Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 00:09

  

 

Comme toujours en France, sortir de nulle part, passer en deux ans de l’anonymat le plus complet à une grande notoriété et devenir l’une des chanteuses les plus populaires de la scène musicale française ça fâche certains médias parisiens qui n’aiment pas l’odeur du succès. Un critique écrit « Si ses textes anti bling-bling et ses bons sentiments ont séduit un public très large, qui va des tout-petits aux personnes âgées, ils lui ont aussi valu l'hostilité d'une partie de la critique, qui raille sa naïveté ». Mais Zaz a su durer au-delà de son tube « Je veux ». Ce fut, pour cette jeune femme qui chantait dans les rues et les cabarets, une rude épreuve car, autre travers bien français, elle a été de suite étiquetée, classifiée dans une catégorie : chanteuse populaire. « On voit quelqu'un juste à travers une image et on le met dans un format. Les gens ont interprété Zaz avec leur regard », note la jeune femme. « Des fois, il y a eu des vraies méchancetés, c'était vraiment dur au début, mais là maintenant ça va, je m'y fais ».


Son parcours atypique est à l’image de ses influences multiples et à son goût du mélange des genres. Elle le décrivais ainsi : « j’ai chanté devant 10 000 personnes au stade d’Hendaye, fait du rap provincial, boeufé avec des chiliens à Casablanca, repris Piaf au fin fond de la Sibérie, fait danser la Place du Tertre, joué gratos dans une mine de sel en Colombie, fait une tournée en Egypte sans rien voir du pays (l’horreur !), gagné le concours génération Réservoir, kiffé sur la scène de l’Olympia, enregistré une partie de mon album avec Raphaël (le vrai, celui qui tourne des clips par moins 10° C sur le toit d’un immeuble) et mille autres choses encore. Et le pire, c’est que tout est vrai. »


En 2010 un critique notait ACCORDS & DÉSACCORDS – « Chaque printemps amène dans les bacs (à disques) son lot de primeurs. Zaz fait partie de ces jeunes pousses dont on se demande d'où elle a bien pu tirer sa sève ? Au fin fond de la Sibérie, où elle revisitait le répertoire de Piaf ? À Casablanca, où elle a fait le bœuf avec des Chiliens ? En jouant les chanteuses de rue place du Tertre ? Âgée de vingt-huit ans, elle a pas mal roulé sa bosse. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'on entende dans son timbre puissant à la fois la larme slave, le swing manouche, les envolées joyeuses d'une amoureuse, le grain brûlant des plateaux désertiques. Mais ce qui touche le plus chez Zaz, c'est ce petit côté écorché qui nous embarque dans des contrées où flottent les âmes de La Môme, de Fréhel et même de Billie Holiday. Un oiseau migrateur qui cherche et trouve son nid entre les pavés de Paname. Pour preuve, le blues urbain de Trop sensible, le bouleversant Port Coton ou des chansons aux accents réalistes comme Ni oui ni non ou Dans ma rue. Raphaël, qui a composé trois chansons sur son premier album, a déjà craqué. »


L’année 2010 fut pour Zaz une belle année : Prix Charles Cros, nomination aux Victoires de la Musique 2011 et salles combles où le public sous le charme chante de concert. Zaz séduit ou énerve, qu’importe mais sa voix particulière mêlant le rétro des vieilles chanteuses françaises à la Piaf et la fraicheur des voix populaires ne peut laisser indifférent. Voilà de la chanson populaire française de base, le retour au bal du village, c’est dansant, rythmé, le mélange habituel de la guitare et de la voix. Zaz a du talent tout simplement et je vous propose de découvrir 2 vidéos de son concert en septembre 2011 à Baden-Baden : pour une fois que nos voisins allemands aiment un « produit » français ça vaut au moins la peine de s’y arrêter. J’ai ajouté une vidéo d’un autre concert sur Europe 1 plus intime.


 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents