Dimanche 1 juillet 2012 7 01 /07 /Juil /2012 23:48

Ceci est le syntagme répété dans l'anaphore que je n’ai pas prononcé le 1 juillet 2012 en Bourgogne, à Ladoix-Serrigny, en l’absence remarquée des 3 François…


-              François Desperriers dit Bourgogne Live qui n’est pas venu filmer le Taulier dans l’exercice de son œuvre éphémère de Président de,


-              François Patriat, dit le duc de Bourgogne, qui s’est abstenu de venir accueillir sur ses terres un vieux compère,


-              François Rebsamen, dit l’autre François, la Moutarde pas le Tulle, qui n’a pas voulu prendre un train de sénateur pour se promener dans les vignes de Ladoix en compagnie d’un Président d’opérette.


photoLadoix.JPG

Extraits du non-dit présidentiel… (Liste non limitative susceptible de s’enrichir au cours de la journée)


Moi Président… je changerai l’eau en Vin chaque matin à l’heure du crémier.

 

Moi Président… je marcherai sur l’eau à midi.

 

Moi Président… je déclarerai l’Amicale du Bien Vivre, dites des Bons Vivants, d’utilité publique.


Moi Président… j’érigerai l’Ordre des Frères de la Croûte en Ordre National avec ruban et rosette rose.


Moi Président… je transporterai ma capitale à Ladoix, une fois l’an, en arrivant en char à bancs comme un roi fainéant.


Moi Président… je graverai dans la Constitution que « Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie »


Moi Président… j’inscrirai aux frontispices de nos bâtiments publics « un peu de douceur, de convivialité, de plaisir partagé, dans ce monde de brutes... »


Moi Président… j’octroierai la nationalité française au sieur Charlier pour l’ensemble de son œuvre chez le Taulier.


Moi Président… Vin&Cie l’espace de liberté se muera en blog officiel de la République chaque soir à 0 heure tapante.


Moi Président… je dissoudrai l’actuel Comité National Vins de l’INAO.


Moi Président… je rendrai l’hippodrome de Libourne à sa juste destination sans primes d’arrachage communautaire.

 

Moi Président… les droits de plantation seront distribués dans des pochettes surprises à Vinexpo et à Vinisud... et tout au long de l’année boulevard Saint-Jacques… selon une procédure imaginée par l’ABV sans consultation de la CNAOC.

 

Moi Président je décrèterai le 12 juillet jour férié !

Le compte-rendu détaillé de la journée du Taulier, le 1ier juillet, à Ladoix en Bourgogne, sera publié avec photos, incessamment sous peu, ici même, dès que le Taulier se sera dépouillé de sa pompe présidentielle et aura recouvré ses attributs normaux de chroniqueur compulsif sur la Toile.

photoladoix2.JPG

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : berthomeau
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

C'est sans doute parce qu'il a été prononcé au fond d'une amphore que votre syntagme  raisonne ...

Bonne journée.

Commentaire n°1 posté par gus le 02/07/2012 à 07h54

Sir Charlier,  est-ce un honneur de se voir octroyer la nationalité française ? Ma fille Marie - France a du l'avoir pour excercer à l'hopital !!!!     Jacques

Commentaire n°2 posté par Jacques Verpoorten le 02/07/2012 à 08h15

Comme la Légion d’Honneur, je refuserais cette modification de mon état civil.

J’ai passé 9 mois au 11ème étage de l’Hôpital Bichat, qu’on appelait « nouveau » à l’époque même s’il est dans un état de décrépitude absolu 25 ans plus tard, et 3 mois à Paul Vaillant Couturier, en tant que « résident étranger » de l’AP-HP. J’étais boursier de la Vlaamse Gemeenschap. Il m’a fallu demander une carte de séjour, passer l’humiliante visite médicale (avec Rx thorax !) et pester dans la salle des émigrés – où j’étais le seul Blanc – à la Préfecture de Police. Mais pas un poil chenu de mon crâne qui songe à prendre la nationalité française. Par contre, à titre honoris causa et pour faire plaisir au Taulier, j’envisagerais bien le Mérite Agricole ...

Commentaire n°3 posté par Luc Charlier le 02/07/2012 à 08h42

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés