Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 00:09

50546 1203740216 1276424203

Je suis frappé lorsque je parcours les papiers de ceux qui ont « dédiés » leur vie à la fréquentation quotidienne – du moins je l’espère – des tables de la Haute-Cuisine pour que le peuple des gastronomes sache où aller se restaurer sans dilapider son pactole, par l’indigence des quelques lignes consacrées au vin qu’ils disent avoir bu avec la cotriade de plats qu’ils se sont tassés dans le jabot. Le doute me rongeait sur leurs compétences autoproclamées sur le versant liquide de leur art jusqu’à l’instant où je suis tombé – comme on tombe amoureux – sur la phrase d’un Balzac fort dubitatif sur le cumul gastronomie/œnophilie chez le même individu.

 

« Boire et manger exigent des qualités différentes, quelquefois opposées. (...) L’homme est trop imparfait pour cumuler des penchants aussi nobles. »

 

De là à affirmer que les critiques gastronomiques ont pour le vin un goût médiocre c’est un pas que je peux franchir sans problème en soulignant que, bien évidemment, il existe des exceptions. Reste que la carence dans le domaine de la critique des cartes de vins des restaurants est entière et qu’elle favorise une forme de maltraitance à l’égard de notre beau nectar. Bombardez-moi d’acerbes critiques ! Réclamez ma tête sur une pique ! Faites-moi lapider par le syndicat des critiques gastronomiques ! Faites ce que vous voulez mais commentez !

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

EmbusCad 14/09/2011 15:49



La cuisine est une affaire de bons goûts...l'amour et le vin aussi. (J'adore ce genre de raccourci)



tchoo 14/09/2011 14:30



Moi, je suis d'accord avec Michel


mais pas avec Balzac: la cuisine est affaire de gout et le vin aussi


mais alors me direz-vous qu'est-ce le gout......?


 


Une autre histoire !



daniel cherel 13/09/2011 18:14



Moi aussi je connais  Cad pour avoir passé une soirée très agréable à la Barakafrite. La carte des vins du restaurant gastro est remarquable à mon sens bien que je ne suis pas critique ou
spécialiste comme beaucoup de ceux qui interviennent sur le blog du taulier. Il est exact qu'elle ne m'a pas proposé son Petrus  (a un prix qui reste très convenable) mais le vin de Michel
Smith que j'ai pris. A la carte figure en bonne place le vin de Luc. Michel et Luc vous êtes en bonne compagnie chez Cad. C'est vrai il y a déjà un certain temps que ses commentaires se font
rares ; j'avoue que de mon côté les sujets évoqués par Jacques ne m'incitent pas à commenter. Sylvie reviens. ....  



peyronnet 13/09/2011 01:10



Lors de l'inscription au patrimoine immatériel de l'humanité (sic) du repas à la française, on a entendu roucouler de grands chefs pour se congratuler de la merveillitude de la chose. A cette
occasion je n'en ai pas entendu un seul parler du vin. Or, Messieurs et Mesdames les étoilés, sans le vin votre cuisine n'existe pas ! Il est vrai que vous vous vantez régulièrement sur papier
glacé de votre cave exceptionnelle. Exceptionnelle par les prix, sans doute. Vous êtes bel et bien, avec vos complices sommeliers, les rois du ratio. En bons chasseurs, le coup de fusil, vous
connaissez. Pour la défense du vin, en revanche, vous pratiquez le service minimum. Bref, en matière de vin, vous n'êtes rien d'autre que des flibustiers ! Pourvu que ça dure...



bof, serge, çasésur! 12/09/2011 21:09



@11:02 d'ailleurs michel smith depuis que vous avez révélé que mémécad sévissait pas loin de chez Camillou dans un restaurant où j'avais mes habitudes à Aumont Aubrac, elle a presque disparu des
écrans radar: michel m'a tuer?



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents