Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 14:00

Même si je ne suis qu’un consommateur très très occasionnel de Fluide Glacial, j’aime de temps à autre y découvrir de grosses perles bien lourdes, bien grasses, bien gluantes, bien pourries même. Ce mois-ci les gars et les filles de Fluide, plus de gars que de filles bien sûr, pondent un nouvel étron : le numéro spécial Discount. Samedi alors que je partais à Lyon par la gare de Lyon (la seule à Paris qui fait ce genre) à la grand-messe de la grande bouffe masquée par les traqueurs de pépètes de la haute gastronomie, je me suis dit, en feuilletant le papier glacé du Glacial, y va bien avoir un petit truc sur le jaja, genre picrate qui bouffe la rate et fait pisser le  long de la raie  des GCC. Bonne pioche !


rhone-Alpe-003-copie-1.JPG

Je résume sans les images : faut acheter pour licher le dessin…


John-Olivier Micheteau, créateur de concept, a lancé la société HLLC, fondée sur le concept Hyper Luxe Low Cost qui part du constat que le low cost c’est la mode et que les riches aussi veulent en croquer. Le susnommé a donc créé un nouveau segment de marché en vendant, par exemple une Bugatti Veyron, qui vaut 2 millions d’euros, en HLLC 3 millions d’euros… à des riches qataris…


Étrange concept donc :


-        Pourquoi est-ce plus cher que la normale ?


-        Parce que défaire les boiseries en loupe d’orme pour les remplacer par du plastoc de merde, ben ça a un coût. Les riches adorent. C’est le nouveau truc qui les fait triper ! Pis en même temps faut dire que c’est moins ostentatoire… Ça fait plus proche du peuple…


Sans doute que certains d’entre vous ne vont pas trouver ça très drôle, moi si car il y a une bonne dose de dérision et de non-sens. Donc, le concept HLLC du dessinateur Diego Aranega, il l’applique aussi au jaja avec Yannick Costa préparateur HLLC. C’est totalement foutraque mais comme j’ai vendu du Boulaouane dans ma vie je me dis que la manip qui consiste à substituer au roi d’Yquem ce malheureux pinard qui fut la star des restaurants asiatiques du XIIIe ça devrait plaire à  Guillaume Nicolas-Brion et horrifier le porteur d’eau en Richelieu bien lustrée.


rhone-Alpe-001.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents