Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 00:09

Pour se réjouir l’âme et le cœur y’a pas que le vin dans la vie y’a aussi le lit, la lie aussi et l’hallali aurait surenchéri Pierre Dac, et c’est ainsi que votre Taulier a décidé d’explorer ce nouvel espace, qui devrait être de liberté, même si pour beaucoup de prédateurs c’est celui du repos du guerrier. Le Repos du guerrier c’est un roman de Christiane Rochefort paru en 1958. Il reçut le Prix de la Nouvelle Vague. Roger Vadim en fit un film en 1962 avec Brigitte Bardot et Robert Hossein.


Le lit j’y lis, j’y dors aussi, mais je n’aime pas y prendre mon petit déjeuner, y flemmarder au petit matin : oui mais il me faut un lieu qui s’y prête, pas chez moi, dans une chambre d’hôtel fenêtre grande ouverte face à la mer alors que point l’aurore. Le lit la nuit, le jour pour faire l’amour c’est un terrain de jeu parmi bien d’autres, ceux qui peuplent les phantasmes, le plus souvent masculins, les portes cochères, le bureau : maudit soit l’open space, la table de la cuisine, la baignoire, ou en hommage à Sylvia Christel : la première classe en avion et bien sûr les hôtels borgnes pour le 5 à 7. Amours légitimes, illégitimes, qu’importe, le lit est une plaine pour les envolées extatiques, l’extase et l’épectase, les orgasmes bruyants, les mots crus, les mots doux, les confidences sur l’oreiller post petite mort, lorsque le corps exulte les humains se font la guerre en dentelles : les dessous chics effleurent la peau des femmes que pour être admirés et ôtés, et comme le proclamaient les hippies « faire l’amour, pas la guerre… »


fevrier-498622-jpg_345845.JPG

Reste que « mourir dans son lit… » est considéré comme banal, sans grandeur, mesquin presque, alors que mourir à la guerre ou en escaladant le Mont-Blanc ou en chassant le lion d’Afrique serait plus glorieux. Bien sûr il y a le cas d’école du président Félix Faure décédé dans l'exercice de ses fonctions le 16 février 1899, dans les bras d'une admiratrice, une demi-mondaine dénommée Marguerite Steinheil, épouse d'un peintre en vogue. Le Président, faute de Viagra, avait l'habitude d'absorber une dragée à base de phosphure de zinc avant de recevoir ses « amies »  afin d'exciter sa virilité défaillante, mais avait aussi pour effet secondaire de bloquer la circulation rénale. Ceci lui fut fatal. L’anecdote la plus célèbre raconte que « les domestiques prévenues de « l'accident » avaient transporté le président inconscient dans son lit. Le curé de l'église voisine de la Madeleine, appelé alors en urgence, demanda en arrivant : le président a-t-il toujours sa connaissance ? Non, on l'a faite sortir par derrière, s'entendit-il répondre. » C'est de là, bien sûr, que Clemenceau tira sa fameuse répartie « Il a voulu vivre César et il est mort Pompée ». La belle, quant à elle, gagna comme surnom celui de « pompe funèbre ».


Mais le lit est bien sûr fait pour dormir : » nous passons en moyenne vingt-quatre ans à dormir, « ce qui représente, pour les couples, la plus longue période passée ensemble », note le professeur Damien Léger de l'Hôtel-Dieu à Paris. Ce spécialiste du sommeil reconnaît voir « très régulièrement des personnes qui ont du mal à dormir à deux, mais qui n'osent pas l'avouer » Vive les ronfleurs !


Dormir à deux nous le devons à notre sainte mère l’Eglise qui « a sacralisé la conjugalité et le lit pour lutter contre le paganisme et maîtriser la société et sa reproduction », précise l'ethnologue parisien Pascal Dibie, auteur d'Ethnologie de la chambre à coucher (Métaillé, 2000). Voir aussi « Le lit conjugal est latin et catholique » . Michelle Perrot, historienne.link

 

Laure Bellot dans son article du Monde « Pour une vie de couple épanouie au lit, le confort compte : un matelas de 160 cm vaut mieux que le classique 140, selon les spécialistes du sommeil » enfonce le clou « N'en déplaise à l'Eglise, dormir à deux est un acte récent pour notre espèce, et qui n'a rien de naturel. Jugez plutôt : nous faisons en moyenne quarante mouvements chaque nuit, " mais cela peut facilement aller jusqu'à soixante ", précise M. Léger. Nous sommes, comme de nombreux mammifères (singes, cochons, chiens, chats), des ronfleurs (un homme sur trois, une femme sur six). Et pour pimenter le tout, les générations ne cessent de grandir et de grossir (en trente ans, plus 2 cm et 2 kg pour les femmes, plus 5 cm et 5 kg pour les hommes). Ce changement morphologique accentue le ronflement... et quatre Français sur dix déclarent souffrir de troubles du sommeil, selon l'Institut national du sommeil et de la vigilance.


Les Français ne détiennent pas seulement le record mondial de consommation d'anxiolytiques, ils utilisent, avec leurs voisins espagnols, les lits à deux places les plus étroits du monde occidental (135 centimètres de large en Espagne, 170 en Italie). Pour rappel, les 140 centimètres français représentent deux carrures et quelques d'un homme bien charpenté. »


Foin des détails d’intendance sur les mensurations du lit ce qui compte c’est que « Les femmes ont un sommeil plus reposant sans leur partenaire, alors que les hommes ont un sommeil plus doux quand ils dorment avec leur compagne », expliquent les auteurs de Ein Bett für zwei (un lit pour deux, Herbig Verlag, 2008, non traduit).


« Les femmes, par exemple, semblent subir le lit à deux, mais ne veulent pas laisser leur place, arguant que cela rassure leurs compagnons », notent-ils. « La culture est le plus grand ennemi du sommeil, lance John Dittami. Dans chaque pays, cette culture nous dicte quand et comment il faut dormir. Alors qu'on dort bien quand on fait ce que l'on veut.

D'une traite, en petites siestes, seul, en groupe...


Lure Bellot souligne : En bons Autrichiens, ces deux chercheurs ont choisi, pour leurs couples respectifs, des lits jumeaux avec chacun sa couette : La grande couette commune est un désastre. Chacun dans le lit veut la tirer à lui. C'est une source de tension énorme que nous avons mesurée. »


Ah, la couette ?

 

« une aberration due à... Ikea » tempête Pascal Dibie pour lui «  La France appartient aux sociétés dites « bordées » qui vont jusqu'à l'Egypte. Dans ces pays, traditionnellement dépendants de la culture du lin, on dort habillé et sur le dos, bordé d'un drap et de couvertures, dans des chambres non chauffées. » Une habitude opposée à celle des pays nordiques « Du nord de la France à la Scandinavie, la domestication des canards eiders a créé des sociétés à couettes. Les gens dorment nus, lovés en chien de fusil dans des couettes personnelles, même s'ils dorment côte à côte. Et les chambres sont chauffées. »


Laure Bellot de conclure que « le typique lit à deux en largeur 140 utilisé avec mono couette et pyjama est donc un ovni français générateur de stress dont, estime M. Dibie, « on ne nous a pas vendu le mode d'emploi »

.

Moi qui ai horreur de la typicité, je ne suis pas dans la norme, j’ai opté pour le confort d’un lit suisse, double couchage 200x80 motorisé (c’est excellent pour lire ou se relaxer) avec grande couette car j’ai horreur d’être compressé, je suis suffisamment con, j’aime le côté léger de la plume de canard et j’ignore jusqu’à l’existence du pyjama : nu l’été et tee-shirt l’hiver. Le petit matériel a besoin de cet espace de liberté pour se détendre et s’exprimer.


« Nous séparons notre sommeil de notre désir », déclaraient en 2009 un couple de paysans âgés suisses qui venait de décider de faire chambre à part et cela, émouvait famille, village et même pays. Je signe des deux mains et j’ajoute que parfois, à la Montaigne « J'aime à coucher dur et seul, voire sans femme, à la royale, un peu bien couvert. »

 

Aux marches du Palais Guy Béart link


 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 04/11/2012 00:47


160 cm pour moi tout seul, je me sens bien alité...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents