Dimanche 22 juillet 2012 7 22 /07 /Juil /2012 00:09

bourgone-002.JPG

 

La Bourgogne me tend les bras : présidence de la marche de Ladoix, intervention chez les amateurs éclairés au Clos Vougeot, seuls les politiques n’ont pas pris conscience de cette idylle : les 2 François sans doute encore grisés par le succès  du PNR, reste l’unique François qui sache ce qu’une souris veut dire : j’ai nommé François Desperriers qui ne manque jamais une occasion pour donner un coup de main au Taulier. Et puis voilà que tout d’un coup ça monte d’un cran :

 

Cher Monsieur,


Je fais suite à votre conversation téléphonique avec monsieur Benoît Goujon, Grand Prieur de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.


Parmi les activités de la Confrérie, nous organisons depuis 1950 le Tastevinage.


Il s'agit d'une dégustation, comme vous le savez, réunissant 250 membres d'un jury composé de professionnels du monde viti-vinicole et grands amateurs de vins. Les vins sont présentés par les producteurs bourguignons et dégustés sous l'anonymat le plus complet.


La prochaine séance, la quatre-vingt dixième du nom, se tiendra le vendredi 7 septembre à 10 heures au Château du Clos de Vougeot.


Nous souhaitons tourner cette 90eme séance autour du web et envisageons de réunir pour la première fois en notre cellier plusieurs bloggeurs qui pourront participer activement à cette dégustation. Comme Benoît vous l'a indiqué il nous serait agréable de pouvoir vous compter parmi nous afin que vous puissiez présider cette séance.


Un déjeuner dans les salons Renaissance du château réunira après la séance les membres du jury  et se terminera à 15 heures après la lecture du palmarès ainsi que le discours du président de séance.

J'espère que vous pourrez accepter notre invitation, et, dans l'agréable perspective de prendre connaissance de votre réponse,

 

Cordiales salutations

 

Arnaud ORSEL

 

Conseiller d'Honneur

Confrérie des Chevaliers du Tastevin


bourgone-003.JPGbourgone-004.JPGbourgone-005.JPG

 

Je sais Léon va se gausser, d’autres ironiser, certains me charrier, mais qu’importe, votre Taulier qui n’a jamais couru après les intronisations ou les festivités, lui ça lui fait plaisir qu’on pense à lui. Bref, fier d’être Bourguignon d’occasion !


Cependant y’a un blème : votre serviteur séjourne à cette époque en Corse et Ajaccio-Dijon n’est pas en ligne directe, ce serait même plutôt galère genre Ajaccio-Nice-Lyon en avion 4H30 de trajet transit compris, puis Lyon-Dijon en TGV… bref une bonne demi-journée pour l’aller et autant pour le retour… À la limite pour la rapidité et le côté pratique c’est de faire Ajaccio-Orly-Gare de Lyon-Dijon : en s’y prenant bien 1h30 de vol+1h30 de train avec le trajet vers la gare : je pars la veille et je suis de retour le 7 au soir. Ça c’est la France : tout vers Paris.


Pour l’heure je n’ai rien décidé mais je remercie la Confrérie des Chevaliers du Tastevin de son invitation. Si je m’y rends je promets de faire un discours dans le plus pur style Taulier Bourguignon d’adoption.

 

Affaire à  suivre donc !

 

bourgone-001.JPG

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : berthomeau
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés