Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 00:09

dieux-du-stade-2-51075.jpg

 

Que voulez-vous je suis très basique. Je m’en tiens à la raison sociale d’une boutique. Pour moi, Vin et Société avait été créé pour s’adresser à la société, la rassurer, argumenter, contrer les hygiénistes sans pour autant tomber dans le déni : le vin est bien une boisson alcoolisée qui peut en tant que telle conduire à l’alcoolisme.


Sous la présidence de madame Tarby j’ai salué comme il se devait toutes les initiatives en direction de nos concitoyens.


La campagne de Vin&Société affiche un intitulé dans l’air du temps, très je veux faire le buzz sur le NET« ce qui va saouler les français » alors que le contenu de cette campagne est essentiellement fondé sur des revendications professionnelles dont je ne conteste ni le bien-fondé ni la réalité, d’ailleurs je n’ai aucune légitimité à le faire, qui s’adressent essentiellement au gouvernement et aux élus.


C’est une stratégie comme une autre mais va-t-elle vraiment toucher ces fameux français qui dans leur grande majorité ne comprennent goutte à toute cette histoire ?


Je n’en sais rien.


J’attends l’impact du temps.


Mais du côté de Vin&Société s’est-on vraiment interrogé sur la perception du vin qu’ont les Français ? Catégories par catégories socio-pro, âge, buveurs de vin et non buveurs de vin… Lorsque l’on veut convaincre encore faut-il éviter de rester autocentré sur ses problèmes pour aller au-devant de la perception des autres, qu’elle soit bonne ou mauvaise d’ailleurs.


Vous l’aurez compris je ne suis pas convaincu ni sur la forme ni sur le pilotage actuel de l’opération qui prend vraiment une tournure syndicale classique qui permet à certains politiques de se dédouaner à bon  compte.


Pas sûr que cette campagne va vraiment saouler les Français car elle leur passe largement au-dessus de la tête et je ne suis pas sûr que les arguments des hygiénistes vont grâce à elle régresser dans leur tête.


Que les gens du vin se sentent agressés par les arguments des hygiénistes-prohibitionnistes je le comprends aisément mais pour autant sont-ils perçus par l’opinion publique comme des victimes ? J’aimerais bien le savoir.


Sur cet espace de liberté ma plume ne sera jamais serve et je réaffirme mon droit à ne pas participer à une opération de communication aussi bien ficelée et racoleuse soit-elle.


Je maintiens mon cap sur le fond.


Mais comme j’ai beaucoup trop écrit sur cette campagne, et que je risque de vous saouler, je prends la ferme résolution de ne plus l’évoquer, la critiquer, lui laissant vivre sa longue vie auprès des Français.


Pour en finir je vais m’en tirer avec une pirouette : à quand le calendrier de Vin&Société ?


Je signale que ce ne serait pas une première voir en 2007 « Le nu : la nouvelle arme de la minorité paysanne... »link


Puis deux références incontournables, hormis le calendrier Pirelli, deux calendriers : celui du Stade Français link rien que pour embêter Pousson et celui de Clara Morgane link pour lui réjouir le cœur et l’âme, entre-autre

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 08/10/2013 19:08


Ce que je ne comprends, c'est l'axe franchement anti-gouvernemental de la campagne ce-qui-va-vraiment-saouler-les-francais.


Plutot que d'attaquer ceux qui sont aux manettes, pourquoi ne pas plutot travailler avec eux?


En plus ca laisse planer un serieux doute sur l'independance politique de Vin&Societe qui n'avait jamais attaque le precedent president, pourtant semble-t-il beaucoup moins favorabe au vin
que l'actuel.


Enfin moi, je dit ca pour faire avancer le schmilblick. Mais j'm'en fout de leur histoires politico-politiciennes: je suis anarchiste-libertaire...

V. Nasr 08/10/2013 11:31


Heureusement que vous pouvez dire ce que vous pensez et je ne vous le reproche absolument pas ! Au contraire. Je vous trouvais juste un peu "chagrin" sur ce billet. Après, je suis d'accord
avec vous, les "buzz" font "pschitt" très rapidement... mais je reste néanmoins convaincu que la fin justifie les moyens.

Bourgogne Live 08/10/2013 10:29


Pas
sûr Jacques que ce ce soit toujours très vendeur un calendrier de vignerons ;-))
http://piocarre.canalblog.com/albums/vignerons/index.html

V. Nasr 08/10/2013 08:41


A trop vouloir être "indépendant", ne risquez pas, cher M. Berthomeau, de tomber dans la "critique pour la critique". Mieux vaut crier un peu trop fort que pas du tout car, dans les combats qui
sont ceux de Vin&Société, c'est le camp des "hygiénistes" qui, aujourd'hui a le mégaphone le plus gros ! La profession n'a jamais voulu cacher que le vin était une boisson alcoolisée sans
danger. Elle prône au contraire une consommation, raisonnée, une éducation au vin... bref, tout ce que vous connaissez très bien, je ne vais pas vous refaire l'argumentaire. Elle cherche
simplement à faire reconnaître le patrimoine que représente notre culture du vin; que les Français puissent être fiers d'un secteur que le monde entier nous envie. Dans ce sens, le site est très
bien fait ; clair, concis, pas syndicaliste justement. Mes amis amateurs de vin à qui j'ai fait suivre le lien vers ce site ont tous bien compris et apprécié le message. Alors ne tapons pas sur
une initiative qui, si elle ne répond peut être pas à tous les enjeux, à néanmoins le mérite d'exister et de faire parler d'elle.

JACQUES BERTHOMEAU 08/10/2013 09:08



Mon antériorité dans le combat me permet de dire ce que je pense et de ne pas me faire taxer de critiquer pour critiquer mais seulement de souligner que cette campagne vous fait plaisir (la
preuve) mais que vous n'êtes pas la bonne cible c'est tout. L'impact de cette campagne sur l'opinion publique est très faible et disparaîtra très vite...



olivier poulet 08/10/2013 01:20


Tout à fait d'accord avec vous. Et je regrette que la réponse aux hayatollas hygiénistes soit centrée sur le vin. Pourquoi ce silence assourdissant du cognac, de l'armagnac, entre autres, qui
font aussi partie de notre culture du bon et du bien vivre. Et soyons fous, du whisky et autres spiritueux étrangers. Il n'y a pas que des multinationales, il y a aussi de petits producteurs
indépendants qui font de si belles choses qui, consommées avec modération, ne sont pas addictives et mauvaises pour notre santé si chère à ces hygiénistes.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents