Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 00:09

9897881273.jpg

 

Mais non je n’ai pas le melon et pour en faire la démonstration j’ai choisi le melon, dit cantaloup charentais, qui comme son nom l’indique n’a rien de charentais même si « avec une production annuelle de 70.000 tonnes, le quart de la récolte française, et une surface cultivée de 4.000 ha, le Poitou-Charentes est au premier rang des régions françaises pour la production de melon. »


Ce n’est pas moi qui l’écrit mais un de mes lecteurs JEAN ROQUECAVE dans les Échos en 2011.


« Originaire d'Afrique australe, cette cucurbitacée, Cucumis melo, était déjà cultivée en Egypte il y a 3.000 ans. Le melon doit son autre nom, cantaloup, aux papes, qui le faisaient pousser dans leur propriété de Cantalupo, près de Rome, et l'introduirent dans la région d'Avignon. Henri IV, puis Louis XV, Voltaire ou Alexandre Dumas étaient des amateurs de melon. « Le melon tient le premier rang parmi les plantes potagères. Admis avec empressement sur les tables somptueuses, il fait également les délices des riches et le régal des pauvres. Cette plante est sans contredit un des plus beaux présents que l'horticulture française ait reçus de l'étranger » (Loisel, « Traité complet de la culture des melons », 1841).

Une seule variété de melon domine le marché français, où elle représente la quasi-totalité de la production comme de la consommation : le cantaloup charentais, apparu au XIXe siècle, et qui a commencé à s'imposer à partir des années 1920 sur l'ensemble du territoire national. »

 

La suite ICI link


Très intéressant, d’autant plus intéressant que cette région, qui n’a pas le melon mais nous a donné l’homme des impayables raffarinades « Notre route est droite, mais la pente est forte » « Je vous recommande la positive attitude » et la femme de la bravitude, va se dissoudre dans l’Aquitaine voisine par la volonté du père des 4 enfants de sa souriante ex-présidente qui aime tant le chabichou.


Le MELON peut-être aussi un joli sujet de conversation à table.

 

Est-ce un légume ?

Est-ce un fruit ?

 

Les Anglais les mangent au dessert, ce qui étonne.

 

C’est Gustave Flaubert qui nous le dit dans son  Dictionnaire des idées reçues

 

Le melon n’est pas un fruit ! C’est un légume qui appartient à la famille des cucurbitacées qui pour s’épanouir, a besoin d’une terre à la fois fraîche, riche en humus et bien drainée.  Pour murir il doit aussi être baigné de chaleur et de soleil. Pour démarrer sa croissance le melon a besoin d’une température minimale du sol de 15°C. La culture du melon se fait sur des sols argilo-calcaires avec une rotation des terres d’au minimum cinq ans, pour limiter les traitements liés aux maladies des plantes. Les plus précoces se récoltent toujours dans le bassin Sud-Est au mois de mai, à partir de fin juin, la récolte commence dans le bassin du Sud-Ouest, puis le Centre-Ouest démarre sa production à partir de début juillet.


7229592522.jpg

 

Avec les fortes chaleurs le melon qui est gorgé d’eau (il en renferme près de 90 %) est donc un légume particulièrement rafraîchissant et désaltérant. Sa valeur énergétique moyenne est assez faible, de l’ordre de 32 kcal soit 136kJ aux 100 g. *


Chez nous il est donc consommé en entrée sous des formes variées : tranché en quartiers ou en lamelles, coupé en deux pour servir de réceptacle à un VDN, accompagné de jambon de Parme…


Comme j’ai l’esprit de contradiction je vous propose une glace au melon et au gingembre :


C’est simple pour 6 personnes il vous faut :


-         Un melon d’environ 450 g

-         Un citron

-         175 g de cassonade

-         30 cl de crème fraîche liquide, bien froide.

-         55 g  de gingembre confit finement taillé.


Préparation :

-         Réduire en purée ou mixer la chair du melon

-         Ajoutez le jus de citron et la cassonade

-         Laissez la préparation 2 heures au réfrigérateur en brassant de temps en temps pour dissoudre la cassonade.

-         Fouettez la crème fraîche jusqu’à  ce qu’elle devienne ferme puis mélangez-là avec la préparation et le gingembre.

-         Faire glacer dans une sorbetière ou une centrale à glace.


Pour mes melons je suis 100% Philibon link car jamais déçu, un peu plus cher mais une garantie d’avoir un melon qui ne finit pas sa vie à la poubelle.


Pour finir revenons à l’expression « avoir le melon » être prétentieux, bouffi d’orgueil,choper la grosse tête…


 3153_file_avoirlemelon.jpg

 

* « Comme la plupart des fruits, le melon ne renferme que des traces de lipides (ou graisses) et moins de 1 % de protides.

Parmi les vitamines, il faut souligner la présence de carotène (ou provitamine A). Avec environ 1 mg aux 100 g pour les melons charentais.

Le carotène est un des constituants des pigments orange du fruit. Il est transformé dans l’organisme en vitamine A, qui joue un rôle important dans la vision crépusculaire, le bon état de la peau et des muqueuses, et qui intervient dans les mécanismes de croissance cellulaire. Le carotène possède surtout d’intéressantes propriétés anti-oxydantes.

Le melon renferme aussi un taux de vitamine C se situant aux alentours  de 11 mg aux 100 g. L’éventail des minéraux est très large : le potassium, minéral essentiel qui assure plusieurs fonctions vitales dans l’organisme, domine nettement avec un taux de 329 mg aux 100 g. Cela confère au melon des propriétés diurétiques manifestes. Les oligo-éléments sont nombreux : fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, bore, etc.

Enfin, les fibres, composées surtout d’hémicelluloses et de pectines, ne dépassent pas 1 g aux 100 g. Elles sont efficaces pour accélérer le transit intestinal. »

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Code Promo 23/07/2014 21:08


Merci pour votre recettes. 

Luc Charlier 23/07/2014 10:48


Jacques, cela fait trois jours que je remets une obligation impérieuse : je dois finir 5 assemblages. Oui mais voilà, ma « bouche » n’y était pas. Ce matin, cela va mieux (fin d’un
gros rhume aussi) et j’attends que le petit expresso du matin ait quitté mes papilles pour m’y mettre. En te lisant, et tout en te rejoignant – j’adore le melon – il me semble qu’on oublie
quelques aspects : le melon, une fois mûr, ne se conserve guère. C’est une contrainte importante pour le producteur et pour sa distribution. Le melon, une fois mis au frigidaire, confère une
odeur importante (et un peu désagrable) à l’air de celui-ci. Il perd aussi une partie de sa saveur (avis personnel). Or, j’aime le consommer rafraîchi. La solution : un bref passage au
congélateur avant d’être consommé. Enfin, la culture même du melon implique une grosse contamination bactérienne (proximité du sol, arrosage, fumier) et, en plus, les clients les manipulent en
tout sens avant d’arrêter leur choix. Donc, n’hésitez pas à les laver abondamment avant de les trancher et, surtout, ne gardez pas trop lontemps un melon déjà taillé en quartiers.


N’hésitez pas non plus à accompagner le melon d’un vin doux naturel. Toutefois, l’habitude qui consiste à conserver le « puits » obtenu après l’éviction des pépins pour le remplir de
ces précieux liquides ne me plaît qu’à moitié. Enfin, c’est vous qui voyez. Pour le reste, quel délice.


 


Et vive Herbie Hancock  - avec F. Hubbard, R. Carter et T. Williams – dans son Cantaloupe Island ! 

jean Héritier 23/07/2014 08:36


a propos de melon je vous engage a venir découvrir le melon 1 ère fleur du Pays Cathare le 22 juillet à Pezens, petit village situé à 10 km à l'ouest de Carcassonne,    qui
organise sa 8 éme fête du melon


un peu de pub certes mais aprés le terrible orage de grêle du 6 juillet notre région a besoin du soutien de tous

patrick axelroud 23/07/2014 07:41


Le Taulier qui est loin d'être une cloche nous gratifie de son penchant pour la Vendée: Chapeau,melon est aussi un beau sujet de saison.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents