Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:09

Imaginez la scène : 14 Vinifilles du Languedoc, et même du Roussillon, qui vous rencardent à la Tour Jean Sans peur pour teuffer jusqu’au bout de la nuit ça vous branche, non ! Sauf que le pauvre Taulier, consultant son calendrier, a l’horreur de constater qu’à la date fixée par les luronnes, le 7 juin, il sera chez le Préfet de Bordeaux. Rassurez-vous, gentes dames et damoiselles, ce n’est point pour parler vin, que je va à Bordeaux – ha, Dario Moreno ! – mais de Perrette et de son pot au lait. Oui, les filles, adieu veau, vaches, cochons, couvée vous n’aurez pas la chance d’accueillir à votre « pinces fesses » le chéri des parisiennes.

 

 invitation vinifilles 7 juin 2012

 

Pour me faire pardonner, chères princesses, dans ma grande bonté, je mandaterai l’une d’elles pour m’y représenter. Seul problème, elles sont si nombreuses, je vais faire des malheureuses mais, quand l’heure est à la fête, je sais choisir. Vous nous promettez Hildegard, Isabelle, Pascale, Emmanuelle, Laetitia, Cathy, Séverine, Fanny, Marie, Lidewij, Fabienne et les 3 Françoise de déboucher « plus de 60 cuvées balayant pas moins de 60 appellations du Languedoc-Roussillon » et de jalonner « le donjon de ripailles conviviales. » Puis-je, en tant que défenseur de la cause féminine depuis un certain mois de mai, regretter vivement que vous prêtiez le flanc au peuple des mâles dominants, en parlant de balayer. Mais, vous serez pardonnées, absoutes même, car vous osez la convialité. « Sans prétention, avec humour, convivialité, sincérité, et originalité. » me dit votre Présidente, Pascale Rivière, qui me confie le plaisir que vous auriez de m’y rencontrer. C’eut été réciproque mais le devoir m’appelle dans une région félonne et je ne puis m’y dérober.

 

invitation-version-longue-7-juin.gif 

 

Ne voulant pas sombrer dans un romantisme hors de saison, proclamer du haut de la montagne sainte-Geneviève, tel un Lamartine éploré, « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… », j’en appelle à mes lecteurs parigots pour qu’ils se lèvent en masse, se ruent, « la Tour prend garde ! », prennent d’assaut vos cuves et vos cuvées, ouvrent leurs armures, « Montjoie Saint Denis ! », boivent et ripaillent en votre gente compagnie avant d’entonner (le verbe est de circonstance) à gorge déployée : « j’aime les filles… ». Et puis, si certaines d’entre vous veulent danser – certes, le meilleur cavalier s’étant fait porté pâle vous le regretterez – il faudra prévoir le Teppaz et les galettes vinyles pour le rock et les slows en alternance….

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

suzanne 01/06/2012 09:49


coucou, bonjour a toi! je suis hereuse de venir chez toi.

bienvenue a mon blog http://portables-pc-batterie.over-blog.fr/,  pour trouver qch d`interessant`` et tous les commentaires sont bienvenue.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Cadeau de mariage
    Les mots me manquent et pourtant ils se bousculent dans ma tête, me font mal. Écrire sur un temps heureux, un temps de grand bonheur simple, se replonger dans son passé pour en extraire, non pas des souvenirs éteints, mais des braises vives, est une vraie...
  • BLUM le Magnifique «juif d’État» un «homme double», un «héros de roman» par Frédéric Salat-Baroux.
    Sans me vanter j’ai du nez, à la veille de la commémoration du 10 mai 1981, 40 ans déjà, certes Tonton n’est pas Napoléon, il a ses grognards, mais nous commémorons beaucoup dans notre vieux pays. Du côté de ce qui reste du PS, le dimanche 9 mai, au Creusot,...
  • Je t'aime ! Pense aux femmes de marins...
    Marie avait dû différer son départ pour Yeu afin de régler son dossier universitaire. Elle ignorait que je m'y trouvais déjà. Au téléphone je lui racontais des bobards. Officiellement je faisais la moisson avec mon père ce qui expliquait que je ne pouvais...
  • Le 10 mai 1981 : « La France passe de l’ombre à la lumière » Jack Lang.
    J’avais, bien sûr, voté Mitterrand aux deux tours, sans grand enthousiasme, ses 101 propositions pour la France ICI , grand fourre-tout, rassemblait une seule ligne programmatique qui cachait des conceptions divergentes entre les différents courants,...
  • Le « marchand de vermoulu »
    Jean RIGAUD (Bordeaux, 1912 - Paris, 1999) "Les thonniers verts, île d'Yeu", 1967. Les marins l'appelaient le « marchand de vermoulu » et se faisaient un devoir de lui faire prendre, à chacune de ses sorties, une mufflée. Mon baptême du feu se révéla...