Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 14:00
Le pensum de Pax, privé de plage pour rendre sa copie, il mérite un petit canon de Collioure

Gonflé l’Taulier ! M’coller un devoir de vacances en plein été pour parler d’chez moi alors que j’en suis effectivement éloigné de près de 1000 km et plus préoccupé de cette région d’adoption que de celle de mes origines. D’autant plus gonflé qu’il a presque tout dit, me coupant l’herbe sous le pied. Pourtant j’lui n’avons rien fait qu’je sache.

 

La chaleur peut être ? Ça doit être ça.

 

La canicule engendrant un coup d’flemme qui l’empêche de taper « Alsace Bossue » sur Wikipédia ou la rubrique est très complète et les annexes précises.

 

Mais bon, redoutant un sort qui me serait fait c’est à dire me voir rayé de la liste des destinataires des chroniques comme ce con étriqué et inculte de Pain de Sucre (Zuckerberg) et sa Fesse de Bouc, évacue une peinture religieuse de Rubens pour obscénité, j’obtempère, le petit doigt sur la couture du pantalon.

 

Je cite mes sources aussi.

 

Cette fois ce que je redoute c’est le sort réservé à ce pauvre Karl-Theodor Maria Nikolaus Johann Jacob Philipp Franz Joseph Sylvester Freiherr von und zu Guttenberg, jeune et éphémère gloire de la politique allemande obligé de quitter le ministère des armées de « Mutti » Merckel convaincu de plagiat conséquent à l’occasion de la rédaction d’une thèse d’étudiant.

 

Il n’y a plus que chez ces parpaillots de Prussiens qu’on démissionne pour si peu. Chez nos bons catholiques de France ou, grâce à dieu il y a des accommodement avec le ciel, malgré le flagrant délit et la main dans le sac on adopte la devise de Guillaume d’Orange dit le Taciturne et aujourd’hui celle des Pays Bas : « Je maintiendrai ».

 

N’est-ce pas Messieurs Attali, Minc et consorts qui laissent à Cyrano la classe et le panache :

 

« Moi c’est moralement que j’ai mes élégances » ?

 

Comme Eugène qui tirait à la ligne, je sue aussi mais en raison de la très grande chaleur «Ben z’avez ben raison Mme Michu avec tous ces spoutnik qu’ils nous envoient dans le ciel c’est pas étonnant que la météo soit foutue ! » entendait-on sur Radio Luxembourg dans ma jeunesse ou l’on suivait le feuilleton La Famille Duraton.

 

La différence entre catholique et protestant évoquée plus haut sur un autre sujet, me permet de m’acquitter du pensum et d’entrer dans le vif du sujet.

 

En effet c’est la raison historique qui prime sur le pourquoi du comment de cette curieuse dénomination. Les « paroisses » protestantes préférant rejoindre en 1793 un Bas Rhin de même confession plutôt que de rester attachées à une Lorraine catholique.

 

L’Alsace Bossue n’est que la traduction d’une expression utilisant l’adjectif « krumm » qui en allemand veut dire bossue, tordue, tortue, torse, courbe permettant toute les interprétation.

 

Bossue comme la région vallonnée. Mais le Sundgau , autre région au sud de l’Alsace, l’est tout aussi.

 

Krumm c’est aussi ce qui n’est pas droit, ce qui est bancal ou tordu et qualifiant ainsi les habitants de cette région, ni Alsaciens, ni Lorrains.

 

Le dessin formé sur la carte illustre cette situation. Mais ce n’est pas cette configuration qui est à l’origine du terme sauf ce contenter de peu. Chacun peut, à sa guise, préférer l’une ou l’autre des raisons et rêver ou broder ce qu’il lui plait.

 

Pour faire court, si l’on m’autorise cette clause de style  ce nom ne concerne plus que trois cantons. Comme la région ils sont durement frappés par la crise économique. L’Alsace Bossue reste cependant très belle pleine d’attraits et mérite le voyage Au retour, assurément, vous comprendrez l’apostrophe de Bernard Maris qui nous exhortait d’aimer la France.

 

Soyez les premiers. Quand le réchauffement climatique aura transformé le sud du pays en un désert étouffant à fuir, vous aurez, avant tous les moutons, découvert une région qui vaut mieux que sa réputation et où il pleut moins que l’on ne croit.

 

Pour terminer, une anecdote relative aux relations entre Alsaciens et Lorrains. C’est derniers avait promis aide et soutien aux Alsaciens face aux esprits de conquête de divers Princes Électeurs ou autre, de ce côté-ci comme de l’autre du Rhin ou même du Danube.

 

Le moment venu, pas de Lorrains qui acquirent définitivement la réputation de traître sans parole. Ils se virent bien sûr interdit de territoire. Depuis, les Lorrains seraient affublés de grandes oreilles, déformation provenant de leurs mères soulevant leurs gamins par ces appendices pour les hisser au-dessus de la ligne bleue des Vosges en leur r comme une  litanie : Tu vois comme c’est beau là-bas !

 

Je suis lorrain, né à Metz, avec effectivement des oreilles comme on dit. Mon épouse est née native de Strasbourg. Une vie de couple aux périls de l’histoire !

 

Et voilà comment on gâche une belle matinée de plage.

 

Collioure le 31 juillet 2018

 

pax

 

Source : voir sur Wikipédia , à l’article Alsace Bossue, l’intéressante note de Henri Higel

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 31/07/2018 16:15

Ou il est démontré, une fois de plus que pax confond vitesse et précipitation et que le Taulier tire plus vite que son ombre.Une relecture , après la sieste, révèle quelques mastics. C'est ainsi qu'en lieu et place des 3 points il fallait lire : " clause de style " par exemple.
Au moment de reprendre tout cela parait la copie." Tilt, game over !"

JACQUES BERTHOMEAU 31/07/2018 18:29

correction faite

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents