Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 00:09

Nous sommes à Hong Kong en 1962. M. Chow, rédacteur en chef d'un journal local et Mme Chan, secrétaire de M. Ho, emménagent avec leurs conjoints, le même jour, dans des appartements voisins, le premier chez M. Koo et la seconde chez Mme Suen. La femme de M. Chow est souvent absente et le mari de Mme Chan est fréquemment parti à l'étranger. Très vite, les deux vont comprendre que leurs conjoints respectifs entretiennent une relation adultère en secret et ils vont rechercher ensemble comment est né cet adultère. Proximité, amitié, intimité, la relation débouche sur des sentiments ardents…

Prix d'interprétation masculine au festival de Cannes 2000 pour Tony Leung Chiu-wai : M.Chow. Prix de la meilleure actrice Maggie Cheung : Mme Chan et de la meilleure photographie (Christopher Doyle), lors des Golden Horses Awards 2000César du meilleur film étranger en 2001.

 

Un critique lors de la sortie du film en 2000 écrivait « In the Mood for love ne se regarde pas vraiment comme un film banal, il se vit un peu comme un rêve bercé d’une musique douce et triste. Wong Kar Wai manipule la notion du temps avec une facilité déconcertante et nous propose une succession de scènes qui semblent se dupliquer, étire certains moments à priori futiles en utilisant excessivement les effets de ralentis (chez d’autres c’est poseur et ridicule, chez lui c’est beau!). En s’appuyant sur une lumière magique de Christopher Doyle et en reprenant l’esthétique d’Happy Together (poussée plus loin) et une thématique proche de Chungking Express et Days of being wild, WKW raconte ce qu’il maitrise le mieux, une histoire d’amour nostalgique et qui n’aboutira jamais au bonheur. Un couple qui se rencontre en emménageant sur le même palier et qui va se rapprocher sans vraiment le vouloir, chacun étant la victime de l’infidélité de son conjoint. »

 

Pour moi chef d’œuvre, film culte, pour d’autres film chichiteux, surfait… qu’importe la bande son t’imprègne, te prends et ne te quitte plus. Je vous propose la bande annonce du film et la chanson  Quizás Quizás Quizás par Nat King Cole, puis le Trio Los Pancho et Doris Day ~~~ Perhaps Perhaps Perhaps

 

 

Siempre que te pregunto, qué, cuándo, cómo y dónde, ú siempre me respondes, quizás, quizás, quizás.

Y así pasan los días, y yo desesperando, y tú, tú contestando, quizás, quizás, quizás.

Estás perdiendo el tiempo, pensando, pensando, por lo que tú más quieras,hasta cuando, hasta cuando.

Y así pasan los días, y yo desesperando, y tú, tú contestando,quizás, quizás, quizás.

Estás perdiendo el tiempo, pensando, pensando, por lo que tú más quieras,hasta cuando, hasta cuando.

Y así pasan los días, y yo desesperando, y tú, tú contestando, quizás, quizás, quizá

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

jpglorieux 12/12/2011 01:13


@nadine


le taulier est en grande discussion;


et si l on dansait ???


http://www.youtube.com/watch?v=rV1AQx_-XjM


oui c est  Manu Dibango.........

nadine Franjus-adenis 11/12/2011 09:42


Dimanche chez le taulier, c'est : In the mood for song et c'est bon

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents