Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 10:00

51779EKBMPL._.jpg

 

Dans le noble art, la boxe anglaise, il faut savoir raccrocher ses gants à temps, ne pas faire le combat de trop. En effet, mieux vaut se retirer au sommet de son art plutôt que de subir des sourires de commisération en vivant sur ses lauriers fanés.


Chers lecteurs,

Le temps est venu de tirer ma révérence.

Plus de deux cent billets en deux ans et demi m’ont permis, je le crois, d’apporter une réponse à la question qui est la raison d’être de ce site : qu’est-ce que l’élégance et comment la définir comme paradigme ?


Ainsi s’exprime un de mes éminents confrères de blog « Le Paradigme de l'Élégance ~ Inspirations et points de vue » dans une chronique titrée « Quatrième de couverture » publiée le 4 novembre.


9 ans pour moi, 4000 chroniques, beaucoup, beaucoup trop, un jour viendra où je vous écrirai « chers lecteurs, le temps est venu de tirer ma révérence… »


« Si le sel perd sa saveur, avec quoi le salera-t-on ? » (Evangile de Matthieu, chapitre 5, versets 13 à 16)


Il y a un temps pour tout chers lecteurs, savoir tourner la page à temps fait partie de la vie.


Ce n’est pas encore pour aujourd’hui, sauf interruption instantanée hors de ma volonté je continue pour un temps de chroniquer.


Je profite de ce billet pour remercier l’un de mes plus ancien et fidèle lecteur Michel-Laurent qui m’accueillit dans ses bureaux au temps de mon exil. C’est lui qui m’a transmis le lien de cette chronique testamentaire.


Je vous propose de la lire c’est une mine de finesse et de bel esprit link


Quelques extraits


Qu’est-ce que l’élégance ? Voilà une question dont les réponses semblent à notre portée mais ne cessent d’échapper à notre esprit, tel un chat dans une arrière-cour qui détale au moindre bruit de pas.


Partons de l’idée commune d’élégance. Cette notion est très souvent associée au vêtement classique. Selon la doxa, celui qui est élégant est bien mis. Mais il y a plus. Ce terme englobe également une part de comportement chevaleresque, une sorte de code d’honneur. C’est bien de cela dont il a été ici question : inclure le beau mais ne pas s’y réduire et prétendre à bien plus.

 

L’élégance n’est pas non plus le snobisme. Le snob essaie en effet de s’élever vers un milieu social qui n’est pas le sien et qu’il souhaite intégrer. C’est un suiveur méprisant et méprisable du fait de tant de superficialité.


L’élégance, enfin, n’est pas un personnage ou un objet en particulier. Elle est protéiforme car c’est avant tout une philosophie au sens noble du terme.


Dans l’élégance, il s’agit tout d’abord de prendre le temps de vivre.


La véritable élégance est celle qui hait la vulgarité, la superficialité. Une élégance humble, comme l’a défendu un lecteur dans un billet, qui transcende la simple notion de beauté sous peine de n’être qu’un beau vernis sur du bois vermoulu. Le vernis finit toujours par s’écailler, un jour où l’autre.

 

Enfin, j’aimerais profiter de la relative notoriété de ce blog tant qu’il est encore temps, afin de porter à votre attention un projet associatif en préparation dans la capitale. Il s’agit d’un « club pour gentlemen » dont les valeurs seront peu ou prou les mêmes que celles défendues ici. S’il voit le jour, celui-ci aura notamment pour objet l’organisation de repas conviviaux, de dégustations de spiritueux, cigares ou tabac à pipe, de visites d’atelier d’artisans ou de musées et expositions, de conférences d’intellectuels ainsi que de débats sur l’actualité, l’art ou toute discipline académique, de concours de poésie, de participation à des projets philanthropiques ou encore d’actions loufoques contre la vacuité (à l’instar des Chaps). Envoyez-moi un courrier électronique si vous souhaitez participer à cette association. Vous serez ensuite recontacté en temps voulu.

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Annie SERVANT 06/12/2013 10:34


SVP, ne la tirez pas trop vite (votre révérence), grâce à vous chaque jour, je m'amuse, je m'enthousiasme, je m'énerve, je me moque, je m'interroge, je ris, parfois j'ouvre votre lettre et je la
vire parce que le sujet est trop technique ou prend une tournure de bavardage entre soi... J'ai plusieurs fois envisagé de me désincrire mais je ne peux pas m'y résoudre ! Sincères remerciements
de nous donner à lire cette très intelligente réflexion sur l'élégance.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents