Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 00:09

quete.jpg

 

Dimanche matin je pars chercher du pain sur ma flèche d’argent rue de la Glacière. Au retour mon regard acéré tombe sur une publicité affichée sur les grands panneaux Decaux déroulant (3 pubs défilent dans un sens puis dans l’autre).


J’ai entraperçu une bouteille, donc j’attends le retour de l’affiche.


Je n’en crois pas mes yeux lorsque je parcours le slogan de la campagne « Son caractère* se révèle quand ses larmes* commencent à couler »


Les astérisques en petit caractère décryptent deux mots :


-          Caractère : se dit d’un vin de qualité dont les traits sont particuliers ;


-          Larmes : traces laissées par le vin sur les parois du verre lorsqu’on l’agite ou l’incline.


C’est une pub pour Saint-Nicolas-de-Bourgueil, le vin AOC bien sûr !


St-Nicolas-de-B.jpg

 

Qu’en dire ?

 

Très je m’adresse aux amateurs ce slogan long comme un jour sans pain et difficile à comprendre même si on a le temps, ou si on le prend, de lire les explications. Je rappelle que l’affiche n’est pas fixe, il faut au moins deux passages pour la décrypter.


Peut-être va-t-on me répliquer que le slogan va accrocher le regard des passants, les intriguer, leur faire prendre le temps de s’arrêter pour comprendre de qui de quoi il s’agit.


J’ai beaucoup de doute dans mon cœur.

 

Et vous qu’en pensez-vous ?

 

* la photo en une est typique d'une bonne stratégie pour se différencier et attirer le chaland.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU
commenter cet article

commentaires

lienart 21/05/2014 09:15


Je pense simplement que c'est un slogan 'fin', qui peut bien toucher le coeur, et le palais de l'Homme (et bien sûr de la femme..) Il pourrait attirer encore mieux l'attention (et la lecture) si
les lettres se détachaient bien sur un fond uni, avec la bouteille à côté par exemple. Et si ça peut tirer une larme à un passant, c'est que l'émotion est à l'intérieur du flacon ... Moi j'y
goûterais bien, à condition que ce soit un vin fin, gouteux, nature si possible, qui ne fasse que le bien, en quelque sorte ! Amicalement, Eric

Jungmann 21/05/2014 07:53


Bonjour Jacques,


Je suis heureux que cette pub vous ai tappé dans l'oeuil ! En bonus des morceaux choisis par DJ ODM. Super.


Enfin une pub qui fait appel aux sens, pas juste une photos de vignes ou de groupe en dégustation vu 1000 fois. Certaine pubs de cette campagne font de plus preuve d'humour. Le goût, le touché,
les impressions qui en résultent restent peu utilisés en com, comme si la leçon des Gouttes de Dieux n'avaient pas été comprise.


J'aime aussi l'idée de dire autre chose que la notion de grands vins (donc réservés aux grandes occasions, sans doute cher). La Loire devient quelque chose de famillier !


PS : à quand une pub pour les fraises Tagada avec des photos de champs de bétraves ?


 

JACQUES BERTHOMEAU 21/05/2014 08:00



Désolé Xavier mais l'affiche ne m'a pas tapé dans l'oeil mais simplement, parce que je suis curieux de ce genre de chose, intrigué. Je l'ai entraperçue alors qu'elle se déroulait. Je ne suis pas
du tout convaincu par elle mais comme je l'ai dit ça n'a pas d'importance vu que je ne suis pas très représentatif de la cible. Comme je n'ai jamais été fan de la publicité collective je ne crois
pas à l'affichage qui fait sens, car c'est déjà tellement difficile d'identifier l'objet de la publicité, le passant n'a pas le temps de réfléchir. Mais ce n'est que mon opinion.



patrick axelroud 20/05/2014 17:53


Aussi réfractaire soit on à la réclame il faut reconnaître à de très rares moments du talent à certains créa tifs ( qui justement les coupent souvent en quatre quand ils ne savent plus comment
sodomiser les dyptères) pour mémoire " Regardez moi dans les yeux, j'ai dit dans les yeux " de WONDERBRAS avec Eva HERZIGOVA. Mais ici manifestement les ahuris étaient entre deux vins et
du coup leur " accroche " tombe à l'eau.

JAMET 20/05/2014 13:04


C'est déjà çà ! Quant au pognon, certes il en faut pour payer decaux mais pour les maximes, ce sont les vignerons qui les ont élaborées donc pas cher du tout ! Ce n'est effectivement pas notre
premier métier d'être communiquant, et si ce slogan vous interpelle, il vaudrait mieux laisser ce travail à des organismes pro tel Interloire mener le projet de A à Z une prochaine fois !

JACQUES BERTHOMEAU 20/05/2014 15:17



Moi ça ne m'interpelle pas ça ne me dit rien mais peu importe l'important c'est d'interpeler ceux qui ainsi autont envie d'acheter du Saint Nicolas de Bourgueil



Jamet 20/05/2014 12:07


Qu'en pensez vous : que cela fait parler !!!! Objectif atteint en matière de communication. Merci à vous

JACQUES BERTHOMEAU 20/05/2014 12:13



Ne vous faites pas trop d'illusion sur le buzz à partir de mon blog et surtout s'il faut claquer autant pognon pour un tel résultat ça me laisse dubitatif...



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents