Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 10:19

La cave de l’Élysée a, ces derniers temps, beaucoup occupé les échotiers surtout ceux qui font profession de se scandaliser ; beaucoup de bruit pour rien, pas de quoi fouetter un chat, que de l’écume sans lendemain.


Votre Taulier lui préfère s’intéresser au sort d’un prince-consort, Français de surcroît, Henri de Laborde de Monpezat, époux de la reine du Danemark et vigneron à Cahors.  C’est en 1974 que le prince-consort a acheté  un vieux château du 15e siècle ainsi que 20 hectares de vignes dans sa région natale, située dans le sud de la France, le Château de Cayx.


758292-roi-reine-danemark.jpg

Le roi et la reine du Danemark. Photo fournie par le vignoble

 

Henri de Laborde de Monpezat connaît bien la viticulture, car son père possédait aussi un vignoble à Cahors : le Château Cayrou-Monpezat et avait fondé la coopérative locale. «J'ai suivi la viticulture avec mon père toute mon enfance. J'ai les mains paysannes ! »


Bien évidemment les vins du « roi » se retrouvent régulièrement sur la table royale du Danemark, et le prince soutient que les Danois en raffolent, les 140 000 bouteilles produites chaque année, essentiellement du rouge (côt ou malbec) mais aussi une cuvée de blanc à base de chardonnay, sont exportées.


chateau.jpg

Les vins du Château de Cayx, même si le « roi » utilise peu de produits chimiques, ne sont pas bio. «Je ne suis pas un fana de l'agriculture biologique, dit-il. C'est bon, mais c'est souvent un peu du théâtre.»


Bien sûr je n’ai pas goûté les vins du prince-consort mais vous pouvez aller visiter le château de Cayx ICI link 


Mais ce n’est pas tout ce n’est pas tout.


Tout d’abord, il faut que vous sachiez qu’Elizabeth II la reine d'Angleterre a planté plus de 16 000 ceps en 2011 dans le parc de Windsor. Elle projette d'y faire son propre mousseux. C’est les champenois qui vont être content. Le prince-consort du Danemark, en bon Français, la vanne un peu «Je n'y ai pas encore goûté, je crois que les vignes sont trop jeunes. Elle m'a copié ! »


En effet, Henri de Laborde de Monpezat élabore aussi un autre vin plus border-line: un rouge danois. En 1992, il a planté 120 pieds de vigne hybride, du rondo et du maréchal-foch, au château de Fredensborg, qui est la résidence d'automne et de printemps de la famille royale danoise. Ce vin confidentiel est réservé à la table familiale car ce doit être un vin de soif.


Voilà, et vous comprendrez qu’il n’y a qu’un pas pour que François, Président de la République d’un pays qui a tendance à oublier que le vin est une richesse nationale se doit de planter des ceps de vigne dans le parc de l’Élysée là où il s’est fait photographier. Pour le choix des cépages, afin de ne vexer aucune de nos belles AOC je suggère que :


- Soit la vigne est plantée en foule avec tous les cépages autorisés en notre beau pays mais ça risque de faire un peu désordre ;

- Soit d’organiser une consultation nationale pour faire émerger les chouchous des Français.

 

C'est alors que les ennuis commenceront : bio, biodynamie, raisonné, vin nature, j'en passe et des meilleures... de quoi alimenter les conversations de comptoir et mettre en fureur nos amis bien connus.

 

Cette chronique trouve sa source dans un article du 17 octobre de KARYNE DUPLESSIS PICHÉ Collaboration spéciale de La Presse Canada « Quand la royauté produit son vin »

 


Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 23/10/2013 10:53


Un Belge qui parle du manque de cohesion du gouvernement Francais! ben ca, franchement, c'est de l'excellent humour Belge!!!


Moi je l'aime beaucoup Francois Audouze. Il faut de tout pour faire un monde du vin, et dans la niche des tres grands vins et des tres vieux vins il est une sorte de locomotive (un jour il
aura du Roc Blanc!). En plus il est charmant, toujours le sourire. Meme si je vois bien l'hypocrisie dans ses commentaires sur l'Elysee, je me fout de ses idees politiques. De toute
facon l'extreme-droite commence pour moi a partir du PC (ou disons a partir de la justification de l'arme nucleaire).

Luc Charlier 22/10/2013 08:32


Denis, tu es un vrai ami. J’avais failli poster un commentaire en ce sens moi-même mais ai ensuite pensé que de minimis non curat Praetor. J’espère que « si la cave d’Audouze est
plus prestigieuse que mon capharnaüm, au moins mon esprit pue moins que celui de cet homme ». Voilà une attaque ad hominem qui ne modifiera nullement nos rapports (- Bisou,
François, je ne t’aime pas). Je ne vois réellement pas en quoi la gestion saine du cellier de l’Elysée fournit une occasion de plus d’attaquer Hollande. Il y a tellement de bêtise dans cet
enchaînement – même si le manque de cohésion criant du gouvernement actuel de votre république prête fort à sourire, je l’admets – qu’il faut l’ignorer. Leonarda, les concours de miss,
l’espionnage yankee .... on s’en fout de tout cela. Ce qui compte c’est ... le cours de l’hectolitre d’AOC en vrac! 

Denis Boireau 21/10/2013 09:52


Monsieur Audouze se plait dans le calembour potache! Heureuse decouverte! Il a donc au moins un point commun avec notre Leon (et quelques points de divergence politiques, a ce que je crois
comprendre...).


Pour le choix des cepages pour l'Elysee, n'oublions pas le climat pourri de la region parisienne. Malgre le rechauffement climatique il faut sans doute plutot regarder du cote des hybrides. 

François Audouze 20/10/2013 22:34


mon conseil au président :


Il faudrait comme cépages : un jeu de rolle, du syrah, du syrah, les aristocrates à la lanterne, du petit verdot pour les ligues anti alcooliques, du Saint Sot, de l'amour des Verts (dre), du
qu'a berné tout le monde, du trousseau pour le cas où il voudrait convoler (si les convolaient …) de la menteuse blanche de Savoie, du "nier le boulot", comme on dit en Italie, du pinot simple
flic pour faire bisquer Valls, de la grenache des goûts pillés, du sémillon tout plein, du chasse la morosité et comme notre président a créé une boîte à outil, il plantera aussi de la
molette  et du braquet pour en changer.  


 


Avec lui, cépages et sans pitié. 

Chantal Sclafer 19/10/2013 16:20


Peut être du Phoenix ou Rayon d'Or comme cépages blancs ! Sait on jamais !!


Pour les rouges, il a déjà fait son choix; Rondo !!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents