Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 00:09

Il en est des étiquettes comme de l’étiquette : les temps changent. Certains joyeux drilles n’hésitent plus à transgresser, à laisser leur imagination vagabonder, à sortir des sentiers battus. Le résultat n’est pas toujours à la hauteur des ambitions affichées mais ça met de la couleur et de l’ambiance dans les présentoirs où trônent les classiques qui bichonnent leurs codes, la grille du château, le mas typique… et les horreurs de la guerre qu’aiment tant les pépères qui se tapent encore des chopines. Tous les goûts sont dans la nature et je me garderais bien d’imposer les miens.

 

Dans mes pérégrinations de quartier, lorsque j’ai posé mon fier destrier face à l’éloge du vin, bouteille vide en main (à système en attendant les vis de Luc Charlier via son capitaine de barque Denis Boireau descendeur patenté de Coume Majou), et que je l’eus fait emplir, bien évidemment je furetais dans les bouteilles de vins bouchés. En des caisses de bois, posées à même le sol, gisaient des quilles à petit prix. J’aime ça les prix disons abordables. Que choisir ? Mes critères sont aussi flottants que les monnaies en temps de crise. J’optai pour un choix sentimental dont je vous reparlerai dans une prochaine chronique puis pour un achat à l’étiquette.  l'éloge du vin 015

Un achat à l’étiquette n’a strictement rien à voir avec la notion de buveur d’étiquettes car lorsque mon choix se porte sur une étiquette c’est que je n’ai pas la queue d’une idée de qui est le vigneron. C’est donc un achat à l’aveugle qui n’a rien à voir avec la dégustation à l’aveugle. Donc, lorsque mon regard encore plein d’acuité, en dépit de ses lunettes de presbyte, tombe sur une étiquette qui annonce PROduit pour un Irréductible assoiffé de liBerté mon sang de soixante-huitard non révisé, tendance « sous les pavés la plage », ne fait qu’un tour et j’achète ! C’est 5€.

 

Sur la contre-étiquette le vin est signé : la sélection de Raphaël Pommier qui écrit que cette cuvée « est le fruit d’un travail honnête, réalisé avec passion par d’authentiques vignerons, épris d’une saine liberté de créer et refusant de cultiver la pensée unique visant à contrôler le goût des autres ». C’est donc à priori un vin de négoce du  dit Raphaël Pommier, c’est le pluriel de vigneron qui me fait écrire cela, embouteillé par A.Boisselet à F.84700, soit Sorgues dans le Vaucluse, domicilié à F.84230 soit Châteauneuf-du-Pape (d’où le recours aux codes postaux pour ne pas « enduire » les consommateurs en erreur) C’est un Vin de France de 13% vol. qui contient des sulfites.

 

Qui est donc ce Raphaël Pommier ?

 

Je surfe sur le net pour découvrir qu’il est sis au  domaine Notre Dame de Cousignac  en situé en Ardèche Provençale, à quelques encablures du Rhône et des magnifiques Gorges de l'Ardèche. Je lis que chez les Pommier, cela fait sept générations que l'on cultive la vigne et que l'on fait du vin. Raphaël Pommier est  Récoltant et propriétaire d'une cave particulière à Bourg Saint Andéol ou il produit des Vins de Pays des coteaux de l'Ardèche et « quelques Vins de table pour les rebelles initiés » (sic). Le vignoble de 25 ha est cultivé sans engrais ni insecticide depuis bientôt trente ans et les vendanges sont toujours manuelles.

 

Raphael Pommier

Notre Dame de Cousignac

 07700 Bourg Saint Andéol

 www.notre-dame-de-cousigna​c.com

 

Le PRO I B est assemblage de Grenache (50%), de Syrah (40 %) et de Counoise (10 %)

Voilà donc qui se cache, façon de parler, car le vin est signé – il faut tout de même faire sa petite enquête. Ce n’est pas un reproche qui s’adresse à Raphaël Pommier mais aux subtilités de notre étiquetage qui, sous le prétexte louable de protéger le consommateur l’embrouille – il ne me reste plus qu’à consommer.

 

Ce que je viens de faire à midi en déjeunant au soleil sur ma terrasse tout en m’occupant de mes vaches au téléphone. Je signale que le message sur mon répondeur en surprend quelques-uns telle l’assistante d’un avocat d’affaires parisien (c’est pour mes vaches) qui m’a pris pour un riche propriétaire de GCC puisqu’elle m’a dit alors que nous discutions du jour du rendez-vous : « comme vous êtes en province… » Je l’ai détrompé en lui répondant que « certes j’étais propriétaire d’un part de GFA dans l’Hérault… » Bref, j’ai descendu un verre de ce « prohibé » épris de liberté. Ça se laisse boire, agréable, fruité rhodanien, un de ces vins qui plairait bien à notre ami le forgeron de Dana.  Je file vers mon bureau rue de Vaugirard pour faire du débauchage dans le Gers cher à mon ami André Dubosc. Villecomtal-sur-Arros c’est au sud de Saint-Mont tout près des Hautes-Pyrénées et d’un patelin dénommé Maubourguet qui est le fief d’un ancien locataire du 78 rue de Varenne.  

l-eloge-du-vin-013.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

tiuscha 18/03/2012 11:53


Bon arrêtons de squatter le blog de Jacques, il va finir par nous mordre, tout libertaire qu'il soit

tiuscha 18/03/2012 11:52


mea culpa, j'ai cru à une origine provençale, je suis dans le vaucluse... Je fais parfois des cupcakes, mais pas des plus classiques, sauf pour les enfants qui aiment les débauches de décoration
en tout genre, les paillettes etc...

lepapet 18/03/2012 11:44


merci pour le lien.j'ai appris ,j'ai compris cet assemblage .par contre une fois en bouteille ,capsule bleue a mon avis .


et puis quand on rencontre un(e) adepte des cupcake c'est surement une bonne personne .


voisin? , je suis en savoie .

tiuscha 18/03/2012 11:28


Bonjour le papet (avec un pseudo pareil, on serait pas voisin ? Ogier, je connais, je ne suis pas loin de Châteauneuf) Non, pour en savoir plus, suivez le lien :)

le papet 18/03/2012 11:23


je reviens vers TIUSCHA .ca m'intrigue


on serai pas vers chez bizeul .vers  la vallée de l'agly .vingrau.


a+ merci

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents