Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:09

laureats-wine-blog-trophy23.jpg

 

J’en veux beaucoup au sieur ami Lalau de m’avoir accolé, dans l’une de ses chroniques gentiment consensuelle link, à Deux Ruines, qu’il ne faut pas confondre avec B&D ses tauliers. Son « un peu de tout » me dérange un peu, non que je fusse contre la diversité mais parce qu’il semble préconiser une forme de relativisme, très en vogue par les temps qui courent, en sous-entendant que toutes les opinions sont à placer sur le même plan.  C’est le consensus mou que lui-même d’ailleurs ne pratique pas lorsqu’il étrille la Sandrine Goeyvaerts par exemple.


La blogosphère est un média où n’importe qui peut entrer, émettre une quelconque opinion plus ou moins bien fondée, exister, durer, perdurer, dire tiout et son contraire, copier-coller, invectiver, car c’est un espace dans liberté sans régulation, sans filtre éditorial, sans réel modèle économique. C’est d’ailleurs pour cette raison que des journalistes patentés y postent des chroniques qui n’engagent pas leur rédaction.


C’est donc un média mais pas un média de même nature que ceux qui l’ont précédé et il ne faut pas s’étonner qu’il reproduise et amplifie toutes les tares et pratiques qui discréditent les médias traditionnels. De plus l’instantanéité, le désir de dégainer le premier, pas vrai Hervé, de faire le buzz induit des contenus creux, peu documentés, à la limite de la légèreté, du n'importe quoi. Le monde est alors binaire, les pour les contre, les bons et les méchants, les sachants et les ignorants…


Qu’importe, ne survivront, ne dureront que ceux qui, dans la plus grande sérénité, traceront leur route depuis longtemps entamée. Tout le reste n’est qu’écume sans lendemain et appeler à une sorte d’armistice c’est l’équivalent de pisser dans un violon.


Qu’il faille lire l’ensemble des opinions qui s’expriment sur un sujet avant de se forger sa propre opinion j’en suis le premier partisan mais, pour autant, ce ne doit pas déboucher sur le plus petit commun dénominateur, sorte de petit robinet d’eau tiède dans un monde de bisounours où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.


Car, tout le monde n’est pas beau, tout le monde n’est pas gentil, le déluge d’injures déversé sur Isabelle Saporta en est la preuve et Hervé tu as aussi subi ce genre de Lalau Bashing pour tes propos de « camionneur » sur la nouvelle star de la vieille RVF.


Si tout sur la blogosphère du vin n’était qu’une question de point de vue il nous suffirait d’agglomérer des opinions inconciliables, de faire des synthèses improbables à la façon des motions du PS, de faire semblant que le monde du vin est un bel ensemble de convivialité, de se congratuler de manière hypocrite, ça n'ajouterait qu'à la confusion et au discrédit.


En effet, un point de vue, c’est à la fois l’endroit à partir duquel on voit bien un paysage, c’est choisir un angle (viewing point) et une opinion, une façon de penser (point of view).


Cette dualité n’a rien d’innocente et elle permet d’affirmer aussi bien « De ce point de vue, vous avez raison. » qu’ «  À mon point de vue, cela est faux. »

 

Le débat, la confrontation des idées, exigent de la clarté, de la netteté, du tranchant parfois, du respect toujours sauf pour ceux qui sortent de la bienséance, invectivent, insultent.


Il est aussi une autre restriction d’importance concernant les intervenants sur la Toile dont la plume est serve, au service exclusif de la main qui les paie, pour moi ils se placent d’emblée hors-jeu et ils sont disqualifiés.


La presse du vin, les blogs de vin, souffrent trop du mélange des genres, de certaines adhérences peu compatibles avec la sérénité de l’expression de point de vue pour que l’exigence de clarté ne soit pas un impératif catégorique.


Non aux faux nez, à celles et ceux qui avancent plus ou moins masqués, libre à eux d’exercer leur métier mais qu’on ne vienne pas me demander d’être des leurs.


Les gens infréquentables je ne les fréquente pas, c’est mon droit, et je ne fais pas ami-ami avec eux sur Face de Bouc, je les vire.


Intolérance me direz-vous ?


Absolument pas, ignorer cette engeance ce n’est pas remettre en cause leur droit d’expression mais une simple mesure d’hygiène intellectuelle.


En dépit de mon goût pour la médiation, je ne suis pas un modéré comme je l’ai écrit ICI en mars 2009 link 


Certes, mon cher Hervé, certains sur le Net sont pathétiques, d’autres de mauvaise foi, mais pourquoi diable t’en inquiéter puisque ça ne censure pas ta liberté de pensée. Tu peux le regretter mais pourquoi préciser que tu n’as pas d’autre ligne rédactionnelle que l’air du temps, que tes coups de cœur ou tes indignations, aussi variées qu’instinctives. Que c’est ce que tu aimes dans le blog, le côté carnet de bord, le côté herbier, « choses bues », miscellanées.


Pourquoi te justifier en affirmant que l’on pourra trouver sous ta plume « autant d’articles pro-bio que critiques du bio, par exemple ;  autant de papiers à la gloire des AOC que de charges à leur encontre. On me taxera aussi facilement de jouer les antisystèmes que les béni-oui-oui, au gré des billets. »


Tu dis ne pas demander grand-chose : « juste d’être jugé sur pièces, et non en fonction de prétendues affiliations ou d’agendas secrets. »


Très amicalement je sens poindre sous tes phrases une grande envie d’être aimé du plus grand nombre et ça, cher Hervé, c’est demander l’impossible…


Comme le chante Tonton David :

 

Chacun sa route

Chacun son chemin

Chacun son rêve

Chacun son destin

 

Dites-leur que:

 

Chacun sa route

Chacun son chemin

Passe le message à ton voisin...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

laurentg 13/03/2014 11:30


L'occasion pour moi de saluer plus précisément Emmanuel (avec qui je visiterai bientôt mes voisins des vignobles gaillacois et frontonnais) et Anne-Laurence, qui se fait trop rare ...

Solen Ravel 13/03/2014 07:48


Jean-Michel, le problème n'est pas de savoir si le blog de m.Delmas est bon ou pas...Chacun a son opinion là dessus. Mais moi mon interrogation porte sur l'engagement du Sommelier que je trouve
plus que douteux....On l'interroge sur Bettane qui critique les vins naturels, il botte en touche, il feint de ne pas être au courant du livre de Saporta, mais pire il déclare à la télé sa
flamme pour les artisans vignerons mais en même temps il sélectionne pour un site les vins de Tariquet (170 hectares)...On peut s'interroger sur son éthique non??

Luc Charlier 12/03/2014 20:37


Léon va abattre ses cartes : pour voir !


Je connais trois des keums : Lalau, Berthomeau et Delmas. Ils sont tordus tous les trois, et je les aime bien tous les trois. Si le monde du vin en comptait plus de semblables, on
s’engueulerait de temps en temps, on se réconcilerait bien vite après quelques quilles et ... les bibines infectes seraient toujours infectes, mais moins nombreuses. Le plus influent, c’est le
Taulier. Le plus sincère, c’est Lalau. Le plus didactique, c’est Emmanuel. Imaginez que Jacques apprenne à déguster méthodiquement, qu’Emmanuel ne pérore pas tout le temps et qu’Hervé cesse
de prendre ses rêves pour des réalités : qu’est-ce que ce serait chiant !


For the same token, je pourrais acheter une action chez IBM !


 

Hervé LALAU 12/03/2014 16:28


La photo, c'est celle du wine blog trophy que nous avions reçu, Jaqcues et moi, en 2010.


Pour ce qui est du fond, je ne pense pas avoir jamais dit que tout se vaut. Je pense plutôt, et sincèrement, que même des gens dont on n'aime pas particulièrement les idées d'habitude peuvent
écrire de bons articles. Après, pour ce qui est d'avoir envie d'être aimé de tout le monde... Peut-être, mais alors, je m'y prends bien mal.


Au fait, le nigaud frustré, M. Frédéric, c'est moi ou bien Emmanuel Delmas? Rassurez-nous, l'un ou l'autre! 


 

Jean-Michel 12/03/2014 15:41


@ Frédéric


Pour info, 'le grand nigaud' s'appelle Emmanuel Delmas et fait partie de ceux que je suis depuis de très nombreuses années. Et déclarer que son blog est moche et d'un ennui absolu, et le nommer
'grand nigaud' est insultant, et surtout dénote d'une frustration évidente de votre part. Comment pouvez-vous étaler de telles choses à son endroit ? Je le connais bien, Emmanuel et il est à
l'opposé de tout ce que vous osez écrire. Il met une vraie énergie, sincérité, et une compétence que bien des gens aimeraient avoir.Dire qu'il est frustré est juste une aberration totale. J'étais
avec lui la semaine dernière encore, et il est heureux de partager, d'avoir osé franchir le pas d'être indépendant, c'était très risqué, sans jamais fausser sa sincérité. Cachez-vous derrière ce
doux prénom, mais à votre place j'aurai honte de colporter de tels commentaires. Sur quoi vous basez vous, hein ? Il faut vraiment ne pas le connaitre pour affirmer cela. Je vous invite déjà, à
avancer démasqué, mais là, ça demande trop de courage, et ensuite ouvrez, vous-même un blog...ce serait intéressant de voir ce dont vou êtes capable. Mais après tout, le sien peut déranger, car
en effet, son blog est complet et malgré ce que vous crachez, de haute qualité, même si il ne cherche pas, à l'inverse de certains blogs, à polémiquer. C'est son choix, on peut ou non
l'accepter. 


Je n'ai jamais supporté ceux ou celles qui se permettaient d'insulter sous couvert de l'anonymat les autres. D'autant plus quand je connais ces personnes, qui sont de valeur. Ethique, et
humainement.


 


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents