Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:00

photo633.jpg

 

Le voyage est un retour vers l’essentiel (proverbe tibétain)


Celui qui voyage sans rencontrer l'autre ne voyage pas, il se déplace (Alexandra David-Neel)


Elisa Berthomeau est en voyage photo aux îles Falkland (Malouines) depuis le 12 décembre 2013. Le voyage Paris-Santiago du Chili-Punta Arenas-Mount Pleasant-Stanley et enfin les îles. De retour le 07 janvier.


Un premier compte-rendu de la photographe pour vous faire rêver de terres d’aventures.

 

Attention Elisa, éviter de sauter par-dessus les barrières  laRAF c'est bien mais Air France c'est mieux pour le retour... 


iles-malouines-falklands-copie-1.gif

 

SAUNDERS 


Ile située au nord-ouest des Falkland.


Particularité : l'extrémité de l'île est un isthme.


Collines, falaises, longues plages de sable fin blanc et noir.

 

Faune : manchot royal, manchot de Magellan, papou, gorfou sauteur, manchot macaroni.


Oiseaux : caracaras (voleurs de matériel photo, entre autres), skua (dangereuse espèce), albatros à sourcils noirs, cormoran impérial, pétrels géants … et pour les plus petits : merle.


Beaucoup d'autres oiseaux virevoltent dans le ciel sans que nous ayons pu les identifier.


Flore : herbe rase pour moutons affamés, flore de bord de mer.

 

 

Notre habitation : Algéco de couleur verte assez sommaire, situé en haut d'une colline surplombant la plage. Une pièce centrale pour les repas, la lecture, la revue des photos sur ordinateur, les discussions, 2 chambres avec 4 lits superposés dans chacune, salle de bains et toilettes communes.


Comment nous nous déplaçons d'île en île : en avion bimoteur à hélices, 6 places (BN - 2B Islander).


Nous bénéficions de magnifiques vues de la terre tantôt prairie, tantôt lunaire, d' îlots, de rivières, d'algues brunes, jaunes, vertes que charrient la mer. Une sensation d'espace infini, de douceur.


Etre là est un bonheur !


Qui occupe l'Algéco : 6 personnes en ce moment.


Stanley et bibi (les mangeurs de pâtes), Adam, jeune médecin londonien venu aux FLK terminer ses études dans l'unique hôpital de la région, Bryan, photographe londonien vivant à Alicante, faiseur de bouquins sur le thème de « Comment photographier le mode animal pour pas cher », Manuel vivant à Barcelone, discret et sympathique, Diego un autre personnage espagnol, venu admirer et contempler dame nature et les manchots, sans matos photos. Il a forcément raison !


Qui d'autre ? Les caracaras (espèce de gros corbeaux habillés de marron), nombreux paradent autour de l'Algéco, font les idiots sur le toit, surtout la nuit, c'est plus drôle.


Notre habitation se trouve être à 1h30 de la ferme principale. Pas de contact avec le monde extérieur, pas de moyen de locomotion, pas d'internet, ni de radio, de tél, rien que nous et les animaux du coin. Idéal pour se ressourcer.


Une vie en communauté où chacun prépare sa tambouille, s'entraide mutuellement en cas de besoin, se respecte, s'échange des recettes de capture photos, discutaille. Bonne ambiance !


Mon premier contact avec la gente animale du coin se révéla être une brebis et son petit venus m'accueillir à la ferme de nos loueurs, me quémandant quelques caresses.


Mais le choc véritable a été la rencontre avec les manchots royaux, les papous et les gorfous sauteurs. Inoubliable ! Des milliers de petits animaux vivant en colonies, affairés à trouver leur place, à se quereller, à se parler assurément. Décembre est la période de nidification. Vie et mort se côtoient. La naissance des oisillons est une aubaine pour la sauvegarde de l'espèce, mais aussi un festin pour les oiseaux guettant inlassablement le moment où l'œuf, ou le nouveau-né, seront « prenables » Les femelles sont secondées par les mâles. Chacun veille attentivement à son petit.


photo634.jpg

 

Il y a aussi la mort qui rôde à tout instant d'une autre façon. Vu deux papous en train de mourir, luttant jusqu'au dernier moment. Triste je fus !


Lors de mes ballades nature, j'ai toujours respecté les lieux  ainsi que les occupants. Ici, je redouble d'attention. Chaque espèce possède son propre territoire, certains comme les gorfous sauteurs nous « autorisent » à s'approcher d'eux, d'autres comme les manchots de Magellan s'enfuient dès qu'ils nous voient. Cet après-midi (mardi 17/12), je pensais parcourir tranquillement le territoire des gorfous près des falaises, mal m'en a pris, mes pas foulaient également le territoire des goélands de Scoresby. Par un coup de patte sur la tête, je fus invité à m'éloigner. Impressionnant ! Depuis, je fais attention à tout.


La température extérieure étant rafraîchie par de grands vents froids, il est indispensable d'avoir une tenue chaude pour les sorties : pantalon assez souple, sur-pantalon type nylon pour éviter les salissures des fientes, chaussettes chaudes, maillot près du corps, surmaillot en textile polyester, veste polaire, doudoune, écharpe, gants, bonnet, chaussures de randonnée montantes.


photo635.jpg

 

Une vraie tenue de cosmonaute !


 Nous sommes mardi soir, que font mes autres colocataires pendant que moi j'écris : Bryan regarde ses photos sur ordi, Stanley nettoie son matos photo, Manuel dîne à côté de moi, Diego se ballade et n'est pas encore rentré, Adam ne fait plus parti du groupe ayant rejoint l'hôpital de Stanley. Un calme rassurant règne dans la pièce principale.


J'apprécie ces moments de bonne entente et de respect.


 Demain matin 8h, Stan et bibi quittons Saunders pour l'île de Weddel où nous resterons 4 jours. L'émotion pointe son nez. 1ère belle histoire de 3 jours. J'ai aimé. Ah, un caracaras vient de se poser sur la corde face à la fenêtre. Manque pas de toupet celui-là ! Nous espionnerait-il ?


 Bisous à tous.

 

Elisa Berthomeau


 PS : Les photos en PJ proviennent de mon tél. Pas eu le temps de trier les « vraies »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Michelle Didio 21/12/2013 10:26


Cette chronique ne m'est parvenue qu'aujourd'hui, c'est pourquoi je n'ai pu manifester mon enthousiasme et mon admiration pour la jeunesse qui aime la belle aventure, au plus près de la Nature
dite "hostile" et de ces animaux qui ont quelque chose de nous. Bravo Elisa !

Luc Charlier 20/12/2013 23:27


C'est le moment de rappeler, avec brio, qu'il existe des papous à poux et des papous pas à poux ! Shame on me.

jacques 20/12/2013 13:30


magnifique...........

Michel Smith 20/12/2013 10:17


Bravo Elisa ! Gare aux fientes... ;-) ça parfume drôlement les algécos... Quel bonheur de passer Noël loin des sapins !

Papycousteau 20/12/2013 10:09


Et poutant, dans l'hémisphère sud c'est actuellement l'été...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents