Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 11:18

Ces derniers temps dans un Paris alternant le gris et un timide soleil sur ma flèche d’argent lorsque je croisais, à tout bout de champ, des grappes de manifestants s’opposant au mariage pour tous, j’avoue que trop souvent la bien-pensance, le propre sur eux, ne dissimulait guère chez certains, arborant des banderoles homophobes, une forme de rage haineuse, une envie d’en découdre pas très républicaine. Ça sentait vraiment les factieux pour qui la République reste toujours la gueuse. Comme le ridicule ne tue plus, quelques élus ceint de tricolore n’hésitaient pas à bramer avec les loups des beaux quartiers. À gerber ! Paris est le terrain privilégié des manifs de tous poils, elles font partie de notre quotidien, elles nous pourrissent parfois la vie mais, jamais au grand jamais je n’avais vu se déverser autant de hargne, de haine, d’intolérance.

 

Alors que faire ?

Résister à la tentation d’aller mettre à certains une main sur la gueule.

Écrire une chronique ?

Pourquoi pas !

Et puis, au petit matin Eva est venue déposer : « Liberté, égalité, Vouette et Sorbée…»link alors ne restait plus à votre taulier qu’à lui accorder l’hospitalité. Merci Eva.


Vizzavona-6995.jpg 

Merci à Alain Trampoglieri secrétaire-général du concours national de la Marianne d’Or pour cette photo de la Marianne de la Commune

 

« Un vin qui ne soit ni hétéro, ni homo, juste un bon vin qu’on ouvre pour les bonnes occasions. Et parce face à la merde déversée dans les rues par des bouffons tristes déguisés en défenseurs d’on ne sait trop quelle morale, il faut prôner la tolérance face à la différence. En faire un enrichissement et une normalité.

 

Car enfin, les gesticulations médiatiques du pantin moche de Liquide Facho, comme l’appelle l’excellent François Morel, contre le mariage gay pouvaient nous laisser de marbre au début. Elle veut se faire mousser, bon, ouais, gesticule dans ton coin, vas-y meuf, prends tes deux doigts et fais-toi plaisir. Et puis les caméras se sont braquées sur elle, porte-parole de messages d’intolérance face à ce qu’elle case dans une non-normalité. A vomir. Surtout quand ça passe en boucle dans tous les médias.

 

Car au-delà d’arguments peu valables, c’est la force avec laquelle, plusieurs fois, des Perfides Bulots (toujours François Morel) en puissance se sont amassées en troupeaux de moutons sans cerveau, pour militer avec véhémence et haine afin qu’une partie de la population n’obtienne pas les mêmes droits qu’eux. Militer, venir de la France entière, organiser et préparer des manifestations, scander avec conviction des slogans et des chants, tout ça pour que certaines personnes n’aient pas certains droits. D’habitude, on milite pour avoir plus de droits. Non, là, c’est pour que certains n’obtiennent jamais les mêmes droits que nous. France, XXIè siècle. Je ne citerai pas Nabilla mais je n’en suis pas loin.

 

Je pleure. Devant tant de bêtises, de conneries proférées et d’intolérance, de la part de partisans d’une religion qui ne cesse de la prôner. Devant ces politiques avides de récupérer ces messages démagogiques, dégoulinants comme du jus de poubelle d’ignorance crasse et de méchanceté. Devant les messages de haine, sale et ignorante, que de tels propos véhiculent. Devant les dégâts causés par la connerie et l’ignorance en marche, devant la recrudescence des actes homophobes partout en France. Pour tous ces homosexuels, pour tout le mal-être qu’ils peuvent ressentir devant de tels actes, de tels propos. Pauvre France, réveille-toi. Arrête d’écouter les conneries proférées par d’intolérants pitres et réjouis-toi que l’on fasse un pas de plus vers l’égalité.

 

Celle qui est inscrite sur les frontons de nos mairies. »


photo Eva

 

La suite pour découvrir le champagne Vouette et Sorbée c’est ICIlink

 

Une autre Tronche de Vin, Antonin, a écrit une chronique de son cru sur le mariage gay « Le petit têtu », « Foufoune » : quel vin boire pour célébrer son mariage gay ?link 



François Morel se paye Frigide Barjot sur Inter par puremedias

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

luc charlier 26/04/2013 21:01


Hervé, tu sais que je t’apprécie beaucoup mais pourquoi cette position ?


Je comprends que certains émettent des réserves quant à l’adoption (moi pas, personnellement), invoquant l’argument de la nécessité de
disposer d’un modèle d’identification (role model). Ce point peut faire l’objet d’une discussion dépassionnée mais qui n’apportera aucune conclusion, car on ne dispose pas d’élements
décisifs.


Par contre, en quoi est-ce que le fait de passer un contrat (car c’est cela) civil et de prendre la société à témoin d’un attachement
mutuel menace notre civilisation ? Il y a peu ou prou 10 % d’homosexuels dans notre environnement occidental. Je crois qu’il y a aussi 10 % de gauchers. On s’est ingénié à les contrarier
(les deux catégories). Pourquoi ?


J’ai passé trois ans de ma vie avec une fantastique femme qui hésitait depuis plus de 10 ans entre les hommes et les femmes (elle
n’était plus une enfant). Je suis tellement mauvais amant qu’elle a fini par choisir les femmes. C’est une des personnes les plus fascinantes, les plus intelligentes, les plus engagées que j’aie
rencontrées dans ma vie et j’ai fréquenté beaucoup de holebis à cette occasion. J’allais écrire dans son sillage ! N’ayant moi-même jamais eu d’aversion, j’ai pu même arriver à une attitude
plus avancée : je ne fais plus aucune différence (ni en « mieux » ni en « moins bien »). Si cela rend les futurs mariés heureux – ou plus heureux – d’officialiser au
grand jour leur union, où est le problème ? Et personne n’oblige les églises d’ajouter LEUR sacrement, qui a une signification toute autre. Je suis athée mais ai accepté d’être le parrain
d’une enfant, il y a .... beaucoup d’années. Le prêtre a toléré que je reste en dehors de la zone baptismale, que je ne déclare pas « vouloir élever la gamine dans la foi catholique »
et que je ne prenne pas la communion. Je n’ai pas assisté à la messe.


Les parents ont été heureux de sacrifier au rite qu’ils respectent, et moi j’ai pris un engagement solennel laïque. Tout le monde
était content, ce sont deux choses différentes.


Qu’on laisse se marier devant l’état civil les homosexuels et que l’église fasse ce qu’elle veut après.


Et les avocats vont se régaler avec les divorces gays, dans quelques mois !


En plus, avec le slogan de mon domaine, tu penses que je dois abonder dans le sens du mariage pour tous : « A la
Coume Majou, on vous versera du vin par tous les trous ! ».


Sans une fin bien lourdaude, ce n’aurait pas été Léon.

Hervé Lalau 26/04/2013 11:13


Pas d'accord avec vous.

Michel Smith 24/04/2013 13:24


Merci Eva, merci Jacques et merci François ! 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents