Lundi 9 juillet 2012 1 09 /07 /Juil /2012 00:09

Lucia3-7338.JPG

 

Quand je lis ce que j’ai lu via N de Rouyn, comme lui, je me sens une âme corse. C’est simple comme un furoncle qu’on fait suppurer pour l’éradiquer de la sente du beau cou d’une femme aimée. Face à des crétins qui ne respectent rien, constructeurs comme donneurs d’autorisation dans le même sac, les vieilles méthodes de ma mémé restent d’une redoutable efficacité. Comme c’est pour une antenne de la TNT le remède est approprié à la maladie, tenez-le vous pour dit les héritiers de bétonneurs. Tout ça pour que des crétins se gavent de télé Haute-Définition comme le faisait finement remarquer Patrick le Lay  « Le métier de TF1 est  d’aider Coca-Cola à vendre son produit » « Pour qu’un message publicitaire soit perçu il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est à dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. »


Bien sûr, ces grands courageux font leur coup en douce avec la complicité  des autorités locales et annoncent leur forfait par une petite pancarte  où était inscrit qu’ils allaient construire une antenne TNT de 18 mètres de haut. Je passe sur les détails administratifs où, c’est le moins que l’on puisse dire, la maire de Crozes et les fonctionnaires de la DDT ne se sont pas couverts de gloire. Je signale au passage que ce nouveau sigle barbare : Direction Départementale des Territoires est né de la mise dans le même panier des fonctionnaires de l’équipement et de l’agriculture. Alors, camarades du Génie Rural auriez-vous baissé votre pantalon face à vos petits camarades qui aiment tant tout goudronner et bétonner ?


Vive la concurrence mes frères car cette horrible érection n’a pas pour but d’améliorer le réseau de télé mais tout bêtement de concurrencer celle déjà existante de TDF. « Comme l’assure Itastim, l’un des trois grands opérateurs dans la construction d’antenne TNT, il ne souffrirait d’aucune contestation. Les travaux doivent même démarrer à l’automne, l‘implantation ne durant qu’une semaine. Alors ce pylône (dans le jargon une station de télédiffusion), à quoi va-t-il servir ? : « Ce projet est destiné à constituer une infrastructure de diffusion concurrente à celle de TDF (qui a déjà son émetteur sur l’Hermitage, N.D.L.R.). La concurrence est ouverte depuis 2002 dans la télédiffusion. Ce pylône permettra notamment de recevoir les six nouvelles chaînes Haute définition qui arrivent avant la fin décembre. » Pour l’esthétique du coteau de l’Hermitage, ou de la Chapelle, il assène : « Les gens veulent de la technologie, mais pas que le TGV passe à côté d’eux… ». Il poursuit : « Nous ne sommes pas pour une forêt de pylônes, mais l’État veut au moins deux pylônes pour que la concurrence joue à plein. » Et les opérateurs ne se font pas de cadeaux. Chapelle ou pas à proximité. »

 

Vous en faites pas les gars d’Itastim nous aussi on ne vous fera pas de cadeaux. Vous vous prenez pour qui dans vos bureaux climatisés ? Vous vous croyiez autorisés à aller déféquer en toute impunité sur ce qu’il y a encore de beau dans notre vieux pays. La technologie à d’autres, tout le monde sait que c’est la facilité et le moindre coût qui priment. Il y a toujours des solutions alternatives à tout projet. Un recours devant le tribunal administratif va être déposé par les vignerons me dit-on. Ce n’est là que la première bataille d’un long combat, croyez-le on ne vous lâchera pas et nous ferons tout pour vous faire avaler votre morgue. Au fait : que font les bonzes de l’INAO ? Ils digèrent après le banquet du Comité National les braves pépères. Michel Chapoutier va falloir les réveiller ! Pour ma part comptez sur moi pour aller tirer les sonnettes du 78 rue de Varenne et plus si besoin est. Simplement, je connais les emballements sans suite de Face de Bouc et autres blogueurs, va falloir nous mobiliser sec face à ces petits cons et ne pas relâcher notre emprise.

 

Moi je n’ai pas le temps de jouer les rassembleurs mais je suggère que N. de Rouyn, qui nous a transmis l’info, joue le rôle de coordinateur de la résistance sur la Toile. Pour l’heure nous éviterons aussi bien le canal habituel que le canal historique mais nous sommes prêts à la aller fouler de nos richelieu bien cirées les pentes de la montagne sacrée de l’Hermitage…

 

Comme de bien entendu je ne prends pas la peine de faire mes civilités à ceux qui n’en ont rien à péter de défigurer la France.

 

Lire la chronique de N.de R ICI link

 

Lucia3-7353.JPG

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : berthomeau
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Ben taulier, pendant que tu y es, tu pourrais pas en profiter pour faire sauter les 2 autres furoncles ?

http://feed1.canalblog.com/albums/colline_de_l_hermitage_200309/photos/37546901-img_5644.html

Commentaire n°1 posté par Alain Drillat le 09/07/2012 à 01h39

Entièrement d'accord avec Jacques, les solutions alternatives existent toujurs et puis, comme disait un président du Conseil  de la 4ème : M. Bidault, je crois : Nous ne disposons d'aucun moyen mais nous les emploirons tous ! 

Commentaire n°2 posté par Daniel Cherel le 09/07/2012 à 08h24

emploierons et non emploirons, tout le monde aura rectifié ........

Commentaire n°3 posté par Daniel Cherel le 09/07/2012 à 08h30

Il existe au-dessus d’Estagel (P.O), en face des belles vignes de Montner que les sbires de M. Depardieu, symphoniste des grands crus en tête, ont fait arracher il y 2-3 ans, un lieu-dit splendide d’où l’on voit Força Real, la plaine de Perpignan, Estagel, Montner, Latour-de-France,  Quéribus, Bugarach .... et j’en passe : c’est le Roc Blanc. J’y suis locataire – à vie j’espère – d’un « vacant communal ». Poussent là un hectare de grenache et un hectare de carignan de toute première qualité. A quelques mètres de la charretière, DEUX sociétés, l’une espagnole, l’autre danoise si mes renseignements sont bons, ont installé il y a deux ans déjà des mâts métalliques de 25 ou 30 mètres de haut selon mon estimation – je n’ai pas la trigonométrie dans l’oeil, et préfère rincer mes sinus que de calculer au cosinus. Ils prennent des mesures anémométriques et autres devant servir à l’installation d’un parc éolien qui défigurera à tout jamais le site, en continuum avec les projets sur Força Real, Pézilla et Calce.

Bien sûr, Estagel n’a pas la réputation de la colline de l’(H)Ermitage, même si je suis convaincu, moi l’iconoclaste, que les raisins qui poussent ici valent bien ceux de là-bas.

Une preuve ? Chapoutier possède des syrahs chez nous. J’envoie une photo du site à l’intention du Taulier et vous offre à vous ce lien qui vous montre l’endroit : http://coumemajou.jimdo.com/présentation-du-domaine/nouveau-le-roc-blanc/.

 

..... Pub !

 

Commentaire n°4 posté par Luc Charlier le 09/07/2012 à 09h34

Merci Jacques pour votre soutien. Votre article va renforcer notre dossier et nous en avons vraiment besoin face à l'indifférence de cet opérateur mais surtout de certaines autorités. Nous nous battons et emploierons tous les moyens pour que cette horreur ne voit jamais le jour. Merci pour votre aide, Caroline

 

Commentaire n°5 posté par Caroline le 09/07/2012 à 10h34

Luc, tu n'as encore rien vu...dans ton joli coin c'est environ, à terme, 130 machines de 150m de haut qui vont gravement enjoliver ton paysage...ca va être superbe...comme tu peux déjà le voir sur le Mont Tauch et à Villesèque-des-Corbières...Génial, en plus, y paraît que ça va sauver le monde...Dans le Minervois, on a résisté pas mal à l'envahissement mais la pression est trop forte et il y a de fortes chances pour qu'au cœur de notre terroir on se retrouve avec une cinquantaine de ces moulins à fric. Le mieux c'est la nuit, quand ça clignote rouge à fond et toutes en cadence. Pour les amateurs de paysages massacrés, bienvenus au domaine, je vous fais visiter quand vous voulez. mais c'est vrai, au juste, Hermitage on touche pas...mais Corbières ou Minervois, derniers grands paysages méditerranéen en France qui n'avait pas été défigurés pas l'urbanisation...tout le monde s'en fout. Quand j'ai crié haut et fort il y a dix ans déjà, que le premier identifiant du terroir c'était le paysage, tout le monde m'a rigolé au nez...

Commentaire n°6 posté par Reggio le 09/07/2012 à 12h39

Dans le petit monde des blogueurs il en est un qui m’adore. Innommé de lui je suis.

 

Que du bonheur !

 

L’œil rivé sur le classement ebuzzing  link cec her homme se complaît à distribuer des bons points, flatte. S’il savait, pas vrai Guillaume, Antonin, Eva qu'est-ce qu'on se marre ! 

Je le remercie de son assiduité  à m’ignorer.

 

J’espère au moins qu’il ne s’inflige pas la lecture de mes conneries. Mais si tel est le cas comment peut-il railler ma complaisance nombriliste ? Mystère ?

 

Ce mois-ci remontant du diable vauvert pour échouer en n°4, l’autre complaisant me taille un costar sur-mesure et j’en suis bien aise. Vieux sage, pourquoi pas vieux con, vieille ganache, que vient faire l’âge dans cette histoire… sauf à réfléchir avec ses artères… et à ne pas assumer le temps qui passe. Qu’importe, l’important ce sont mes lecteurs, vous, et non l’aigreur d’un chroniqueur parmi d’autres.

  Merci à lui, je suppose que le service est compris… 

 

c'est bien  le même de rouyn à qui vous confier le sauvetage de la colline inspirée? z'êtes pas rancunier! vous berthomeau!, z-auriez du faire de la politique! si si!

Commentaire n°7 posté par bref le 09/07/2012 à 18h48

qui connait bref ? c'est celui de canal? je ne pense pas ......... qui esr ce?

du courage 

Commentaire n°8 posté par jean heritier le 09/07/2012 à 19h56

bonjour,

Intéressant ce débat, faudrait il être journaliste-propriétaire pour enfin lancer les vrais débats?

Je circule pas mal en voiture dans des secteurs où existent des "parcs d'éoliennes" et je me demande toujours si celà n'est pas une véritable arnaque, parce que sur 10, à chaque fois que je passe, je n'en vois guère tourner- je dis 10 pour être gentil-, mais c'est souvent beaucoup plus!!!!! Quand aura lieu l'audit qui va nous faire le bilan: coût d'installation-production/production d'énergie-prix de revient????? je pense à une véritable arnaque.... de plus!!

Commentaire n°9 posté par jules TOURMEAU le 09/07/2012 à 21h36

Les éoliennes cela rapporte beaucoup d’argent ... à ceux qui les installent (qui sont danois le plus souvent) et aux maires/préfets qui se laissent soudoyer pour donner les autorisations. Mais l’Europe entière sait que la France en est restée à l’époque des fermiers généraux.

Commentaire n°10 posté par Luc Charlier le 09/07/2012 à 21h47

@Reggio.

Si amico, je le sais. Mais j’ai engagé plein de combats par le passé – modestes dans leur ambition, presque toujours de proximité – et j’ai un domaine de 10 ha à sauver (ça va plutôt bien merci), tout seul, un diabète qui se développe bien aussi  (tout seul) et la soixantaine qui arrive. C’est peut-être de la lâcheté, mais je ne me sens pas de taille à faire reculer 83 mètres cubes (c’est le balast qu’il faut pour arrimer une seule éolienne) de béton à moi tout seul, d’autant que la pierraille et le ciment proviennent des entreprises Vaills, un des plus gros capitalistes tout puissants du département. La pourriture envahit tout, même les zones arides classées Natura 2000, comme à la Coume Majou !

Commentaire n°11 posté par Luc Charlier le 09/07/2012 à 21h55

pour faire des batteries de voitures électriques il faut 1 KG de terres rares que l'on trouve essentiellement en Chine, pour un éolienne une tonne, à mon avis des éoliennes il n'y en aura bientôt plus!

http://www.actu-environnement.com/ae/news/interview-christian-hocquard-terres-rares-applications-environnementales-impact-chine-10352.php4

Commentaire n°12 posté par bref le 09/07/2012 à 22h08

Bonsoir,

Votre article m'a plu...jusqu'à ce que je m'indigne sur une petite phrase que vous auriez pu éviter, villipandant les bétonneurs de l'ex équipement.

Voyez-vous, je suis un agent d'une DDT, ex équipement, et il faut se souvent se battre après les ex-agriculture pour que l'agriculture se raisonne un peu, ne consomme pas toute la flotte et se limite dans l'usage des produits phytosanitaires. Et je ne parle pas des nitrates qui ne semblent pas les concerner.

Il est dommage de procéder à ce genre de mise en cause gratuite que n'apporte rien à l'article et à la cause que vous défendez. La cause est noble et mérite que l'on reste noble y compris lorsqu'on la soutient.

Je continue de vous lire avec plaisir, sans rancune.

Commentaire n°13 posté par cecile80 le 10/07/2012 à 20h55

Mon dieu, mon dieu loin de moi de mettre tous les bétonneurs dans le même sac, je me contentais d'évoquer cetains des grands ingénieurs que j'ai cotoyé dans ma carrière qu'ils soient du Génie Rural ou des Ponts et Chaussée, réunis aujourd'hui dans un même corps les IPEF qui ont eu un goût immodéré pour cette pratique. Pour moi c'est un fait qui ne met pas en cause tous les agents des services de l'Etat...

Pour les pesticides lisez ma chronique de demain vous verrez que je ne suis pas très tendre pour les ex-agriculture. Elle devrait vous rassurer sur mes coups de griffes que j'essaie de distribuer si possible à bon escient...

Bonne soirée à vous

Réponse de JACQUES BERTHOMEAU le 10/07/2012 à 21h10

Merci de votre réponse, qui me rassure...et que je partage!

Commentaire n°14 posté par cecile80 le 11/07/2012 à 08h53

Articles récents

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés