Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 00:09

Quand le frigo est vide le samedi soir nous allons manger des pâtes au Jardin des Pâtes tout près du Jardin des Plantes et de la Grande Mosquée. Ce fut le cas samedi dernier. Le resto bio-sympa était plein comme un œuf. Pour moi nul besoin de consulter la carte je suis addict des pâtes au seigle jambon à l’os. D’ordinaire j’arrose le tout d’une petite bière de Jade mais samedi soir dernier ma moitié inspirée par l’étiquette de Siné décréta c’est Beaujolais Nouveau. J’acquiesçai et me retournai pour consulter le grand tableau placé dans mon dos où était écrit à la craie que depuis 1995 la maison régalait ses clients du Beaujolais Nouveau du Château Cambon vinifié par Marcel Lapierre et JC Chanudet à partir de Gamay rouge et pourvu de tous les sans obligatoires : engrais chimiques, soufre, levurage, sucre ajouté… donc complètement naturel… 5€ le verre et 26€ la bouteille.

photoML.jpg

La charmante serveuse prit la commande et, sans faire le type qui ramène sa science, je lui fis remarqué que l’ami Marcel avait eu la malencontreuse idée de nous quitter en octobre de l’an dernier   link et que le M de la bouteille précédant Lapierre était celui de son fils Matthieu. Un peu troublée par cette révélation elle répondit qu’elle allait en informer la direction. Pour ne pas en rajouter je ne lui fis pas remarquer que le Beaujolais rouge ne pouvait provenir que du Gamay à jus blanc car c’eut été trop pédant.

 

Si je prends ce matin la liberté de publier ce court billet c’est tout d’abord pour saluer l’excellence du Beaujolais Nouveau 2011 de Matthieu Lapierre, nous avons descendu, sans nous forcer, de concert et à parts égales la boutanche. Friand, plein de fraîcheur vive, un régal pour les papilles et l’assurance de lendemains qui chantent : Bravo Matthieu ! C’est aussi, même si Marcel n’est plus là pour vinifier, pour dire à Marie qu’il est bien toujours  présent dans nos esprits et nos cœurs : un homme comme lui on ne l’oublie pas.

 

Pour les braves bios du Ve arrondissement du Jardin des Pâtes qui ne savaient pas : « Marcel Lapierre était de ces hommes libres dont j’appréciais la démarche tranquille et sereine, loin de la nostalgie stérile du bon vieux temps et de l’intégrisme de certaines chapelles. Marcel Lapierre était vigneron, sans ostentation, avec discernement, il gardait comme un bien précieux sa faculté de jugement. Modeste, il ne se vantait pas d’avoir fait école mais, à l’instant où il quitte notre chemin, celui des encore vivants, c’est son empreinte et sa trace que je veux saluer avec amitié et simplicité. »

photoML2.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 01/12/2011 13:38


Gaaargl, le Taulier a discretement corrige sa fantaisie orthographique et du coup mon commentaire ci-dessus n'a plus de sens.

Denis Boireau 30/11/2011 14:13


L'empreinte de Marcel Lapierre restera, mais si c'est une emprunte faudra la rendre!

Luc Charlier 29/11/2011 09:09


Blasphème et provocation : du jambon et du pinard, à deux pas de la Grande Mosquée. Après cela, vous vous étonnerez de ne pas
obtenir la paix sociale en région parisienne.


Je n’ai plus trop traîné à Paris depuis mon CDD à l’AP-HP, en 1986, mais le Jardin des Plantes, est-ce que c’est comme cela qu’on
appelle le Palais du Luxembourg, à présent ?

JACQUES BERTHOMEAU 29/11/2011 09:13



Allons Léon le Jardin des Plantes c'est là où se situe le Museum d'Histoire Naturelle : les Brontosaures au Luxembourg ce sont les Mammouths du Sénat



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents