Le blog de JACQUES BERTHOMEAU

N’imaginez surtout pas que j’ai commis ce titre pour attirer les faveurs de mes amis de Bourgogne Live, c’est pure vérité. Imaginez-moi attablé face à un ballon de Melon de Bourgogne lisant l’édition du Parisien où je découvrais que le 14 janvier prochain la saint Vincent des coteaux de Louveciennes (eux-aussi ont craqué pour les coteaux comme les bourguignons) sera célébré en grandes pompes à Louveciennes link . Puis revigoré je prenais ma Chevrolet Bel Air, qu’a un petit nom très bourguignon (cf. ci-dessous) et Celtique au bec je partais écrire ma chronique du lundi à la gloire du BGO devenu un collector depuis sa petite mort.

 

Démonstration en écrits et en images.

 

1-     Mes 2 œufs coques à la Renaissance 87 rue de la Roquette avec un ballon de Melon

 

J’ai mes habitudes. Lorsque je me rends Cour Debille dans le XIe pour fouiner chez les fêlés du Vintage (là où j’ai acheté mon sac Pan Am) je vais ensuite me taper 2 œufs coques à la Renaissance, mouillettes, beurre Bordier salé… La maison a une règle : elle ne sert pas de jaja avant midi. C’est en ce lieu que j’ai découvert le jus de Cyril Alonso Grand Q Glacé : cuvée du Château Gonflable qui a scellé notre indéfectible amour. Comme je suis arrivé à la Renaissance pile poil à midi j’ai accompagné mes 2 œufs d’un verre de Melon (dit de Bourgogne sur l’ardoise) qu’est un vin de France de la SARL Sœur Cadette.

photoMelon.jpg

Une consœur bloggeuse « Une femme, des vins » éclaire ma lanterne « Le Domaine de la Cadette, domaine viticole de Saint-Père sous Vézelay. 13,5 hectares de vignes, répartis sur Saint-Père et d'autres villages. Les vignes sont travaillées en bio, la conversion a débuté en 1999. Une petite structure de négoce sera développée pour le millésime 2010, elle portera le nom de La Soeur Cadette. Les propriétaires du lieu sont Jean et Catherine Montanet qui font un BGO sans souffre un » pur vin de copains » (oui, oui…) et une cuvée Melon dont ma consœur dit « Nous gardons la banane... et le melon (ouarf, ouarf, ouarf) pour le vin de table Melon 2009, produit à partir d'un terroir différent, beaucoup plus caillouteux. Nez de craie, il est plus acide, moins complexe et moins sur la finesse que le précédent (le BGO). Comme dit Jean, chassez le terroir, il revient au goulot ! Le terroir... il n'aime pas cette notion qu'il trouve galvaudée, d'ailleurs il parle de terroir-caisse. Ces jurassiens (Jean est natif du Jura), ce sont des drôles ! »

 

Prix au verre : 5 € (demande express au sieur Bayard de valider ce tarif fort gouteux pour un simple Vin de France)

6a00e54fa719a188340133f3f8716b970b-320wi.jpg

 

2-     Louveciennes fête le retour de son vin

 

En mouillant mes mouillettes je feuillette le Parisien du jour :

photoVindeL.jpg

 

3-    La Chevrolet Bel Air 4 portes

 

Quand je reprends mon vélo je tombe nez à nez avec une Chevrolet Bel Air 4 portes qui a des origines bourguignonnes.

 

Elle fut produite de 1953 à 1975 à travers 5 générations différentes.

 

Celle-ci est de la 3ième génération (4 portes) (1958-65)

Dimanche à Paris 001 Dimanche-a-Paris-007.JPG

Dimanche-a-Paris-012.JPGDimanche-a-Paris-002.JPG« Son nom viendrait du lieu-dit "Bel Air" sur la commune de La Rochepot (Côte d'Or - France), un lieu où se dresse une côte célèbre de la route Nationale 6. Un lieu que Louis Chevrolet a eu l'occasion de fréquenter dans sa jeunesse, au moment où ses parents habitaient Beaune. »

 

4-     Un petit carnet avec en couverture une publicité pour les cigarettes CELTIQUE datant des années 40

Dimanche-a-Paris-014.JPG

 

Petit arrêt au retour sur une brocante face à l’entrée de la Pitié-Salpêtrière et achat du dit petit carnet qui en plus recelait des secrets de famille (sans doute ça fera bientôt une petite chronique). Revenons un instant à la Celtique gros module intermédiaire entre la Gitane et la Boyard.  Le marché français a longtemps été un marché du tabac brun de façon quasi-exclusive. La Balto tabac de Virginie goût anglais et la Week-end tabac de Virginie goût américain ne représentait que moins de 5% du marché. Les fumeurs de tabac blond étaient d’un niveau social élevé souhaitant se distinguer et qui avaient l’envie et les moyens de payer leur tabac plus cher que le brun. Gauloises, Celtique, Boyard et autres Gitanes c’était du brun, du tabac noir qui avait du caractère, du goût, qui véhiculait une image forte et virile. De plus ces marques exaltaient la fibre patriotique : celle du combattant gaulois… Black béret, kil de rouge, baguette de pain et le gris que l’on roule : du caporal ordinaire disait-on

 

Mar 17 jan 2012 4 commentaires

Carte de situation de Bel Air sur la commune de La Rochepot (21) :

http://www.geoportail.fr/visu2D.do?cg=djoxLjEqYzptZXRyb3BvbGUqY3Y6MS4wKnZ2OjEuMSp4eTo0LjY5OTI4NTQ1MTc3NTgwOXw0Ni45NTE1MTQ3ODY0ODE1NDYqczo5KnB2OjEuMCpwOmRlY291dmVydGUqbDpQaG90b3wxfDEwMHwwLFNjYW58MXwxMDB8Mg%3D%3D

C'est tout près de bons terroirs bourguignons.

Bel Air est aussi un lieu-dit de Los Angeles. Allez savoir !

JBD - le 17/01/2012 à 11h13

Et en haut de la côte de la Rochepot il y avait le "Relais Route", ancêtre du Restoroute, qu'on peut découvrir dans le beau film de J-P Melville "Le Cercle Rouge", quand A. Delon y fait halte.

Pierre Masson - le 17/01/2012 à 18h09

Jacques, sur Beaune les Melon centenaire de la maison familliale de Grandchamps à Ruffey les Beaune sont à gouter ! C'est un lycée qui forme des BTS entre autre

Jungmann - le 17/01/2012 à 21h32

Je suis preneur de ce nectar Xavier  car j'ai toujours eu un faible pour les maisons familiales...

JACQUES BERTHOMEAU

D'ac ! C'est du VDP de Ste Marie la Blanche.

J'espère que les étudians auront l'occasion de vous entendre sur les blogs ou un autre sujet.

Jungmann - le 18/01/2012 à 08h56