Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 06:00

Résultat de recherche d'images pour "le club des 5 arrete l'alcool"

Ce livret un pur produit d’importation rosbif  : Five give up the booze.

 

Résultat de recherche d'images pour "five give up the booze book"

 

 

Vivement le Brexit, certes ce sera plus dur de fourguer du Chablis aux buveurs de la perfide Albion mais Macron pourra taxer lourdement l’importation du Dry January qui met dans tous ses états les gars et les filles du jaja gaulois.

 

Les deux camps sont à couteaux tirés, même prêt à se flinguer, ça cartonne sec, pensez-donc les bonnes âmes du Dry January made in France se font sponsoriser par Coca Cola.

 

Image

 

Bref, le Point pour oublier l’élégant pointeur en costume blanc Matzneff, sort son couteau suisse qui convoque Zola : l’Assommoir : ICI 

 

Pour ne rien vous cacher moi aussi ça m’assomme, ça me gonfle, plus vertement ça me fait chier, comme le déclarait Clémenceau « La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires ».

 

L’alcoolisme est une chose trop grave pour la confier aux belligérants des deux camps.

 

C’est un petit jeu à somme nulle que je vois pratiquer depuis l’érection de la loi Evin.

 

Aux gens du vin j’ai toujours rétorqué : trop tard, vous avez toujours un train de retard, vous n’êtes pas crédibles dans l’opinion publique.

 

Aux prohibitionnistes masqués, les touche pas au premier verre, je balance « occupez-vous des causes de l’alcoolisme plutôt que de nous vendre des campagnes de communication à la con », vous êtes à côté de la plaque.

 

J’ai passé l’âge des joujoux importés de GB.

 

Le club des 5 arrête l’alcool est publié chez Hachette, le Hachette du guide des vins

 

Résultat de recherche d'images pour "hachette guide des vins 2019"

 

Les rosbifs sont plus subtils qu’ils n’y paraissent, ils ne chaussent pas de gros sabots comme nos gars de l’ANPAA, ils approchent sur la pointe des pieds pour aborder le sujet.

 

Exemple :

 

 

Ce que je viens d’écrire va déplaire, je m’en balance comme de ma première chemise, les conseilleurs de modération, d’abstinence ou de c’est bon ou mauvais pour la santé, très peu pour moi, je bois quand je veux, comme je veux, lorsque je jeûne je ne bois pas une goutte d’alcool, en effet le vin qui pue c’est de l’alcool, n’en déplaise au sous-ministre de l’agriculture et ses frères, la culture n’empêche en rien que certains dégustateurs patentés sont addicts, libre à eux, mais qu’ils ne viennent pas me faire la morale tout comme les hauts défenseurs de la Santé Publique.

« Janvier sobre » : Une start-up veut lever les clichés (et non le coude) sur les bières et les vins sans alcool

APERO Un Nantais de 37 ans a lancé Gueule de joie, une start-up de vente de boissons sans alcool

Julie Urbach

   

Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rialland Michel 07/01/2020 10:59

Bonjour Monsieur Berthomeau. Je vous renouvelle mes meilleurs voeux pour la nouvelle année et je vous adresse un petit mot pour vous signaler un livre dont vous avez peut-être déjà entendu parler: Il s'agit de "Histoire et traditions de la vigne et du vin en Vendée". Mon fils ainé, qui a repris ma ferme,docteur en géographie avec pour prof un certain Alain MIOSSEC que vous citez dans un de vos derniers articles, m'a offert cet ouvrage édité par le Cercle Vendéen de Recherche Historique.
J'ai pensé que ce livre pourrait vous intéresser et que vous y trouverez quelques clichés pris à la
Forêt sur lesquels vous reconnaîtrez quelques personnages emblématiques.
Avec toute mon amitié. Michel RIALLAND

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents