Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 09:52

photo703.jpg

 

Samedi je suis allé au Stade de France, dans le Neuf3, voir l’équipe réserve de Toulouse prendre une raclée : 5 à 25 face au Ciel&Blanc du Racing qui a déserté Paris pour se réfugier dans le Neuf2.


En bon Parigot sautant le périf j’avais mis mon écharpe rouge bien sûr.


À la mi-temps je me serais bien fait un capucin mais y’en avait pas.


J’aurais bien liché un communard mais y’en avait pas, tolérance zéro dans l’enceinte des stades. Explication en fin de chronique.


C’est quoi un capucin me direz-vous ?


Une galette de froment et farine de sarrasin inventée par Michel Bras le chef aveyronnais.


bras_mache_coppa.jpg

© Véronique Haudebourg / France 3 Midi-Pyrénées

 

Celui-ci, associé au Toulousain Étienne Hilaire, propriétaire de l’Hôtel Albert 1er, a inauguré jeudi dernier son premier Fast cook au cœur de Toulouse à côté du marché Victor Hugo. L’offre existait déjà à l’espace gourmand de l’Aire du Viaduc de Millau. « Parmi les 21 capucins à la carte, la majorité affiche un prix inférieur à 10 €. Décoré par l’architecte Jean Charrière, le restaurant a une surface de 198 m2, sur deux niveaux, et offre près de 60 places assises. »


« Nous voulons jouer la transparence, explique Michel Bras derrière son plan de travail complètement ouvert à la vue. Tous nos ingrédients sont glissés dans les capucins devant les clients : la dégustation commence là […] complicité avec les producteurs, évoquée à plusieurs reprises par le chef, est l’autre atout du restaurant rapide signé Bras. »


« Le petit plus : des cartes en papiers, glissées dans la galette conique, décrivent la recette, et donnent les adresses des producteurs concernés. En plus des 70 % de produits issus de l’Aveyron, le restaurant offre un clin d’œil à la Ville rose grâce à une offre des produits issus de l'agglomération. L’idée de base est d’apporter une offre pour chacun des trois moments de la journée:matin, midi et goûter. Pourtant, pas de croissants chez Bras. Le petit déjeuner sera plutôt à base de fouace chargée en sucre et beurre, pour continuer avec des soupes, des capucins et des desserts maison. »


« Une première franchise pourrait s’ouvrir à Paris, et d’autres sont également envisagées dans les grandes villes françaises. Le concept reste le même, mais le menu sera enrichi par des produits issus des nouvelles régions d’implantation. » Objectif News. link


Pour le communard, qui est le KIR de gauche, je vous conseille de vous rendre au Lieu du Vin chez Philippe Cuq link  pour vous procurer un nectar 100% Aveyronnais pour le mélanger à la crème de Cassis. Je signale aux culs bénis que l’utilisation d’un Bourgogne rouge pour cet apéritif lui confère la dénomination de cardinal.


Je signale que le nectar de l'Aveyron du sieur Cuq peut se boire nature 

 

 

Les photos et le reportage de France 3 Midi-Pyrénées ICI link

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 28/01/2014 08:28


Dans le même esprit, un rien plus populo et aveyronnais aussi, je me fais le publiciste (bénévole et j’y suis en plus client assidu alors que non fournisseur – hélas) de la trouvaille de la
famille Brouzes à l’hôtel de l’Aubrac sur la place du Foirail de Laguiole : le « Mac Marcel ». Il s’agit d’un hamburger ... qu’on a envie de manger. Du vrai pain pour le sandwich,
du haché « Fleur d’Aubrac » (viande obtenue en mettant un taureau charolais sur des génisses Aubrac) pour lequel on respecte votre cuisson, du fromage de Laguiole, des légumes frais,
des frites (pas belges mais OK) et une sauce au fromage de Laguiole.


 


Cela coûte une dizaine d’euros (servi à table) mais vous nourrit vraiment et c’est délicieux.  

patrick axelroud 27/01/2014 12:35


La famille WESTERMAN ( LE BUEREHIESEL *** MICHELIN ) a tenté il y a quelques années, a Strasbourg, une aventure similaire qui malheureusement n'existe plus. Dommage
!           Longue vie Toulousaine à BRAS !

Michelle Didio 27/01/2014 10:21


 Une belle initiative de la part de Michel Bras pour contrer l'invasion de "la malbouffe américaine". Espérons que cette belle démarche soit développée par d'autres chefs dans chaque région
pour faire connaître les spécialités de notre terroir.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents