Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:00

Dindon-013.jpg

« Il faut sortir le vin de la loi Evin »

 

En visite ce mercredi dans l'Yonne à Maligny appellation chablis chez un viticulteur frontiste, qui n’a pas de nom dans la presse (1), la fille de son père, a proposé de « remettre en cause » la Loi Evin en « sortant le vin » de la mesure. Pour la présidente du Front national (FN), il s'agit d'un « produit culturel ».link

 

(1) Daniel Séguinot : je ne vous donne pas l'adresse Google s'en chargera...


Ce n’est même pas de la démagogie c’est pire, de la retape.


Aligner des promesses comme des saucisses ou des boudins est à la portée du premier con venu au féminin comme au singulier. Alors lorsque c’est la dernière con... nous avons gagné le pompon.


Ce qui m’étonne c’est qu’il se trouve un vigneron, du côté de Maligny, dans l’aire du Chablis, pour accueillir un tel sac à vin (au sens où elle profite du vin pour flatter, brosser les vignerons dans le sens du poil).


Nous sommes en démocratie me rétorquera-t-on.


Oui, c’est bien pour cela que je lui réponds : chiche !


Mais attention, chers vignerons, faudra avaler toute la potion jusqu'à la lie. Elle risque d’être amère, y compris pour vous.


« Fermer les frontières ! »


« Se protéger ! »


Va en falloir des tonnes de publicité à la télé dans notre vieux pays pour écouler tous les vins qui vont vous rester sur les bras les gars.


C’est en racontant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui écris-je souvent. Ici c’est encore pire car c’est en étant n’importe qui qu’on ne peut que raconter n’importe quoi.


Et qu’on ne vienne pas me dire que je soutiens la loi Evin. Je ne suis pas comme l’autre sac à vin un ouvrier de la 25e heure.


Demain, dans les vendredis du vin, j’évoquerai le chant des sirènes alors, de grâce, amis vignerons, je ne vous demande pas de choisir votre couleur, je parle de celles du vin bien sûr, mais d’éviter de vous laisser berner car vous devriez être vaccinés « Les promesses n’engagent que ceux qui les entendent même du côté de Chablis »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 28/11/2013 18:33


De Maligny ou d'ailleurs, ces gens-là ménervent. Ils sont plus cramoisis que ceux du siècle dernier...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents