Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 10:00

J’ai reçu ce texte de Bernard Pueyo le directeur de la coopé d’Embres&Castelmaure, je le publie sans commentaire puisque depuis la publication de mes 2 chroniques je me suis abstenu de participer au jeu  des réseaux sociaux.


Je persiste à croire qu’avec de la bonne volonté le projet La Coopérative pourrait voir le jour.


castelmaure_1--1-.jpg

 

« Plutôt que restaurateur, j’aurais aimé être éducateur !!!!!


C’est en ces termes, entre autre, que Vincent Pousson justifie son départ. link


Il nous dit qu’il voulait nous faire «  comprendre qu’il fallait aller de l’avant »

 

Mais nous on voulait juste ouvrir un restaurant, pour mieux accueillir nos clients, pour mettre en valeur nos vins et pour partager les valeurs de vins simples et abordables de chez nous.


Nos valeurs de paysans accrochés à leurs vignes.


Patrick de Marien a convaincu Isabelle de démissionner de Monvinic, je rêve, c’est toi Vincent qui nous a dit il y a moins d’un an, ça y est, on va pouvoir faire le resto, j’ai quelqu’un, Isabelle envisage de démissionner.


C’est là que le projet est né, d’abord dans des containers au fond de la cour (projet du 16/07/2013) modifié par un autre le 28/09/2013 (Patrick, Bernard ne m’en veuillez pas pour ce silence, mais depuis un mois je réfléchis ……). Deux jours avant les premiers apports du millésime 2013 à la cave.


Un projet comme ça, ça se chiffre, ça s’organise, une coopé n’a pas dans son objet social la capacité juridique d’exploiter un restaurant, et ça se finance notamment par la recherche d’aides à l’investissement.


Le 25/10/2013 nous recevons le devis estimatif de Vincent pour le resto 116300€. Bien sûr ne sont pas inclus dedans la création des nouveaux bureaux qui doivent accueillir les 4 personnes qui occupent le local envisagé pour le resto.


Le 20/12/2013 Vincent demande un rdv début janvier pour travailler sur le dossier.


Le 16/01/2014 je cite


« Hola Bernard,

Bravo, il parait que tu as été impérial (L'Altesse dixit) hier soir! Maintenant, il n'y a plus qu'à…

Deux choses:

1°) veux-tu que nous fassions vite une réunion avec le bureau de Dornier pour tous les aspects techniques.

2°) faut-il te préparer un texte d'intention (rapport à Leader) sur le contenu du lieu?

Dis-moi.

VPo »


Trouvez-vous là une ombre d’angoisse de quelqu’un qui allume le warning ou qui se tracasse sur la suite du projet.


Le 04/02/2014 : prise de contact avec l’architecte et le bureau d’étude et retour vers le Groupement D’action Locale pour monter le dossier de demande d’aide.


Le 07/02/2014 : problème avec le dossier, le co-financeur (le département) vient d’exclure les restos lors de leur dernier Comité Technique. Ils sont en cours de rédaction des programmes 2014-2020 pour application 2015.


Là s’arrête le projet d’ouverture en Juin 2014, projet différé à début 2015.


Désolé Vincent mais je suis effectivement parti en vacances à la Réunion deux jour après.


Le 18/03/2014 Le conseil valide l’ouverture de la Guinguette, l’achat d’un Food Truck et le budget de 20 000 euros pour lancer le projet n°2.


On est dans un investissement sans aides, mais une partie des achats seront récupérés dans la structure définitive.


Le 09/04/2014 : ta première démission Vincent (et si on arrêtait tout), suite à une demande de ma part sur le fait de tenir le budget de 20 000€, tu dis que le président s’est trompé et que tu lui avais dit 30 000€. Ce n’est pas un problème pour moi, il faut juste que nous tenions le conseil au courant. Ça se règle le soir même par une entrevue fixée pour rencontrer le conseil.


Le 16/04/2014, le conseil accepte le budget à 30 000€ et le prévisionnel de fonctionnement, l’association est créée le soir même.


Du 16/04/2014 au 17 Avril 2014, nous avons confirmé et payé la quasi-totalité des éléments indispensables à la mise en place du resto (28 000€), restaient encore d’autres investissements à prévoir qui passeraient largement le cap des 30 000€ mais cela ne nous posait pas de problèmes.


Mais toi Vincent pendant ce temps là depuis le 16/04, tu « donnais le change et faisais comme si de rien n’était » (c’est toi qui écrit ça !!!).


Le 13/05/2014 j’ai reçu à sa demande Isabelle Brunet en compagnie de Fanny, pour aborder le côté concret du fonctionnement de l’association pendant la période d’été. Réunion à laquelle tu n’as pas assisté bien qu’au bas de l’escalier !!


N’ayant pas l’habitude de la restauration, je leur ai demandé à elles, les professionnelles, de me retourner rapidement un descriptif de leurs heures de présence (pour la rédaction du contrat) et leurs prétentions salariales.


Nous avons évoqué aussi avec Isabelle les formations à faire pour la demande de licence grande restauration, formation que nous financions.


Le seul retour à ma demande a été ce SMS laconique « Pour moi à cette heure le projet la coopérative a définitivement, clairement cessé d’exister. Gestion des reliefs et explications suivront. Bonne journée à tous les deux ».


Fin de l’histoire.


Ça ce sont les faits Vincent, ils sont tracés.


Les explications on les attend toujours mais je vais te dire, on s’en fout.


Depuis tu as choisi de te répandre sur internet en salissant ton ancienne coopé chérie, c’est ton choix.


Moi ce qui m’importe, c’est que tes suiveurs aient au moins notre version des faits, ils jugeront par eux même.


Nous étions prêts à aller jusqu’au bout avec toi, et Patrick de Marien a beaucoup pris sur lui pour faire aboutir ce projet, il s’en est d’ailleurs excusé lors de notre dernier conseil d’administration se sentant responsable.


Je comprends bien que ton égocentrisme viscéral a dû en prendre un coup, mais s’il te plait ne soit pas aussi pervers maintenant.


Allez salut l’artiste et bonne route nous on reste ici à Embres, c’est notre vie.


Ps : je te joindrai sur ta boite privée pour ta dernière demande de Vitisphère.

 

dieu.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

le Taulier pour un vigneron d'EC 29/05/2014 17:38



Bonjour Monsieur Berthomeau, en ce qui concerne le resto si nous n'avions pas soutenu à la demande de notre Président pendant les vendanges M POUSSON, nous n'avions plus de Président tellement
Patrick c'etait engagé pour le resto, avec Vincent, mais notre génie a préférer changer de lampe , le plus dégueux c'est qu'il oublie vite, pour quelqu'un de si intelligent, nous les culs terreux
on l'oubliera pas, c'est ça la petite CORSE. Bien cordialement.

sylvain dheilly 29/05/2014 11:08


m'étant penché sur les facteurs clés de succès de caves coopératives et de leur rapport au territoire, je reste convaincu que ce projet est certainement un dès plus pertinents qui puisse être
élaboré dans le cadre du développement stratégique de la cave de Castelmaure. La sociologie et la gouverance de l'entreprise nécessitent l'appropriation et l'adhésion à ses valeurs. En résumé
attention à ne pas confondre La Coopérative et Mon Bullinic 

sylverado 28/05/2014 11:42


la boucle est bouclée....


en espérant que chacun reprenne sa route....

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents