Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 00:09

Surtout ne pas confondre le Grand Blond avec une chaussure noire qui d’acteur a viré viticulteur avec mon beau Brun à la barbe Fleurie qui est viticulteur et qui a accepté, à l’insu de son plein gré, de faire l’acteur pour le Taulier. Je suppose que vous n’y comprenez goutte à mes circonvolutions ;

18771031.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20070528_053417.jpg

Analyse factorielle :


1-      Le beau Brun c’est un Vin


2-     Fleurie est un cru du Beaujolais


3-     Jean-Paul Brun est un vigneron qui est tombé dans le vin quand il était petit c’est à François  Desperriers qui le dit.



4-    Le  Domaine des Terres Dorées c’est là que Jean-Paul a dit à Bourgogne Live «Moi j’essaie de faire plein de choses, plein de vins différents, pour prouver la qualité du terroir des Pierres dorées [...] En Beaujolais c’est une vinification semi carbonique et moi en fait je fais une vinification bourguignonne. C’est à dire que j’ai une table de tri, on égrappe et on fait une cuvaison d’à peu près trois semaines un mois. En fait le raisin peut donner toutes ses informations du terroir au vin et on peut avoir des vins qui sont vraiment typiques du terroir. »


5-     Jean-Paul Brun comme vous pouvez le constater sur la photo n’est pas doté d’une barbe fleurie et de peu de cheveux aussi  mais il cultive une vigne Grille Midi à Fleurie.


Bolduc 9337

6-     Le Taulier connaît bien Jean-Paul Brun depuis 2008 suite à la Lettre ouverte aux AA (agréeurs anonymes) pour le renouveau du Beaujolais link 


7-     Le Grille Midi 2010 de JP Brun est un des meilleurs climats de l'appellation Fleurie qui est situé dans un amphithéâtre granitique baigné de soleil, Grille midi est un des meilleurs climats de l'appellation Fleurie.


8-    Notes : Robert Parker 92/100, RVF 17,5/20 et la RVF Les Meilleurs Vins de France 2011 :« Le niveau de maturité et l'épice que le fleurie Grille Midi révèle est impressionnant... »


9-     Le prix c’est autour de 13€ chez les cavistes.


10- C’est du Beau, du Bon, du Bon Brun à consommer avec un bon pied de cochon grillé, ce que qui fait dire au Taulier que boire un Beau Brun c’est le pied !


11-  La Bouteille :


photoBrun.JPG

12- L’étiquette :

 

photoBrun2.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 15/01/2013 09:42


Bien vu, mon Léon. J'ai la frappe qui dérappe et non la rate qui se dilate. Ta colonnostory me donne des idées...

Luc Charlier 15/01/2013 09:19


Mon cher Michel ... je suis d’accord avec toi, mais pas entièrement. C’est parfois marrant, la carbo. Je n’en disconviens pas. Mais
elle « lisse » les vins, un peu comme le botrytis, et amoindrit leurs différences. Ne sois pas modeste, ta Carignan Story nous passionne tous. En Corse, la justice de votre
république est d’ailleurs en train de fabriquer de toutes pièces une « Colonnostory » à la mémoire de feu le préfet Érignac !


Enfin, pour rester dans le bon goût ( ? ) et autour des mêmes organes, c’est sans doute pour emmerder les puristes aussi que tu
mets 3 « m » à hebdomadaire ?

Michel Smith 15/01/2013 06:14


Mon cher Luc : dans ma chasse hebdommadaire aux Carignans (majuscule volontaire pour emmerder les puristes) du Sud pompeusement appelée "Carignan Story", ceux qui sont vinifiés
en carbonique se font de plus en plus rares. Et si, au détour d'un domaine, il m'arrive d'en trouver un (vinfié en macération carbonique), il arrive aussi qu'il soit très agréable à boire, du
moins pour mon humble gosier. C'est comme le Gamay : jamais au grand jamais il me viendrait à l'idée de rejeter une infusion de gamay du sieur Marionnet parfaitement bien carboniqué (et non
carbonisé).

denis 13/01/2013 22:52


Je trouve triste que vous utilisiez les notes d'un chroniqueur étasunien qui n'a probablement pas goûté à ce vin.


Manquez-vous de bons chroniqueurs à ce point?


Rabattez-vous sur le Québec, ils sont nombreux et ont gagné le challenge de la RVF.

JACQUES BERTHOMEAU 13/01/2013 23:13



Mais si ce vin a été goûté et c'est JP Brun qui l'affiche moi je m'amuse



Luc Charlier 19/12/2012 11:49


Cela veut dire quoi : « En Beaujolais, c’est une vinification semi-carbonique » ?


Ne vous méprenez pas, je ne demande pas qu’on m’en explique le principe – on connaît, merci.


Mais à quoi sert-elle ? Tout d’abord, à désacidifier. Ensuite, à finir vite et empêcher la montée de la volatile. Enfin, à
procurer des arômes supposés frais et fruités, qui ne sont en fait que très communs et sans complexité. Notez que le « sud » fait pareil sur ses carignans, hélas.


La vinification « à la bourguignonne », euh, c-à-d une FA classique avec macération sous chapeau de marc et sans saturation
préalable au gaz carbonique ne nuit certainement pas à l’expression des caractéristiques propres du raisin (le « terroir », si vous voulez), ni en Beaujolais ni ailleurs. Monsieur Brun
a bien entendu raison mais, dans ce compte-rendu au moins, c’est un peu comme s’il se justifiait.


Je sais que le « bon sens » est parfois démenti par l’expérience pratique (rarement néanmoins), mais qu’y a-t-il de bizarre
à ce qu’un contact prolongé entre le jus et les peaux, à ce que l’influence des levures (qu’elles soient ajoutées ou spontanées, le terme indigène ne veut pas dire grand chose) plutôt que des
mécanismes partiellement anaérobies et intracellulaires - surtout si elles ont pu se multiplier et bien se nourrir par un apport précoce de tout ce dont Saccharomyces a besoin (oxygène, source
d’azote, thiamine ...) - produisent des vins très expressifs ?


Honnêtement, même si on aime cela, les vins réalisés en carbonique (ou en semi-carbonique) présentent tous un profil similaire et le
processus tend à les uniformiser.


Goûtez par curiosité les vins d’un drôle de vigneron quasiment à la retraite, qui vinifie aussi sans passer par le « grain
entier » et la cuve close à Juliénas : Monsieur Daniel Aujas. Il propose encore des millésimes des années ’90 (c’est dire si le succès l’a un peu boudé) tanniques, pleins, autour de 13
vol % sans chaptalisation et ... délicieux.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents