Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 09:30

carte-Auto.jpg

 

J’ajouterais même : faites des biroutes plutôt que des autoroutes !


Les biroutes étant, au cas où vous l’ignoreriez, en Afrique et en Bretagne des routes à deux voies séparées.


Le Monde titrait : Bronca estivale. La ministre de l'écologie, Ségolène Royal, s'est opposée au projet d'autoroute A381 – tronçon d'une soixantaine de kilomètres reliant Fontenay-le-Comte en Vendée à Rochefort, en Charente-Maritime –, et qui avait reçu en 2011 le feu vert de l'ex-premier ministre, François Fillon. Si par cette décision la ministre fait les beaux jours des opposants à l'autoroute, les élus locaux de tous bords crient eux au scandale et en appellent à l'arbitrage de Manuel Valls. link


Ceux qui me suivent ICI savent que je ne suis ni un khmer vert, ni un adulateur de notre irremplaçable Ségolène Royal, mais nos élus locaux, grands coupeurs de rubans tricolores et de grands travaux aussi somptuaires qu’inutiles, seraient plus avisés d’être moins dispendieux et de ne pas alourdir plus encore le poids de notre endettement.


Des investissements à long terme : oui, des autoroutes à 900 millions d’€ pour 60 kilomètres c’est absolument non !


L’attelage hétéroclite formé de : Jacques Auxiette, président socialiste de la région Pays de la Loire, Dominique Bussereau, président UMP du conseil général de Charente-Maritime, Olivier Falorni, député socialiste de Charente-Maritime qui s'était présenté contre Mme Royal en 2012, Bruno Retailleau, sénateur UMP de Vendée et président du conseil général de la Vendée, Jean-François Fountaine, dissident PS maire de La Rochelle ou encore Hervé Blanchet, maire UMP de Rochefort, au lieu de brailler de concert contre « Aliénor d'Aquitaine », dixit le petit Retailleau, sous-produit du vicomte,  devrait se préoccuper du bouclage financier de l'infrastructure qui n'est pas réalisé dans la mesure où, avant toute étape supplémentaire, les collectivités demanderesses Charente-Maritime, Vendée, Pays de la Loire doivent délibérer pour couvrir les 400 millions d'euros nécessaires.


Allez, consultez donc ceci : Faut-il s'inquiéter de la hausse des dettes de nos régions ? link


Ces messieurs, drapés dans leurs écharpes tricolores, vont me rétorquer que j’ai bien du toupet moi le vendéen de Paris. La réponse est oui j’ai beaucoup de toupet, mais du côté des signataires UMP je les renverrai à leur copie parisienne vu la saine gestion financière de leur parti, quant aux socialistes je vais être charitable et leur demander de la jouer modeste en ces domaines.


Donc j’ai du toupet ! Normal car si j’en crois In Muteaud Veritas « Les Vendéens ont tous les toupets. Non contents de jouer des coudes avec le Gers et les Pyrénées-Atlantiques pour la production de foie gras (8 millions de canards gras produits par an selon la chambre d’Agriculture), les voilà qui revendiquent haut et fort la qualité de leurs terroirs viticoles.


Anciennement dénommés fiefs du Cardinal, car Richelieu avait fait son ordinaire de ces vins créés au Moyen-Âge par les moines autour de Mareuil-sur-Lay, les Fiefs Vendéens ont décroché leur AOP en 2011. Avec une superficie de 480 ha, l’appellation ne risque pas de venir encombrer les linéaires des supermarchés. » link


Bonne journée et large soif !

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

jacques verpoorten 30/07/2014 10:59


il y a plus de vint ans, quand j'empruntais les voies me conduisant en Bretragne,j'admirais les sillons des "biroutes" dans le paysage et j'utilisais déjà ce terme et gratis!   Je reviens à
un vin rare et extra, du Pays de Retz: le Fié Gris que j'aurai encore le plaisir de faire connaître lors d'une dégustation ce soir dans la région liégeoise.  Jacques

Denis Boireau 30/07/2014 09:56


Et rappelons que la grande diffference pour l'utilisateur entre la bi-route bretonne et l'autoroute francaise est que l'une est gratuite tandis que l'autre est payante.

Michel Smith 30/07/2014 09:50


Oui, bientôt ce sera chic de boire du Vendéen. À condition que le goudron ne viennent pas grignoter le marais et les (rares) vignes. Elle a raison la Ségo ! ;-)


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents