Lundi 9 juillet 2012 1 09 /07 /Juil /2012 16:00

Chère Ophélie,


Tu as écrit sur le site de Bon Vivant  à propos de l’antenne TNT : « En fait si : les petits vieux qui n'ont plus la télé depuis le passage au numérique attendent peut-être cette antenne TNT. Mais visiblement, personne n'y pense. »


Merci pour les petits vieux auxquels tu es bien la seule à penser. Quelle horreur les priver de télé, mais est-ce vraiment là le sujet puisque le secteur est parfaitement couvert par TDF et que ces braves petits vieux n’ont rien demandé ni à toi, ni à l’opérateur qui ne cherche qu’à mettre un peu plus de beurre dans ses épinards.


À propos de petits vieux, chère Ophélie, j’estime à juste raison que je suis plus membre que toi de cette corporation au bénéfice de l’âge Que ton bon cœur te fasse voler à notre secours j’en suis bien aise mais j’y vois tout de même une forme de commisération qui me navre un peu. Laisse-nous à nos petits soucis de futurs locataires de maison de retraite, tant que nous avons toute notre tête nous estimons être capables de nous défendre tous seuls. Tu sais nous votons aussi dans nos pays et, nous y sommes souvent majoritaires, ça s’appelle la démocratie représentative. Et puis, il est bon que les associations aient leur mot à dire sur ce genre de sujet.


Mais est-ce vraiment un sujet Ophélie puisque tu confies  à Nicolas en privé : (mais comme c’est sur le site je te cite)


- c'est une pollution visuelle mais ni chimique ni sanitaire, aucune destruction de vigne ne semble être menacée. Alors cette indignation outrée me semble légèrement surdimensionnée.


- C'est moche pour ceux qui la voient, certes. Mais qui la voit en dehors de Chapoutier et Jaboulet ? Ce n'est pas une accusation mais une vraie question, depuis quelle distance la verrait-on? Combien de touristes verraient leurs photos gâchées?


- Quelles sont les autres alternatives pour pouvoir équiper les foyers français concernés ?


Je veux bien hurler au scandale mais enfin cette antenne semble avoir une utilité que tous ici préfèrent ignorer : mieux vaut de belles vignes qu'avoir une télé. C'est un argument recevable pour nous autres, amateurs de bons vins. Pour ceux qui n'en boivent pas, c'est moins sûr.


Si je t’ai bien compris tant qu’on n’empoisonne pas la population tout est possible : la laideur n’empêche pas de vivre, de respirer, de faire l’amour. Oui, c’est un vrai grand bonheur que les lignes électriques qu’on aurait pu enfouir, les centres commerciaux à l’entrée des villes et des villages, les châteaux d’eau immondes, allons Ophélie vient faire un stage auprès des grands ingénieurs de nos grandes administrations et tu perdras sans aucun doute une belle part de tes illusions. Nous ne vivons pas que de pain, du moins je l’espère !


Quant à la dimension de nos réactions elle est à l’échelle de nos petits moyens et, même avec l’alliance du grand capital : Chapoutier et Jaboulet, nous ne sommes que des chiures de mouche sur la Toile face à des gens qui ont de l’entregent.


Tu n’as pas examiné le fond du dossier Ophélie : il ne s’agit pas d’un équipement structurant mais de la bonne concurrence simple et parfaite. Si l’un des 2 opérateurs dans un moment se casse la gueule ou si l’un mange l’autre je te fiche mon billet qu’il n’y aura alors besoin que d’une seule antenne. Alors, je veux bien admettre que notre combat est dérisoire, mais le tient Ophélie où se situe-t-il ?


Jamais il ne faut disqualifier les  gens d'en face avec l’argument selon lequel nous ferions fi de l’utilité de cette antenne. Sache Ophélie que je n’ai jamais signé de pétition contre un équipement sous prétexte que ça dérangeait mes petites pantoufles alors de grâce merci de ne pas t’arroger le monopole de la défense de l’intérêt général alors que dans le cas présent il s’agit d’un intérêt tout ce qu’il y a de particulier.


Voici Ophélie, le futur petit vieux que je suis, qui grignotera dans peu de temps sur son fauteuil des petits gâteaux secs en regardant la TNT te remercie de t’être soucié de son confort. Cependant, permet moi, en toute amitié, de te conseiller de ne pas enfourcher un mauvais cheval, laisse-nous ce soin pendant que cela nous est encore possible…


Avec toute mon amitié de vieux cheval de retour.

reiser_gens-heureux.jpg

Le Taulier qui aime les beaux paysages de la Corse indemnes des bubons des promoteurs immobiliers.

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : les afterwork du taulier
Ecrire un commentaire - Voir les 21 commentaires
Retour à l'accueil

Articles récents

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés