Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 00:09

1236383_10201287542663236_1800588050_n--1-.jpg

La photo est signée Armand Borlant photographe des stars

 

Au Bourg-Pailler, aux portes du bourg, sur le bord d'une Nationale passante, chez nous, la nuit comme le jour, les portes étaient toujours ouvertes, c’est-à-dire jamais fermées à clé.

 

Qu’avions-nous à voler ?

 

Pas grand-chose certes, mais cette attitude reflétait surtout une façon d’être. Seule la tante Valentine pestait sur ce qu’elle considérait comme du laisser-aller. Je dois dire que tout le monde s’en fichait. S’encombrer de clés, se barricader, n’était pas inscrit dans notre ADN de bons campagnards.

 

J’aime toujours les portes ouvertes où l’on frappe et où l’on répond : entrez ! Quand j’étais mioche, du fait du métier de mon père : entrepreneur de battages et de travaux agricoles la salle commune était très souvent occupée par des clients qui venaient soi-disant régler leur note mais qui, très souvent, après avoir éclusé quelques verres et bavassé repartaient comme si de rien n’était.


Cette forme de table ouverte dans une maison où l’on entre et l’on sort sans façon, le ballet matinal des bonnes à tout faire qui venaient quérir le lait pour leurs patronnes (tous les ragots venaient à mes oreilles), m’ont marqué à jamais.

 

De plus, mon pays étant un pays d’épais bocage où la clôture de fil de fer n’existait pas : les hauts et épais buissons entouraient les prés et les champs et il était toujours possible de sauter les échaliers qui étaient comme des fenêtres sur.

 

Vous comprendrez donc plus aisément tout le plaisir que j’aurai à accueillir du monde sur cet espace de liberté pendant cette période de roue libre.

 

Vigneronnes et vignerons, lectrices et lecteurs, vous êtes donc en permanence les bienvenus ici alors, faites de belles photos et profitez-en pour laisser libre-court à votre plume.

 

Vous êtes les bienvenus.

 

Merci par avance de votre aide...

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

martin aidegré 01/06/2014 20:22


http://www.youtube.com/watch?v=IaHxPi9dM7o

Michel Smith 01/06/2014 10:22


Tiens, je t'envoie ce petit air musette d'un gars qui n'est pas trop loin de chez toi et qui lui aussi m'a ouvert ses portes l'autre jour en me faisant goûter de succulentes sardines grillées
juste saisies sur la braise de sarments...


https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10202287739251209&set=a.1275714289290.2037579.1122937383&type=1&theater

Reggio 01/06/2014 08:53


L'envie ne manque pas d'écrire mais après tout ce talent et cette culture, quoi dire et comment ?

tomassian 01/06/2014 08:03


Ah un monde sans clés ça a quand même une autre gueule que le paradis!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents