Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 09:22

Hier j’ai commis une pochade et, contrairement à ce qu’écrit Egmont Labadie je n’ai insulté qui que ce soit, me contentant d’ironiser, sans doute un peu lourdement, en écrivant « De quoi faire s’étrangler les petits cons des Inroks (la viande tue) et donner de l’urticaire aux PNNisteS (Le Plan National Nutrition Santé) et autres ayatollahs des journées sans viande, des anti-rots des vaches, et autres avatars divers et variés d’un monde médicalisé. » C’est la loi du genre polémique que d’égratigner des groupes qui ne se privent pas de produire des déclarations de haute portée morale « en moyenne les végétariens et les vegans sont plus minces et en meilleure santé que celles et ceux qui mangent de la viande et cela les rend plus sexy. Les végétariens sont de meilleurs amants. » Tracy Reiman présidente de PETA (People for the ethical treatment of animals). Sur la notion de petit con j’assume puisque je me traite moi-même de vieux con. Pour La Reynière alias RJ Courtine Alain Leygnier a répondu à ma place.

 

Mon blog vient de passer la barre des 700 000 visiteurs et va dépasser les 2 millions de pages lues dans quelques jours. À ceux qui s’étonnent de ma productivité, en raillant par ailleurs la qualité de ma prose, je réponds tout d’abord très simplement : écrire une page par jour ne relève d’aucun stakhanovisme mais d’un temps consacré à cet effet qui n’est qu’une petite parenthèse dans mes activités ; ensuite si mon style ampoulé les dérange je leur signale que le bien est gratuit et que nul n’est obligé de s’imposer un pensum à l’heure du petit déjeuner. Bref, j’écris par plaisir. Je me suis même interrogé en chroniquant tu écris trop Berthomeau. Donc Vin&Cie est un espace de liberté mais avec une règle intangible pour moi-même et les commentateurs : le refus des attaques ad hominem, des insultes, des insinuations, des propos racistes et tout ce qui pourrait blesser.

 

Pendant quelque temps j’ai modéré les commentaires mais, ne passant pas mon temps devant mon écran, cette contrainte me pesait et ralentissait le flux de la discussion. Les quelques débordements d’hier vont s’apaiser suite aux réponses des uns et des autres. Tout emballement est passager par nature. Je souligne que les commentateurs ne sont qu’une infime part de mes lecteurs : 6 à 700 jour, alors prière de ne pas extrapoler en affirmant « tous des cons » car c’est faire injure à tous ceux qui se contentent de me lire et dont la fidélité soutien ce blog. Merci donc de me lire et si l’envie de commenter vous prend faites-le avec courtoisie, ce qui ne signifie en rien qu’il faille me ménager ou m’encenser. « Un peu de douceur dans un monde de brutes. » ce qui n’exclue ni la vivacité, ni l’humour, ni la légèreté, ni l’ironie. Bonne journée à tous

 

Jacques Berthomeau

 

Hier l’objet de la chronique était un petit CONCOURS pour de rire et bizarrement voilà que l’OVNI part en vrille. Vous pouvez encore VOTER. En réponse à celui qui me pose la question : à quoi ça sert ?  Je réponds : à rien ! Rien que le geste pour donner un peu d’oxygène à la lourdeur de l’air ambiant.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

sylvie cadio 08/04/2011 13:46



Que vous accusiez un généreux chef 2 macarons Michelin à l’époque d’avoir tenté d’empoisonner un Président passe encore. Que vous
l’accusiez de proposer de mauvais cassoulets m’indignerait si ma perspicacité ne m’avait immédiatement permis de déceler chez vous toutes les lacunes qui font votre « personnalité ». Je
ne vous reproche pas votre manque d’humour : comment peut-on être drôle lorsque l’on a subi un père que visiblement on n’aime pas puisqu’on critique sa dépouille encore tiède sur des pages
ouvertes à tous. Je ne serai pas plus dure quant à votre manque d’esprit car cette qualité ne peut prospérer que sur le terreau d’une intelligence dont vous êtes dépourvue.


Allons, je suis bonne camarade et je vous concède que vous possédez le sens inné de l’esthétisme : votre amphigouri était
joliment présenté, les couleurs sont assurément bien choisies et donnent un certain poids à vos mots qui eux, n’en ont aucun.


Adissiatz,
comme on dit en Occitanie.



Egmont Labadie 08/04/2011 12:08



Sans rancune Monsieur Berthomeau. C'est juste que les gens qui ont fait les Inrocks ont poursuivi depuis le premier numéro en 1986 une aventure de presse indépendante qui a à mes yeux beaucoup de
mérite, en particulier celui d'avoir fait connaître de nombreux artistes de musique particulièrement intéressants. Evidemment on n'y trouve plus les interviews fleuve du passé (14 pages pour
Léonard Cohen!) mais il y a toujours beaucoup d'informations intéressantes. Quant au vin et à la bouffe, difficile de dire ce qu'ils en pensent, puisqu'ils n'en parlent (quasiment) pas.



Daniel Chérel 05/04/2011 23:27



Mon Cher Jacques, les commentaires sur votre blog d'hier ont inspiré celui de ce matin et c'est très bien. C'est ainsi que j'ai pu constater que vous avez lu le mien puisque vous n'avez pas
"digéré" ma difficulté passagère à digérer votre style souvent ampoulé. J'aurais du écrire parfois. Mais ce n'est pour autant que votre emphase  me déplaît  et vous lire chaque matin
n'est  absolument pas un pensum même si je ne suis pas toujours en phase avec le contenu de vos articles. Parfois je peste contre l'utilisation des sigles que je ne connais pas. Pour en
terminer je dirai simplement que si vous écrivez avec plaisir je vous lis aussi avec plaisir (sans vous encenser). Salut et à demain.



Michel Grisard 05/04/2011 22:21



Ouvert le clic- - - clac, une petite sieste et le voila de retout. C'était bien, ce que tu pensais, en parlant de clic. La fatigue aidant, tu n'as pas pu allé plus loin!



Michel SMITH 05/04/2011 18:19



Ouf ! on l'a échappé belle...



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents