Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:09

Regretter les émissions cultes est une preuve de jeunesse mentale : le Tribunal des Flagrants Délires sur France Inter fut bien plus qu’une bouffée d’oxygène : un vrai grand bonheur. J’ai croisé Inès de la Fressange dimanche soir sur le quai 1 de la superbe gare de Beaune alors que nous attendions l’unique TGV direct pour Paris Gare de Lyon. Elle s’est gentiment extasiée sur mon sac Pan Am. Dans mon livre de chevet Tout Desproges au Seuil 1450 pages, l’éditeur concluait à son propos : « elle a si peu changé en vingt ans qu’on se demande si elle n’est pas en tissu » J’en témoigne…

hospice-008.JPG

J’adore la chute du réquisitoire de Pierre Desproges contre Inès De La Fressange le 18 janvier 1983 au Tribunal des Flagrants Délires (voir vidéo ci-dessous): « Cependant, avant de lui céder la parole (à l’avocat Luis Rego), qu’il me soit permis, vous dévorant de tous mes yeux, de vous resservir, en hommage à votre exquise beauté, la bouleversante déclaration que fit un jour le cardinal de Richelieu à la très belle, très jeune et très pulpeuse comtesse Poli d’Oletta qu’on avait placée à son côté lors d’un dîner d’intimes à la cour de Louis XIII :

Madame si ma robe était de bronze, Vous entendriez sonner le tocsin. » photopan-am.jpgphoto-pan-am1.jpg

  

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 28/11/2011 13:16


Richelieu, tiens, tiens. L’expression consacrée flamande ne vaudrait-elle pas pour les ecclésiastiques ?


« Hij heeft de klok horen luiden, maar weet niet waar de klepel
hangt !”


Littéralement: il a entendu les cloches sonner, mais ne sait pas où se trouve le battant.


Cela signifie : « avoir une vague idée de qqchose mais ne pas en connaître le fin mot ».


L’anecdote ne dit pas si le digne cardinal avait donné un coup .... d’airain !


Vous retrouvez évidemment les centres d’intérêt d’un néphrologue ... défroqué.

daniel cherel 28/11/2011 09:17


Exactement , non pas de la bouche ... mais de la plume de même de l'intéressée. C'est par elle que j'ai eu connaissance de la prolongation du spectacle et de la tournée en province.


Dont acte

JACQUES BERTHOMEAU 28/11/2011 09:20



Alors peut-être que Georges l'avait annexé pour me faire plaisir?



daniel cherel 28/11/2011 09:08


Il me semble bien, Jacques, que vous avez évoqué ce lien de parenté de Corinne Touzet dansle blog concernant la pièce jouée au Petit Théatre Saint Martin et les Côtes de Bordeaux.

JACQUES BERTHOMEAU 28/11/2011 09:11



Oui je cnfirme mais vous me dites qu'il n'y a pas de lien de parenté d'où tenez-vous cette info ? de la bouche de la belle Corinne ?



daniel cherel 28/11/2011 08:52


Ines de la Fressange.... ah....comme Corinne Touzet elle me fait rêver.... à propos de la "Soif"la pièce joue les prolongations jusqu'au 23 Décembre  2011 et après tournée en province à
partir de Septembre 2012. Enfin, pour Jacques, il semblerait que Corinne Touzet n'ait aucun lien de parenté avec Georges Touzet.

JACQUES BERTHOMEAU 28/11/2011 08:55



D'où tenez-vous cette info ? Dans mon souvenir Georges Touzet m'avais confié être son oncle mais ma mémoire est peut-être défaillante...



gus 28/11/2011 07:57


Ah qu'il est beau son débit de mots !!!


Eternel est son humour !


Bonne journée.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents