Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 07:00

Le Directeur central de la Police Nationale dans une circulaire interne interdit le quart de Rouge sur le plateau-repas des CRS. Une fidèle lectrice, qui n’est pas vigneronne m’écrit : « Au-delà des plaisanteries faciles dignes du marché de Brive-la-Gaillarde, cette info interpelle sur la progression du contrôle social. Va-t-on généraliser l’interdiction de l’alcool à la cantine dans les entreprises publiques puis privées ? Alors que le petit rouge en 25cl avec son joli bouchon plastique est suffisamment décourageant. La confusion consommation / abus est encore une fois manifeste. Mais quel défenseur des droits de l’homme pourrait s’emparer d’un sujet presque aussi sulfureux que celui qui agite en ce moment Philippe Caubère ? » (C’est un coup de gueule, proféré par le comédien Philippe Caubère, contre le projet de plusieurs députés de punir les clients de la prostitution. Un projet « abject » qui s’en prend, s’indigne-t-il, « hypocritement, vicieusement, à la vie intime et à la douleur secrète des gens ».)

 

J’ai par le passé utilisé le slogan des pacifistes « Plutôt rouge que mort » qui s’opposait au SS20 américains pointés vers l’Est. Il était lui-même le détournement de l’exorde de Joseph Goebbels à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour motiver l'armée et la population allemande à combattre l'Armée rouge jusqu'à la fin « Plutôt mort que rouge » (« Lieber tot als rot ») En mai 68 parmi la floraison de slogans et de graffitis deux sont passés à la postérité :

 

« Nous sommes tous des Juifs allemands ! » et « CRS ! SS !»

 

Je me trouve donc dans l’obligation de réparer l’injure faites aux Compagnies Républicaines de Sécurité, qui n’étaient pas les seules sur le théâtre des opérations de la rue Gay Lussac : les Gendarmes Mobiles étaient aussi actifs de la matraque et de la lacrymogène, en m’associant à la protestation de Didier Mangions, secrétaire national SGP-FO «On veut faire de nous des curés, mais sans le vin de messe ». Pour ce faire je leur offre des slogans oubliés de Mai adaptés à leur combat. J’en ajoute un dernier remis au goût du jour.

 

Les CRS avec nous  « Il est interdit d’interdire ! »

 

photoMai1

photoMai2.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> <br /> (plaisAntez) bien sûr<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Daniel : de l'eau? vous plaisentez! ou alors juste un fond pour troubler les anis... enfin je ne me sens pas vraiment concernée : je ne bois ni eau ni anis... et de coca moins encore<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Msg à Syvie.<br /> <br /> <br /> Je ne tiens nullement à imposer le 1/4 de rouge au déjeuner. Le blanc, la bière, le cidre brut, l'eau (mais pas le coca...), etc. peuvent faire l'affaire...<br /> <br /> <br /> Je n'ai pas dit "garde-à-vous!". Mettez-vous, néanmoins, au repos...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Prenant exemple sur les producteurs de foie gras qui étaient en butte aux défenseurs des animaux cherchant à faire interdire le gavage, et qui ont obtenu du Parlement l'introduction d'un article<br /> au code rural déclarant que le foie gras et la méthode de gavage faisaient partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France (01/2006) , nous avons obtenu le dépot de 4<br /> propositions de loi (2 au Sénat , 2 à l'Assemblée Nationale) proposant au vote la mention suivante ajoutée au code rural :<br /> <br /> <br /> Le vin, produit de la vigne, fait partie du patrimoine culturel et gastronomique en France.<br /> <br /> <br /> Le moment est bien choisi, période électorale , pour obtenir enfin une distinction entre le vin et les autres alcools dans le cadre de la lutte anti alcoolique<br /> <br /> <br /> A suivre<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Daniel a raison. Mais pourquoi veut-il à toute force que tout le monde prenne un quart de rouge? je pense, sincèrement qu'il ne faut rien imposer... :-) tous ceux qui n'aiment pas le mauvais gros<br /> rouquin devraient asurément pouvoir continuer à filer leur part au voisin, à tous les "boit sans soif" - et  y en a plein - qui ne sont d'ailleurs pas tous des représentants de l'ordre :<br /> j'en connais même qui, après bu les rations de 6 foutent un foutu désordre.. mais c'est une autre histoire...<br /> Mémé Cad, qui est prête à vous filer gratos son quart de Côtes de Grimaud (Bib rouge, 5 litres) vous souhaite le bonsoir...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents