Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:00

« Les comportements à risque des jeunes Français ne vont pas en s'arrangeant. Un rapport de l'Insee, rendu public aujourd'hui, révèle ainsi que la consommation d'alcool commence très tôt, dès l'école primaire.


Le nouveau portrait social de la jeune population française dressé par l'Insee n'a rien de rassurant. Selon ce rapport, ils sont de plus en plus nombreux et surtout de plus en plus jeunes à expérimenter certaines substances, notamment l'alcool. En effet, un chiffre ressort particulièrement de cette étude : plus d'un élève de CM2 sur 2 (54% plus précisément) a déjà bu de l'alcool. Que ce soit un quelques gouttes, une gorgée ou même un verre, l'âge moyen du premier contact avec la boisson se fait donc vers 10 ans. Un chiffre en hausse qu'il faut prendre au sérieux, les habitudes de vie de l'enfance conditionnant l'état de santé à l'âge adulte. »link


Q11.png

 

« Une enquête publiée par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire sur l’alcool montre les résultats d’une étude faite auprès de 10 000 jeunes en France. Cette étude alarmante montre que les jeunes commencent à boire de plus en plus tôt.


Ivres de plus en plus jeunes


Les résultats de cette étude basée sur les données des enquêtes scolaires de HSBC et Espad sont effrayants. On y apprend par exemple que 7% des élèves de sixième ont déjà été en état d’ivresse et que 69% des élèves en terminale avouent avoir déjà été ivres. Plus interpellant encore, les ados sembleraient boire de l’alcool régulièrement de plus en plus jeunes. En classe de 4ème ils sont 50,1 % à reconnaître consommer de l’alcool régulièrement pour 28,1 % en terminale. Concernant le type d’alcool ingéré, les lycéens sont plus enclins à se saouler à l’alcool fort. En terminale, 82% de l’alcool consommé par les élèves durant l’année est de type whisky, vodka ou cocktail. Les collégiens quant à eux boiraient plutôt du vin et du champagne durant l’année. »link


La plupart des jeunes se déclarent en bonne santé et bien informés en matière de prévention. Mais les comportements à risque  sont en hausse.link 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 18/11/2013 12:15


Pendant une generation, la medecine hygieniste a prescrit 3 gouttes de vitamines D par jour a presque tous les nourrissons de France. Excipient: ethanol a 98%!


Donc tous les bebes francais ont recu 3 gouttes d'alcool par jour  pendant des annees.


Etonnant, non?

Luc Charlier 18/11/2013 10:28


Et merde à la France hygiéniste. Mes parents étaient toubibs tous les deux et ont gardé un foie intact jusqu’au tombeau. Celui de ma mère est d’ailleurs toujours bien au chaud dans son péritoine.
Celui de mon père flotte quelque part du côté de Bruges, au gré du vent. La vraie capitale des Ducs de Bourgogne lui en est d’ailleurs reconnaissante. Tout bébé, ils m’ont confié à une
grand-mère, instit à la retraite, veuve et amatrice de bon vin. Depuis que j’ai 4-5 ans, je DOIS boire un doigt de rouge et un doigt de blanc à table, pour apprendre. Jamais on ne m’en a servi
plus avant que je n’aie eu 10-12 ans, et jamais on ne l’a allongé d’eau (le « vin d’oiseau »). Après, idem avec la bière (pas « de table », non, de la vraie pils puis des
trappistes). Et cela ne m’a pas transformé en alcoolique, mais plutôt en esthète exigeant du vin, beaucoup plus que des millions de Français que je rencontre. J’ai fait de même avec mes
enfants : ils sont tous amateurs de bon vin à présent et je ne me souviens pas d’une seule « cuite » au vin chez eux. Ce qui les a beaucoup plus saoulés, c’est l’incompétence et
l’incurie de la majorité des enseignants qu’ils ont croisés dans leur vie ! Je pense, avec Coluche, qu’il faudrait rendre le pinard obligatoire et envoyer toute l’Education Nationale en
stage au vignoble. Un seul slogan : « Touche pas à mon rouge ! ».

patrick axelroud 17/11/2013 19:15


Une fois encore faisons la mouche du coche et merci au Taulier pour sa patience mais les sujets abordés ne nous laisse pas insensible.


Je fais partie des génération dont l'eau, à la table familiale etait, trés tôt, rosée avec le vin dont les parents agrémentaientt le repas. Je n'en suis pas devenu alcoolique pour autant ni même
cet alcolique mondain dont on à longuement glosér un temps ( pour la simple et bonne raison que je n'ai pas de vie sociale du type " club service " par exe'mple.


En revanche , cete initiation toute symbolique, puis l'évolution vers la connaissance des vins, qui nous fait cotoyer l'histoire ( connetable TALBOT, Castillon la Bataille etc.etc ) et bien sur
la géographie , comme la philatelie mais plus jouissif bien sur,a fait que l'on fait parties de ceux qui boivent moins mais mieux et aiguise aujourd'hui encore une curiosté une "soif " de
connaître et de gouter qui est loin d'être étanchée.


Quand à la jeunesse qui est le propos de ce blog force est de mettre en // la querelle sur l'ouverture dominicale des commerces avec comme corrolaire une accentuation de la destruction de la vie
familliale qui défait les lignages et les transmissions ,isolant chaque tranche d'age qui se trouve confrontée aux discours consuméristes qui ne cherchent que le profit à cours terme.


Désolé d'avoir été si long, il me reste à déboucher une bonne bouteille que nous allons déguster, en famille, à votre santé à tous .

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents