui a perdu la foi, officie à Toulouse, sa mère Anna Margerit est la propriétaire-exploitante d’un cinéma d’art et d’essais Le Spargo (du latin je sème), et comme j’adore parfois m’en tenir à un détail, en gros scruter par le petit bout de la lorgnette, je vous livre le pourquoi de mon soudain intérêt pour la NSU Ro80

 

Voiture de l'année : 10 modèles tombés dans l'oubli

 

Page 43

 

« Influencé, j’imagine, par le climat insurrectionnel de cette année-là, mon père acheta en 1968 une voiture étrange dotée d’un moteur d’une conception totalement révolutionnaire, élue dans l’allégresse générale « voiture de l’année ». La NSU Ro80 – Ro signifiant Rotationskolben – était une familiale équipée du fameux bloc Comotor, le premier moteur rotatif Wankel à équiper une voiture de série. Le pasteur sensible à cette innovation mécanique, acheta la quatre-portes allemande pour héberger une famille qu’il aurait parfaitement pu loger dans un habitacle autrement plus modeste et de technologie plus conventionnelle. Peut-être Johanes avait-il encore en tête d’agrandir le cercle de sa descendance et d’implanter plus solidement la marque des Hansen sur ce territoire du sud-ouest. Quoi qu’il en soit, et malgré son habitabilité surprenante, cette NSU birotor se révéla être un véritable désastre, avec son catalogue de pannes moteur aussi inattendues et variées les unes que les autres. La Ro 80, censée préfigurer la technique et l’inventivité du monde de demain, modéra ses ambitions, vit ses ventes s’écrouler et quelques temps plus tard, précipita à elle seule la faillite, puis la disparition, de la marque NSU, qui finit par être rachetée par Audi. »

 

Page 55 au retour d’un voyage au Danemark dans la famille Hansen chez un concessionnaire NSU de Hambourg.

 

« Le technicien allemand tenta bien d’expliquer en anglais l’origine de la défaillance d’un élément qui se cachait, semble-t-il quelque part sous la culasse. Le brave homme avait beau répéter chatter marks ou encore rotor housing en pointant fermement son index sur une partie haute du moteur, ni mon père ni ma mère ne comprenait ce qui se cachait derrière ces grommellements et ce langage de signes. À court d’arguments, le garagiste employa alors un mot universel, et, de plus, commun à l’allemand, au danois et au français : « Garantie » Ajoutant à plusieurs reprises : Keine Geld, nein, keine Geld. Ce qui, en langage plus élaboré, signifiait : « Vous avez acheté une voiture de merde, NSU qui en a parfaitement conscience fait jouer la garantie et prend en charge vos réparations. Vous n’avez rien à payer. Nein. »

 

NSU Ro 80, 1968 [Auta5P ID:10667 EN]

 

  • Saga NSU
  •  

Célèbre pour ses motos, qui se sont illustrées en compétition et sur les pistes des records du monde de vitesse, NSU a occupé une place originale dans le paysage automobile d'outre-Rhin. Passée dès 1905 à la construction de quatre roues, la firme produit ses propres modèles tout en réalisant, suite à un accord avec Fiat, le montage des voitures de Turin à partir de 1922. Sept ans plus tard, NSU cède sa nouvelle usine de Heilbronn à la firme turinoise. La marque de Neckarsulm se cantonnera dès lors à la production de motos et de cycles. Mais le secteur des deux roues motorisés déclinant, NSU décide, au milieu des années cinquante, d'effectuer son grand retour à l'automobile.

 

Le marché porteur étant celui des voitures populaires en cette période de l'après-guerre, NSU Prinz présente en 1957 la Prinz, une petite berline de 600 cm3. Techniquement sophistiquée (moteur à arbre à cames en tête), bien construite et fiable, elle rencontrera un grand succès. Au cours d'une carrière qui durera jusqu'en 1973, la Prinz connaîtra de nombreuses évolutions, sans parler des variantes sportives, dont la TTS qui s'illustrera en compétition.

 

Marque d'avant-garde cultivant l'innovation, NSU se lance dans les années cinquante dans un projet ambitieux, le moteur rotatif de l'ingénieur Felix Wankel. En 1963 sort le Spider, première automobile au monde à être équipée de cette mécanique. Quatre ans plus tard est dévoilée une berline haut de gamme dotée d'un double rotor, la RO 80. Mais cette voiture révolutionnaire aboutira à un échec commercial.

 

Auto Union et NSU fusionneront en 1969 et l'usine de Neckarsulm se consacrera dès lors à la construction des modèles Audi.

 

  • Le moteur rotatif « révolutionnaire » de type Wankel avait été étudié et fabriqué en commun avec Citroën ( Citroën GS Birotor) au sein de la joint-venture Comobil et de l’usine de fabrication Comotor.
  •  

Grandeur et décadence du moteur à piston rotatif - Moto Magazine ...

 

  • Au milieu des années 60, l’industrie automobile allemande possède une réputation déjà bien solide, mais ne se démarque pas vraiment par son originalité débordante. Jusqu’à ce que cette petite NSU ne fasse parler d’elle… Francois Piette 13/02/2018
  •  

Entre les gros mastodontes Mercedes, BMW et Volkswagen, NSU fait figure de petit poucet. La marque décide de frapper fort avec un produit révolutionnaire, histoire de se repositionner sur l’échiquier. Elle met donc en chantier un projet de berline avant-gardiste qui voit le jour à la fin de l’année 1967. Son nom Ro80 est déjà tout un programme : Ro fait référence au type de moteur (rotatif) et 80 évoque les… années 80, soit une vision du futur ! D’autres sources évoquent aussi une certaine obsession du chiffre 8 durant le développement : la voiture devait coûter 8000 DM, peser 800 kg et consommer 8 l/100 km. Aucun de ces objectifs ne fût atteint, et de loin…

 

Une fiche technique invraisemblable !

 

Techniquement, la Ro 80 se démarque bel et bien des traditionnelles berlines allemandes : moteur rotatif birotor de 995 cm3 (115 ch à 5.500 tr/min), suspensions indépendantes (de type McPherson à l’avant, s’il vous plaît), traction avant, crémaillère de direction avec assistance et cerise sur le gâteau : une boîte semi-automatique à trois rapports, dont le pommeau du levier de vitesse actionne un interrupteur qui désengage l’embrayage !

 

La suite ICI 

Partager cet article

Repost0

commentaires

anne 19/07/2020 17:35

PARFOIS JE RIS TOUT SEUL ( JP Dubois)
Quand elle est rentrée, ce soir, elle a enlevé son manteau et elle m’a annoncé qu’elle avait un cancer du sein qui s’était propagé un peu partout. Je l’ai prise dans mes bras et j’ai demandé : « Qu’est-ce qu’on va devenir ? » Elle a allumé une cigarette et a dit : « Qu’est-ce que tu vas devenir ? ». (p.

pax 21/07/2020 01:18

Merci pour ce commentaire incongru mais qui permet aux " happy few " de partager votre succulente lecture voir, comme moi, de la découvrir.

pax 19/07/2020 08:31

Ah la bagnole ! Sujet intarissable des conversation entre mecs, avec le sport et les nanas.
Je m'en tiendrais à quelques anecdotes ou boutades.
Autre flop de l'industrie automobile * : La Daf . Voiture à boite "automatique" - transmission à courroie - "la voiture à bretelles." Le contraire du proverbe qui voudrait que " qui peut le plus peut le moins " . Daf constructeur de poids lourds d'envergure s'est cassé les dents sur ce jouet quelque peut d'avant garde.
La voiture est pour moi, une raison de plus pour aimer les italiens. Ce peuple qui démontre à l'Europe entière qu'on peut très bien êtres heureux avec une Fiat 500 et qu'il n'est pas besoin des tanks de l'industrie automobile allemands , indispensables à beaucoup pour afficher leur standing, pour sourire à l'existence et chanter sa joie de vivre.
Quand aux fameux tanks, quand on voit le nombre de voiture allemande à étoile circulant en Israël, on ne peut pas dire que ce peuple soit particulièrement rancunier.
So long'

* Autre échec retentissant de l'industrie automobile la DeLorean dont la célébrité perdure pour avoir été le modèle de l'automobile de " Retour vers le futur "

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents