Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 08:00

Résultat de recherche d'images pour "caricature de Mitterrand et de Bernard Tapie""

Les avocats, ceux avec le bavoir blanc et la robe noire, vont être vert de rage à la lecture de mon titre qui pourtant ne fait que refléter la réalité. Normal, en général les avocats sont verts même si certains sont noirs.

 

L'avocat est une star des réseaux sociaux, scotché à son smartphone il les inonde de ses pensées profondes, à croire qu’il s’ennuie dans la vie, mais là je dévie de ma trajectoire même si l’avocat est aussi une star des réseaux sociaux avec 1,3 million de publications, notamment sur Instagram où il est photographié sous tous les angles.

 

L’avocat envahit nos assiettes, en guacamole, en lamelle de carpaccio, en poke bowl ou encore en toast, un raz-de-marée symbole du soi-disant manger sain, sous-entendu être vegan. Souvent associé à l’œuf mollet, aux graines de courge, ou au saumon fumé, l'avocat regorge d'oméga 3, d'acides gras mono-insaturés, de vitamines, de fibres. Sa texture facile à travailler se transforme en crème très rapidement et fait le bonheur des vegans. Il comporte également de nombreuses vertus rassasiantes et antioxydantes.

 

Un fruit tellement bon pour la santé qu'on en fait même des produits de beauté. Bilan, ces dernières années, la consommation d'avocat a explosé.

 

Tout ça est bien beau mais l’avocat est un grand voyageur il est le roi  des exportations latino-américaines vers les États-Unis et l'Europe, au risque de conséquences néfastes sur l'environnement.

 

Le chef irlandais JP McMahon, une étoile au Michelin, a été le premier à qualifier l'avocat de nouveau « diamant de sang », en référence aux diamants extraits en Afrique qui ont alimenté des conflits meurtriers sur ce continent.

 

L’ « or vert » du Mexique

 

 

Le Mexique est le premier producteur au monde d'avocats. La majorité des plantations se trouve dans l’État de Michoacan (centre) sur la côte Pacifique, qui jouit d'un sol volcanique adapté.

 

Mi-janvier, un camion chargé d'avocats sortait de l’État toutes les six minutes afin de répondre à la demande pour le Superbowl, la grande finale de football américain aux États-Unis, qui aura lieu le 3 février.

 

En 2018, plus de 377.000 tonnes, soit 80% de la production, ont été envoyées vers le voisin du nord, soit une hausse de 13% par rapport à l'année précédente.

 

Plus de 57.000 tonnes sont exportées vers les autres marchés (+ 8%), selon les chiffres de l'Association des producteurs et exportateurs d'avocats du Mexique (APEAM).

 

Mais des plantations illégales de cet « or vert » ont entraîné la déforestation de milliers d'hectares dans cet État de près de 5 millions d'habitants, selon des chercheurs qui dénoncent des contournements de la loi. La législation locale autorise des plantations sur un terrain forestier quand les arbres ont été coupés ou ravagés par le feu.

 

« Il y a une pratique très commune chez les propriétaires forestiers qui consiste à semer des avocatiers sous les arbres, et peu à peu, ils coupent les arbres pour laisser les avocatiers à découvert », explique à l'AFP Luis Mario Tapia Vargas, chercheur à l'Institut national de recherches forestières, agricoles et d'élevage (Inifap).

 

Il y a aussi les incendies. Selon le chercheur, 95% d'entre eux sont intentionnels et peuvent ravager 10.000 hectares les années de sécheresse. Quant aux plantations illégales, elles ont atteint 15.000 hectares en 2018. "De nouvelles plantations sont autorisées contre des pots-de-vin", souligne-t-il.

 

La guerre de l'eau au Chili la suite ICI 

 

Si ses propriétés nutritionnelles ne cessent d'être vantées, l'avocat n'est pas un modèle de vertu pour l'écologie. Extrêmement gourmand en eau - 1.000 litres pour 1 kilo - son bilan carbone est aussi très lourd, à cause du transport.

 

Un transport énergivore

 

Par ailleurs, le transport des avocats de l’Amérique Latine (Pérou, Chili, Mexique) vers l’Europe se fait via des trajets de centaines de kilomètres en camion, exige une réfrigération à 6°C pendant une vingtaine de jours de transport en bateau. À cela s’ajoutent les besoins d’emballage et de stockage dans une mûrisserie, avant que le fruit soit soufflé à l’éthylène pour être mûri.

 

Faut-il le boycotter ?

 

S'il n'est toutefois pas nécessaire d’arrêter d'en manger, il peut être utile de s'interroger quant à sa provenance et en limiter sa fréquence.

 

Le chef Romain Meder, lui, choisit uniquement des avocats français corses pendant leur saison. Petits à la peau lisse, ils ont un goût plus vert que les avocats à la peau rugueuse mais sont toutefois plus chers puisqu'ils sont plus difficiles à trouver.

 

Reste une question capitale : l’avocat fruit ou légume ?

 

Communément utilisé comme un légume dans nos assiettes, l'avocat est néanmoins un fruit au sens botanique : contenant un noyau (c'est à dire une graine), et provenant d’une fleur fécondée (celle de l’avocatier), l'avocat se classe bel et bien dans la catégorie des fruits.

 

Néanmoins, bien qu’il s’agisse d’un fruit au sens botanique, l’avocat est, au sens populaire, plutôt classé parmi les légumes. Dans nos habitudes culinaires, tout comme au supermarché, on le retrouve plutôt au côté les « vrais légumes » tels que le poireau, le navet ou encore la carotte.

 

L'avocatier appartient à la même famille que le laurier dont les feuilles parfument notre cuisine. C'est un bel arbre de deux à cinq mètres de hauteur, au feuillage dense et persistant. Il existe plusieurs variétés d'avocats, différant surtout par la peau qui peut être claire ou sombre, fine ou épaisse, lisse ou rugueuse, et par l'adhérence du noyau.

 

On trouve donc des avocats pratiquement toute l'année et 3 grandes variétés se partagent le marché :

 

- le Fuerté, allongé, vert sombre, mat, à peau fine. Il vient d'Israël d'octobre à avril, d'Espagne de novembre à avril et d'Afrique du Sud d'avril à septembre.

 

- l'Ettinger, allongé, vert clair, brillant, à peau fine, vient d'Israël d'octobre à avril et d'Afrique du Sud d'avril à septembre.

 

- le Hass, brun violacé, à peau dure et granuleuse, est la variété la plus importée et la plus appréciée. Il vient d'Espagne de septembre à mai, d'Israël de janvier à mai, d'Afrique du Sud de mai à septembre et du Mexique de septembre à décembre.

 

La Corse regorge d’avocats : le barreau de Bastia regroupe plus de 152 avocats celui d’Ajaccio 189 avocats, ça fait un beau ratio par tête d’habitants. De plus, la diaspora corse sur le continent recèle aussi d’un nombre d’avocats impressionnant. Normal, y’ a du pain sur la planche…

 

 Vincent de Moro Giafferi, « l'avocat de génie »

 

 

Vincent de Moro Giafferri reste et restera à l’égard des avocats, notamment pénalistes, non pas une référence, mais LA référence. 

« Défendre l’homme, toujours » ICI

 

L'avocat en Corse ?

 

Et oui, la Corse est à la limite septentrionale de sa zone de culture !

 

On le trouve dans les jardins de villages à la même altitude que les agrumes (0-400m). Sensible aux vents, notamment au vent du Nord, il a besoin d'une zone protégée pour déployer toute sa vigueur. Il pousse de façon luxuriante dans les sols riches et aérés bien drainés et ne supporte pas les excès d'eau prolongés qui provoquent son dépérissement.

 

Arbre de forêt, c'est en verger que l'on trouve en Corse les plus beaux sujets, formant de véritables sculptures végétales.

 

Les variétés

 

Plusieurs variétés d'avocats pour un verger car cette diversité est favorable à une bonne pollinisation :

 

ZUTANO , le plus précoce avec sa peau vert clair très brillante (récolté en décembre)

 

FUCCA à peau lisse et violette (janvier)

 

BACON , plus rond vert foncé finement granulé (décembre à février)

 

FUERTE , notre variété principale, allongé à peau vert foncé assez granuleuse (février à avril)

 

Et aussi pour mémoire HASS, REGINA ET NABAL qui terminent la production (autour du mois de mai). Cependant ces 3 variétés, plus sensibles au gel, restent d'importance mineure sous notre climat et n’arrivent pas à maturité tous les ans.

 

Des avocats bio de Corse

 

C’est un délice et une rareté ! La production d'avocat en Corse, conventionnels et bio confondus, est estimée à 10 tonnes/an, c'est très peu...

Les clients de Biocoop sont verts !

 

Et si les avocats achetés avec soin n’étaient finalement pas bio ? C’est ce que laisse penser les dernières révélations du Canard Enchaîné. Parut dans leur numéro de ce mercredi 10 juillet, un article dévoile le scandale que la chaîne de 590 magasins biologiques a tenté de cacher. Pour ce faire, le journaliste Christophe Labbé s’appuie sur un document confidentiel intitulé "État dramatique de la filière Espagne sur la filière avocat. Complicité tacite des intermédiaires et des distributeurs en général ". Ce rapport présenté au conseil d’administration de Biocoop le 28 juin 2019, émet un doute quant à l’origine des avocats estampillés "Espagne". Ces derniers viendraient en réalité d’Amérique du Sud et plus précisément du Pérou. Une provenance qui fait débat. Difficile d’assurer la traçabilité et la qualité bio des fruits produits dans ces régions. À cela, s’ajoute une taxe carbonne décupler. Un véritable souci pour une structure qui prône le bien manger et la richesse du local.

 

La suite ICI 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents