Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 00:09

Ce qui était « marginalement acceptable » il y a 25 ans ne l’est-il plus ?  

 

« The little faggot with the earring and the make-up/Yeah, buddy, that's his own hair/That little faggot's got his own jet airplane/That little faggot, he's a millionaire. »

 

« La petite tapette avec la boucle d'oreille et le maquillage/ Ouais mec, ce sont bien ses cheveux/ La petite tapette a son propre jet/La petite tapette, c'est un millionnaire»

 

Saisi de la question par une auditrice de 0ZFM d’une radio canadienne qui diffuse en version originale les classiques du rock, qui s'était plainte, le 1er février 2010, de ce que le terme était insultant, le Conseil canadien des normes de la radiotélévision s'est prononcé pour une interdiction de la version longue, arguant de ce que le mot faggot, « marginalement acceptable » il y a 25 ans, ne l'était plus. "Le Comité estime qu'il fait maintenant partie de la catégorie des désignations inacceptables eu égard à la race, l'origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l'âge, le sexe, l'orientation sexuelle, l'état matrimonial ou un handicap physique ou mental » le 12 janvier 2011. Et que la diffusion de la chanson dans sa version non modifiée viole, en conséquence, le code de déontologie de l'Association canadienne des radiodiffuseurs.

 

La chanson, qui est le monologue intérieur d'un vendeur d'équipement pour la maison qui rêve de devenir rock star, avait fait polémique dès son origine mais, 25 ans après, cette censure semble démontrer que les temps changent et que Coluche, Desproges n’ont plus droit de cité sur nos ondes.

 

« En guise de protestation, deux radios canadiennes ont décidé de diffuser en boucle la chanson délictueuse, pendant une heure »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

le rustre 24/01/2011 12:37



Certains jours, quand je relis des billets de mon blog, je me trouve pessimiste, râleur, bougon. Mais finalement, quand je lis des billets comme celui-ci, je me dis qu'il faut râler, s'indigner.
Ca sert au moins à rester vigilant.


Parce que quand je lis un billet comme celui-ci, je me dis qu'on a laissé glisser le truc fort loin. Elle ne viendra pas parce qu'elle est déjà là, la censure acceptée parce que dans la droite
ligne des bonnes moeurs. Quand je relis un Desproges aujourd'hui, je me dis que ce grand homme aurait passé sa vie à se faire virer de ses émissions et à payer des procès.


Vous avez dit régression ?


 



Denis Boireau 24/01/2011 12:16



En France la publication des ecrits anti-semites de Celine est interdite.


Fort bien, mais alors pourquoi s'indigner de la censure de trucs homophobes? Ou mettre la barre? Comment decider ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas?


France ou Canada, meme combat: je milite pour la levee de toute censure et la responsabilisation individuelle des auteurs et des lecteurs!



David Cobbold 23/01/2011 10:01



Tout cela est aussi stupide et dérisoire qui triste. Bientôt ils vont censurer aussi les mots "cons" et "connerie" et nous ne saurons même  plus comment désigner les "individus
concernés" et leur comportements pathétiques. La société de l'air-bag a des beaux jours devant lui!



peyronnet 23/01/2011 01:28



La fête continue. Dame Censure a de beaux jours devant elle. Témoin l'info relevée dans Marianne de ce samedi : le CSA turc a donné un avertissement à une chaîne TV productrice d'une série sur
Soliman le Magnifique. Motif : les islamistes n'ont pas apprécié que la vie dissolue du sultan ottoman soit livrée au public. Eh, cher Jacques, et si on délocalisait Françoise Laborde chez
les Turcs ? Enttre les islamistes de là-bas et les carabins evinistes de chez nous, il semble qu'il y ait identité de vue sur ce que peut ou non ingurgiter la populace téléphage, avec la
complicité de "l'instance de régulation" (poil au chinon !) JM Peyronnet



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents