Lundi 8 octobre 2012 1 08 /10 /Oct /2012 00:09

485761 418355531561925 426888990 n Ces 3 -là sont de redoutables et redoutés prédateurs des temps modernes, elles tombent dans leurs bras musclés comme des fleurs, une à une, sous leur charme ravageur. Nous les sans-grades, les sans particule, les sans barbe, les sans idées ni liquides ni solides, nous ne pouvons que constater l'étendue des dégâts qu’ils font auprès des filles en fleurs. Même que nous nous concertons pour revendiquer un quota féminin afin de modérer la razzia de ces Seigneurs, saigneurs aussi, d’Embres&Castelmaure qui, tel Giovanni Drogo dans le désert des Tartares attendent sur la frontera du Sud, celle où s’achevait le Royaume de France, les Barbares du Vin pour les bouter hors de notre Vieux Pays. Déjà au printemps, les hordes de Pancho Campo et de Jay Miller,  furent repoussées par les troupes franco-anglaises des maréchaux Pousson et Budd, secondés par le maréchal des Logis d'ici. Mais lorsqu’un jupon pointe le bout de sa dentelle, plus de rémission, c’est l’union sacrée, la révolution dans les Corbières – même si PDHM blêmit à cette seule évocation -  le temps de la grande moisson des cœurs (fine allusion au passé de céréalier de PDMH) est arrivée.


img_0489.jpg

castelmaure_Bernard.JPG 423544_338449109522086_301273709_n.jpg

 

Je ne décoconne pas. Alicia Raho, adepte du divan vous le prouve sur link  Comme cette chronique m’est dédiée je vous mets en appétit pour que vous reportiez chez elle en cliquant ci-dessus. Alicia qui est sur Face de Bouc  déclare être née le 9 décembre 1962 et je crois qu’elle habite les P-O. 


SEANCE 72 : LE VIN ET L'ESPRIT DU VENT :

 

Éternel antidépresseur

 

Eloge de la paresse

 

Faut pas rouler des mécaniques

 

Vavavoum

 

Non ce ne sont pas des titres de romans mais bien des noms de vins !

 

Portés par L’esprit du vent, qui est aussi l’esprit espiègle de d’Embres&Castelmaure.

 

Ils sont trois le grand président Patrick Hoÿm de Marien, le vinificateur-éleveur-directeur Bernard Pueyo et le sieur Pousson grand grapheur … Je ne les connais pas personnellement, je ne les ai jamais rencontrés, et pourtant je les aime bien pour ces vins qu’ils inventent pour vous, pour moi, pour nous  !!

 

On dirait une chanson !


Voilà, ils chantent leur vin !


Il y a le nom malin qui vous invite, l’étiquette qui vous fait sourire, le texte qui vous donne à réfléchir, et le petit goût de reviens-y….


Le vin est entré dans ma vie à quarante ans.


Bel âge pour se laisser enivrer par le contenu du flacon.


Autour de bons petits plats.


A l’ombre d’un restaurant romantique.


En apéritif dans un beau verre …


A suivre donc chez elle sur son divan link

castelmaure_donnerDuTempsauTemps_M.jpg

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : Billet
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Merci, Maître Jacques. Le pire, c'est qu'il y a un ou deux autres trucs qui arrivent qui vont encore accroître le cheptel. Bon, oui ou merde, tu viens quand? Je sais, on est retard pour la statue équestre, mais il y a un banc qui t'attend

Commentaire n°1 posté par Vincent Pousson le 08/10/2012 à 12h18

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés