Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 10:17

Ce samedi, afin de célébrer le « pesto genovese », à Paris est organisé la première édition d'un concours qui élira le meilleur pesto réalisé au mortier.


photomortier-copie-1.JPG

 

Ça se passe dans un espace au nom qui fleure bon ma jeunesse : Le Purgatoire 54, rue de Paradis 75010.


Le lauréat (choisi par le jury parmi 30 candidats) sera qualifié d'office - et invité tous frais payés - au championnat du monde de pesto à Gênes en 2016, manifestation qui attire des chefs du monde entier.


Télérama écrit « Pour préparer le meilleur pesto du monde, oubliez les mixeurs aux lames acérées qui tranchent sans amour les feuilles de basilic. Préférez le mortier! Le vrai pesto, à la fois onctueux et granuleux, crémeux et légèrement croquant en bouche, fait appel à vos bras musclés pour pilonner bouquets de basilic à petites feuilles en provenance directe de Gênes, pignons, parmesan affiné 24 mois, pecorino sarde, gousses d'ail de Vessalico, sel, ainsi qu'une bonne rasade d'huile d'olive de la Riviera ligure. »


Votre Taulier, qui a un superbe mortier en marbre, y sera, non comme candidat mais en tant que reporter. Son amie Alessandra Pierini, Génoise d'origine et fondatrice de l'épicerie-cave italienne RAP à Paris a voulu que ce soit « un événement ludique et sérieux… » Elle a tenu à ce que «cette journée soit gratuite afin que le public puisse découvrir et déguster les produits de cette région. »


Alessandra rappelle « que le mortier est à la base de toutes les cuisines ancestrales à travers le monde ».


10257144_269568333225831_747733238323672868_o.jpg

 

Outre le basilic de Ligurie qui est maintenant une AOP, il faut de l'huile d'olive de la Riviera Ligure DOP du Frantoio Sant'Agata d'Oneglia Cette huile obtenue à partir d'olives taggiasche, variété autochtone, est de couleur jaune or, son arôme légèrement fruité, sa saveur délicate d'amande fraîche et de pignons en font l'assaisonnement idéal pour les poissons et la cuisine de la région, sans parler du pesto cela va sans dire !


95274287

 

La petite oliva Taggiasca est caractéristique des collines d’Oneglia. Cueillie à la main, elle est mise en saumure avec du thym, du laurier et du romarin comme autrefois. Elle n'est dénoyautée qu'ensuite. L'olive Taggiasca ne pousse que dans la province d’Imperia.


Bien évidemment votre serviteur a accouché d’une chronique en juillet 2012  sur le « pesto genovese »


« Le pesto est vraiment un plat original de la cuisine ligure, on pourrait même dire que c’est notre plat national. Il est composé d’ingrédients qui poussent ici, chez nous, et qui ne coûtait rien autrefois ; un plat de pauvres. Le nom de pesto provient de pestare, écraser, car autrefois on pilait les ingrédients dans un mortier en marbre… » ainsi s’exprime Larissa Bertonasco dans joli petit livre de recettes de sa grand-mère : La nonna La Cucina La vita. « Toute la Ligurie, écrit-elle embaume des senteurs de mon enfance. Mes souvenir sont mêlés à l’odeur de la mer et du bois, du romarin et de la sauge, de la naphtaline aussi, et de l’alcool rectifié. » Pour ceux qui ignorent la géographie, la Ligurie forme un arc de cercle autour du golfe de Gênes partie de la mer Ligure. C’est l’une des plus petites régions d’Italie par les Alpes et l'Apennin très ouverte sur la mer et largement montagneuse. Elle touche la France à l’ouest et La ville portuaire de Gênes, située au centre, domine démographiquement la région, avec plus de 600 000 habitants sur le 1,6 million du total. »

 

Pour tout savoir sur le « pesto genovese » vous rendre ICI link

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 12/04/2014 12:13


Nous validons le mortier du Taulier (nous ne savons pas s'il est à lui mais il est bien chez lui : le lecteur attentif aura reconnu le set de table ( De quoi je me mêle !) Blague à part ,merci cher Taulier pour ces précieuses infos sur le pistou,les olives,l'huile etc , belle variante aux AOC
viniques et bien utiles au cuistre pour briller dans les diners en ville ( hihihi ) Ces infos évitent" les n'importe quoi " comme on a pu le voir sur des cartes de restaurant ou fleurissait du
jambon patanegra belotta belotta confondant nourriture du porc, éspèce de porc (!) et marque commerciale.


Retour à la blague et clin d'oeil aux amateurs de BD des années soixante en générale et de SPIROU en particulier : qui dit mortier dit PILON .


" Moi l' poulet j'l'adore, son pilon me rend marteau ! " Chante LIBELLULE ex cambrioleur et à présent collaborateur de Gilles JOURDAN * détective privé pour ce moquer de
l'inspecteur CROUTON qui ne croit pas à sa réinsertion.  * De Maurice TILLEUX


Bon, assez d... il est temps d'aller se reposer : "il est n'est il pas ?"

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents