Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 00:00

diplome-du-baccalaureat-saint-ouen-laumone.jpg

 

Ben oui les petits loups, les louves aussi, le Taulier a passé deux bachots avant de monter à l’étage supérieur et, comme il faut toujours qu’il se distingue, la première partie de ce bachot a été supprimée l’année qui a suivi le passage du jeune et sémillant Taulier.


« Passe ton bac d’abord ! » c’est du Pialat du meilleur cru…


p11076.jpg

Donc au fameux bachot, mot d’argot, ce qui comptait d’abord bien sûr c’était de l’avoir mais surtout pour les machines à concours de décrocher une mention.


Assez Bien – de moins de 14 à 12 et +

Bien – de moins de 16 à 14 et +

Très Bien 16 et plus

Les + de 10 c’est Passable


Bref comme votre Taulier aime bien les grosses cotes, les gros coefficients qui vous permettent de passer à l’aise, le défi fut pour lui pour le premier bachot la dissertation de français et pour le second : celle de philo. Mon chiffre magique fut donc 18 sur Vin, pardon sur 20.


Cette mise au point faite j’en reviens au guide de Rémy Poussard Le Grand Classement des Vins de Bordeaux millésime 2008.


Poussard-006.JPG

La meilleure note est 17,8/20 pour le château du Gaby link qui aurait mérité de se hisser jusqu’à la note fétiche du Taulier.


Trêve de plaisanteries, en vertu de la grille du bachot français :


1-   60 vins du GCVB ont la mention TB


2-  227 vins du GCVB ont la mention B


3-  263 vins du GCVB ont la mention AB


4-  45 vins du GCVB sont passables


5-   1 seul vin du GCVB est recalé avec 9,2/20


Donc chez l’ami Poussard c’est le bachot pour tous et même plus c’est le bachot avec mentions pour un sacré paquet de prétendants. C’est mieux que Chevènement et Jack Lang pour une fois réunis à notre Éducation Nationale. Bien sûr à Bordeaux tout est grand et tout est beau mais moi cette distribution me chiffonne un chouïa. J’avoue que, l’importance du ventre mou des notes moyennes, 308 vins sur 586 donne de cet ensemble une impression de peloton de porteurs d’eau. Mais bon c’est sans doute la méthode Poussard qui veut cela.


Une dernière remarque mon cher Rémy Poussard : une présentation plus aérée et plus légère ne nuirait en rien à votre Grand Guide qui a un côté sous-sol du Bazar de l’Hôtel de Ville : on y trouve tout mais putain faut s’y coller.


De façon purement arbitraire j’ai extrait 5 lauréats du Top100 de Poussard : 4 mention TB et une B.


J’adore les commentaires ils me laissent songeur. Mais tout de même le pompon c’est sans contestation la « Finale en queue de paon » du Virginie du camarade Jean-Luc vraiment ça vaut son pesant d’érotisme évocateur du style de celui de la célèbre Baronne G


Château Chantegrive Graves n°4 17,4/20 16€ 180 000 bts. www.chantegrive.com


Poussard-001.JPG


Robe rubis dense presque noire, avec un halo pourpre. Nez hyper puissant de bois de cèdre, vanille, graphite, suie, torréfaction, anis, myrtilles, iris et mauve. Splendide  bouche ample, puissante aux tanins robustes mais nobles. Matière sur le cuir et des épices orientales, de la mûre, du cassis et des framboises sauvages. Longueur poivrée. Un vin complexe d’une grande complexité aromatique. Finale longue et florale.


1-    Virginie de Valendraud Saint-Émilion n°12 16,9/20 37€  15 000 bts. www.thunevin.com


Poussard-002.JPG


Robe rubis à pourpre très dense, limpide et très brillante. Nez hyper expressif de bois de cèdre, boîte à cigares, réglisse, fumé, moka, grillé, marmelade de cassis et fraises des bois. Magnifique bouche ample et charnue concentrée sur le cassis très mûr. Matière immense aux tanins nobles avec de la torréfaction, du pain grillé et des notes toastées. Longueur sur les épices orientales et la vanille. Finale en queue de paon.


2-  Le Clos du Beau-Père Pomerol n°28 16,6/20 35€ 7000 bts. www.thunevin.com


Poussard-003.JPG


Robe rubis dense avec halo pourpre. Nez fin et complexe de café, chocolat, torréfaction, vanille, cuir, grillé, humus et suie. Splendide bouche explosive de complexité avec des tanins raffinés, de la torréfaction, du chocolat au lait et du grillé. Matière florale, violette et réglisse. Longueur droite et bien structurée. Finale complexe. Un grand vin.


3-  Château Vray Croix de Gay Pomerol n°57 16/20 44€ 10 000 bts. www.baronneguichard.com


Poussard-004.JPG


Robe très sombre, cerises noires avec des refllets tirant vers le bleu foncé. Nez délicat et expressif de fruits noirs avec du café, du chocolat au lait et du cacao. Très jolie bouche s’ouvrant sur de la marmelade de mûres, cassis et pruneaux. Matière toute en finesse avec du grillé, du boisé et des tanins granuleux. Belle longueur fruitée et café noir.


4-  Château Franc-Patarabet Saint-Émilion Grand Cru n° 81 15,7/20 15€ 2500 bts. www.franc-patarabet.com


Poussard-005.JPG


Robe rubis dense, limpide et brillante. Nez velouté, fruits rouges et noirs, torréfaction, grillé, vanille, moka, bois et pain grillé. Bouche ferme aux tanins robustes encore en devenir avec de la noix. Matière très épicée avec du poivre et du grillé. Longueur impressionnante un peu chaude

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

polly jean 07/12/2012 00:16


Commentaires de dégustation un peu trop monogames et le goût de chocolat m'a toujours échappé dans le vin


http://www.youtube.com/watch?v=RzwG3r9_L9o


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents