Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 13:30

En cherchant des références pour une chronique Je suis tombé par hasard sur ce tableau de Franck-Antoine Bail 1858 - 1924 ciseleuses de raisins :


-B5-1q9-BWk---KGrHqF--hEEysDlN3-RBMsDe-Gf----_12.jpg

Nous parlons sans cesse du vin mais pourquoi ne pas aussi chanter les mérites et la beauté d’une grappe de raisin de table d’un beau et goûteux Chasselas de Moissac étendu sur son papier soie immaculé. Mais comme l’écrit avec une pointe d’ironie un chroniqueur du cru « Je parie que vous n'avez jamais ciselé du chasselas. Evidemment, si vous n'habitez pas dans la région, vous ne savez même pas ce que cela signifie. Ce n'est pas un reproche. Moi, par exemple, je suis incapable de vous dire comment on récolte le houblon. Donc, ciselons. C'est simple: vous savez vous servir de petits ciseaux  (ça y est, vous devinez !) ? Vous prenez délicatement la grappe avec votre main gauche si vous êtes droitier et avec les ciseaux actionnés par le pouce et l'index de l'autre main, vous enlevez tous les grains qui ne sont pas présentables. C'est pour cette raison que ma grappe est superbe. Tout est beau chez elle, y a rien à jeter... comme dit la chanson. »


2242694620.JPG

Bref, chaque année les dames de la région autour de Moirax montrent la manière d'autrefois de ciseler le raisin. Délicatement, à l'aide de fins ciseaux, elles ont débarrassé les grappes du superflu pour les poser ensuite dans un napperon de papier.


Tout ça m’inspire une future chronique sur les riches heures du Chasselas de Thomery en Seine-et-Marne qui dans des champs clos de hauts murs murissait au soleil. Disparu dans les années 1970…


Shira-023.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jeux gratuits 30/01/2013 22:05


Eh eh eh ! Un métier traditionnel !

Philippe MARGOT 29/01/2013 17:07


Chasselas doré - Voilà un article qui intéresse votre lecteur suisse du canton de Vaud. En vaudois que je suis, nous sommes nés dans le Chasselas, et mieux que ça, depuis
2007, au patrimoine mondial de l'UNESCO pour notre vignoble de LAVAUX sur les rives du lac Léman entre Lausanne et Vevey - Ce "mouchoir de poche" est d'une beauté
surprenante et le cépage le plus cultivé est précisément du Chasselas doré dont nous faisons un vin depuis la nuit des temps. 6'000 ha de Chasselas produisant du vin en
Suisse, première région au monde, suivi par l'Allemagne avec 1'500 ha, l'Alsace 300 ha et la Haute-Savoie 150...


Le fait de faire du vin avec un raisin de table aux yeux des étrangers a toujours été un élément préjudiciable pour notre vin issu de ce cépage avec une histoire millénaire. Certe, c'est un vin
en léger déficit aromatique, mais qui reste précisément très marqué par le terroir changeant de nos coteaux pentus ; aussi nos viticulteurs qui le produisent bénéficient d'une
expérience très traditionnelle de cette culture et de sa vinification. Ils en font un vin d'une grande finesse, assez léger, un brin perlant et charmant, très apprécié à l'apéritif, avec les
poissons du lac, le fromage...


Un vin souvent aussi très ciselé dont Parker vient de mettre en évidence quelques producteurs de trois cantons viticoles de la Suisse.


Merci de me permettre de le placer ainsi en exergue ! 






  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Parlons peu mais parlons vin, et de quel vin : La Romanée-Conti où Aubert de Vilaine passe la main…
    Le reproche récurrent que me font certains, chroniquer rarement sur le vin, est justifié, en défense ma réponse est simple : j’ai le sentiment d’avoir fait le tour de la question et que perdurer ce serait tourner en rond. Bien sûr, je pourrais à la manière...
  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...