Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 00:09

Les grands dégustateurs de la LPV ne reculent devant aucune expérience gustative, ainsi Valéry M le jeudi 1 novembre 2012 posait à ses petits camarades la question qui tue : « bonjour, voici encore un truc impossible, comme le fruit lui-même, que boire avec un durian ? (durion) » Bien sûr il répondait à sa propre question (voir à la fin de cette chronique) mais comme tout va si vite dans notre petit monde mondialisé, la réponse est venu de Singapour : « des scientifiques de Singapour ont eu du succès le mois dernier en créant un vin à base d'un fruit décrit comme très odorant et au goût de chaussettes et d'oignons pourris. Fabriqué avec le durian - connu comme le fruit le plus malodorant au monde - ce vin contient 6 % d'alcool et est épuré de presque toute sa mauvaise odeur. »link


durian.jpg

 

Mais c’est quoi exactement ce fameux Durian dont raffolent les asiatiques ?


La réponse se trouve ICI link mais je vous conseille de visionner la première vidéo en anglais qui donne une image idyllique de ce fruit et la seconde en français plus pédagogique. Trip Gourmand : Le durian - le fruit qui sent le fromage.


Mon attention sur le durian avait déjà été attirée lors de la lecture du beau livre de Kim Thúy mãn link 


« C’est la dernière fois que Maman a vu son père : sous les durians, que les Vietnamiens appellent sãu riêng. Jusqu’à ce jour, elle n’avait jamais pensé au nom formé par ses deux mots, qui signifie littéralement « tristesses personnelles ». On l’oublie peut-être parce que ces tristesses, comme leur chair, sont scellées dans des compartiments hermétiques, sous une carapace hérissée d’épines. »


Quelques pépites sur le Durian


22023719

 

« Les durians sont interdits dans l’établissement. » En Asie du Sud-Est, il n’est pas étonnant de voir ce signe à l’entrée des hôtels, agences de voyage et autres…


Son parfum est lourd. Gras. Profond. Entêtant et complexe (…) On a plutôt l’impression d’un mélange qui ne fonctionne pas, comme si on avait mis ensemble plusieurs produits dont les parfums mélangés donnent un résultat proche de l’odeur du pourri. Certains évoquent carrément un cadavre en décomposition. Et il faut l’avouer, ce n’est pas faux.


Ensuite, lorsqu’on le goûte, on n’est pas surpris. En fait, on mange cette odeur. Sa chair est l’expression solide de cette puanteur : douceâtre, complexe, tenace. »


« Le naturaliste Alfred Wallace, qui s’est spécialisé dans l’Asie du Sud-Est, plus particulièrement l’Indonésie et les Philippines, a décrit les arômes du durian de manière très vivace lors de sa visite à Bornéo, au milieu du XIXème siècle. On croirait lire Alice au pays des merveilles et l’absurde description que Lewis Caroll fait de la potion rapetissante. « Une crème riche aux amandes », mais avec des notes de « fromage, sauce aux oignons, et de vin».


« Pourtant, il n’est pas sans danger.

« En ce qui concerne les overdoses, c’est la vérité. Chaque année, plusieurs décès sont reportés par la presse en Thaïlande, en Indonésie et dans le reste de la région. Effectivement, il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension d’en consommer. Et aussi aux femmes enceintes. Mais le véritable cocktail molotov, c’est le durian associé à l’alcool. Des scientifiques japonais de l’université de Tsukuba ont récemment établi que le durian, sans doute à cause de sa haute teneur en soufre, est capable d’inhiber l’enzyme ALDH, qui est la principale défense de notre foie contre les sous-produits toxiques de l’alcool. »


L’auto-réponse sur la LPV


« En fils ingrat, j'ai servi à mes parents un dessert des plus originaux : un durion. Il faut dire que je les avais déjà régalés de glaces au même fruit et que je les sentais prêts. Mais que boire avec ? Un essai infructueux me fit essayer les restes des Bordeaux du repas. (Je relève au passage que le Château de Francs Cerisiers 2006 s'en est largement mieux sorti que Cambon la Pelouse 2002, peut-être grâce au boisé plus présent)


Puis m'est venue cette bonne idée : du Cognac. Et là l'accord s'est fait. Quelqu'un a-t-il fait une expérience similaire ? Ou testé un liquoreux ? (j'avais aussi testé un fond de Banyuls sans trop y croire et ce n'était effectivement pas terrible). »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 15/08/2013 12:28


Putain, maître Baudouin, j’ai bu il y a deux ans à la Rochelle (Aux 4 Sergents, cadre magnifique, poisson savoureux, ardoise ... en conséquence) un « Effusion » qui m’avait bien plu et
surpris. Je comprends pourquoi à présent : c’était le jus de durian que tu y ajoutes. Il ne figurait pas « sans soufre ajouté » sur l’étiquette, mais la défense venait de là. Euh,
et les jours « pas fruit », qu’est-ce qu’il donne comme arômes, ce bombacacée ? Parce que les thiols, à l’excès, ce n’est pas mon truc. 

Patrick Baudouin 15/08/2013 11:50


utiliser du jus de Durian, pour son  soufre naturel, alternative au soufre  de la pétrochimie,  pour les vins "nature" ? blague à part, du temps où j'arpentais le bas de la rue de
Belleville, les étals des boutiques chinoises embaumaient le trottoir du parfum du Durian...et la blague était de proposer dans les restaus chinois une glace au Durian...ceci dit, il y a de quoi
réfléchir sur l'articulation du goût et du plaisir, par rapport à nos fameuses dégustations aoc...On trouve quelque chose bon non parce que c'est bon, mais parce que cela nous fait
plaisir...comme les confitures de mémé...

Luc Charlier 15/08/2013 10:11


Parce que je suis un sâle petit con, et que je me sens d’humeur taquine, voilà mon interrogation du jour : « Quand est-ce qu’Audouze nous parlera de sa dégustation exclusive de durians
mûris 14 semaines sur un lit d’edelweiss cueillis sur les flancs du Matterhorn ? » Pardon, on dit le « Cervin » en français. Et qu’il n’oublie pas de nous en donner le prix,
c’est le plus important.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents