Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 12:00

photo-003.jpg

 

Votre Taulier très fatigué qui a le tort d’être né bien avant les blogueurs tagueurs qui, en un seul coup de bombe de peinture rouge, veulent recouvrir de leur opprobre toutes les horreurs accumulées par les Organisations Communes de Marchés de produits agricoles, au cours de la longue histoire de ce qui fut bien nommé au départ le Marché Commun puis, mieux encore,  la Communauté Européenne avant de mal finir en Union Européenne.  Que de sous dilapidés, et je ne parle pas ici du blé, du beurre et de la poudre de lait, mais du jaja, jetés dans le grand tonneau des danaïdes pour arracher des vignes, en replanter, distiller du vin, subventionner des quais et des conquêts, que sais-je encore, enrichir les gros, supprimer les petits ? Bref, pourquoi garder tout ce fatras de subventions, l’heure est aux économies, faut pas gâcher, pour nous réchauffer organisons vite un grand autodafé de toute cette paperasse inutile face à Berlaymont pour nous réchauffer.


vinsamson-min.jpg

 

Du passé faisons table rase, moi je trouve ça beau et réconfortant de la part d’une jeunesse bien comme il faut sous tous les rapports et fort bien installée dans le confort de nos cités. C’est le lot de la jeunesse que de vilipender, de secouer, de gueuler, de demander des comptes à ceux qui ont bien profité de la période, que l’on dit bénie, où l’argent coulait à flots de tous les tuyaux. Simplement je lui demande, comme nous l’avons fait avec Michel Rocard lorsque nous avons coupé les robinets des aides à la distillation après les accords de Dublin d’aller s’en expliquer avec les intéressés. Les tribunes sur le Net c’est très bien pour les copains, se taper les gars du terrain c’est mieux. Je sais qu’il va m’être rétorqué que seuls les GROS sont visés par la charge et qu’il faut réserver la manne aux petits. Deux obstacles à cela, nos partenaires de l’UE, surtout les nouveaux entrants, nous sommes 27 maintenant, qui n’ont pas la même appétence que les petits loups urbains français pour tout ce qui est petit, joli, nature, et bien sûr nos amis anglais qui demandent à corps et à cris la fin de la gabegie tout en bénéficiant d’un max pour leur Reine en tête de la manne. 


Mais comme je n’ai nulle envie, ni le courage de prendre alternativement la robe du procureur pour prononcer un virulent réquisitoire contre certains types de subventions puis la troquer ensuite pour celle d’un défenseur ardent des aides structurelles, je vais me contenter de vous informer. Prenez le temps de lire chaque lien et ensuite à chacun de vous de se forger son opinion. De toute façon, le rendez-vous de 2013 pour la révision de la PAC est à nos portes et il serait intéressant de lire, hormis la mise au rebut des subventions, position des partisans pur et dur du marché roi, quelles sont les propositions avancées pour y substituer des mécaniques plus intelligentes, plus solidaires, plus aptes à faire éclore un nouveau modèle d’agriculture et bien sûr de viticulture. Le Taulier est preneur de lumières émanant des offusqués. Attention au y’a qu’à faut qu’on, laisser donc aller votre imagination pour emplir la page blanche : au Rapport les petits loups ! Vous savez l’encre des rapports résiste mieux que la peinture pour tags. Les tags c’est rapide et facile mais entre nous c’est parfois du n’importe quoi. Bref, pissez nous de la copie sans mélanger les choux et les navets comme par exemple du côté des aides européennes aux plus démunis, nées d’ailleurs des surplus de la fameuse PAC,  à propos de la défense j’aurais aimé d’ailleurs que la blogosphère du vin et de la bouffe se mobilisât un chouïa pour les maintenir.  Si l’Union économisait sur les subventions agricoles et viticoles  ce ne serait pas pour faire migrer ces sommes sur les démunis puisque nos amis anglais, allemands  et des pays du nord veulent que nous financions par nous-même notre charité publique.


J’aime beaucoup les idées folles même échevelées mais assez peu les idées courtes !

f6.gif

1-      Politique agricole commune : ces géants du vin qui touchent le pactole link

 

2-     Des aides à l'investissement pour les viticulteurs – CDER link

 

3 - Aides à l'investissement dans les exploitations viticoles – Europa

viewerEuropa.png

  viewereuropa2.png

viewereuropa3.pngviewereuropa4.pngviewereuropa5.pngviewereuropa6.png 

 

4-     Rémi Durand, secrétaire général du SGV sur les nouvelles aides à l’investissement.link 


5-     Lettre des Présidents de l’Étoile et de La Moderne de Losse-en-Gelaisse qui sont dans le besoin de subventions pour écouler leur vin dans les Pays tiers.link


Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

ShowViniste 13/12/2012 14:27


Les raccourcis sont si faciles à faire en effet.
Mais qui peut répondre :
Qu'est-ce qui justifie ces aides ?
A quoi servent ces aides ? Quels en sont les résultats ?
Ces aides sont-elles uniquement pour les plus grands ?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents