Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 17:00

Philosophes 022Depuis des années j’entre chez vous à l’heure du laitier avec mon petit billet matinal qui, je le concède, au fil du temps s’est étoffé et il se révèle parfois difficile à digérer. Soucieux de votre ligne, de votre confort intellectuel mais aussi de l’entretien de vos précieux neurones je vous propose, en fin de journée, des chroniques plus légères en poids mais plus variées en fonction de l’actualité, de mes humeurs ou de mes envies de dialoguer avec vous avant le dîner.

 

Chroniques au fil de l’eau donc, sans aucune périodicité, où je l’espère les plus timides se risqueront à commenter ou à me suggérer des thèmes qu’ils souhaiteraient voir aborder. Le taulier aime tisser des liens, ce n’est pas pour rien qu’il s’est autoproclamé secrétaire perpétuel d’une improbable Association du Bien Vivre, qu’il s’inscrit dans la dynamique de l’extension du domaine du vin et qu’il a lancé la charte du cochon libre. Autant d’initiatives plus ou moins couronnée de succès mais qui, comme des petites graines jetées sur l’immense terreau de la Toile, germeront et donneront avec le temps j'en suis persuadé de belles pousses chargées de fruits.

 

L’expérience de cet Espace de Liberté nourrit mon relatif optimisme. Face à la dictature de l’instantanéité, du flux continu sans contenu, je persiste à croire qu’il faut, avec ténacité, reprendre son temps, prendre le temps de lire, de se parler, d’échanger, de s’écouter et que les blogs par leur interactivité  le permettent. Profitons-en ! Les sujets ne manquent pas. Ouvrir des fenêtres de dialogue c’est nous donner un peu d’air dans des temps anxiogènes où les faillites de tous ordres, celle des soi-disant élites tout particulièrement, obscurcissent nos horizons.

 

Rassurez-vous, je ne vais pas vous prendre la tête et vous asséner mes « brillantes et pertinentes » analyses. Bien au contraire, mes complices Marie de Saint-Drézéry marquise de Bombon, le maire de Losse-en-Gelaisse et sans doute quelques nouvelles têtes viendront se joindre à moi en ces fins de journée : en terrasse où, comme je le pense vraiment, les propos de café du commerce doivent être écoutés  même si il faut y faire du tri, chez vous entre amis, dans votre chambre d’hôtel pour les grands voyageurs (éviter les suites des Sofitel), nous taillerons des bavettes autour d’un verre, nous referons le monde, nous ne nous prendrons pas trop au sérieux, nous nous prendrons parfois le bec sans que pour autant ça tourne au pugilat.

 

Le taulier, en vieux caïman, a le cuir tout aussi dur qu’il peut avoir la dent dure. Sa seule exigence c’est qu’avant de lui taper sur le râble à bras raccourcis chacun prenne le temps de lire sa prose pleine de digressions, de circonvolutions, non pas en travers ou de travers. En effet, je suis en fasciné par la capacité qu’ont certains à survoler, à réagir sans réfléchir, à dégainer et à tirer à vue sur tout ce qui bouge. Commentez n’est pas forcément flinguer le taulier ou le précédent commentateur mais s’exprimer certes avec vivacité, passion mais toujours avec civilité.

 

Pour finir et vous faire sourire je vous propose une saillie du très conservateur et gros buveur de whisky et de champagne, du Pol Roger, Winston Churchill.

 

Pour lui Christophe Colomb fut « le premier socialiste » de l’Histoire de l’Humanité.

 

La preuve ?

« Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait et il faisait tout ça aux frais du contribuable. »

 

Comme le souligne Alberto Toscano dans son dernier livre « Ces gaffeurs qui nous gouvernent » chez Fayard

« Il croyait arriver à l’Est et a finalement trouvé l’Ouest. Il voulait les Indes et à découvert les Caraïbes. »

 

Bonne soirée à tous et à demain matin sur mes lignes…

Sutherland-Churchill.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Sam 29/09/2011 18:32



Cette citation, de Churchill, peut-être un peu galvaudée, mais tellement sincère :


"En vin........ je ne suis pa difficile, je me satisfait aisément du meilleur".


                          Churchill, Sir Léonard Spencer



cheap ugg bppts 29/09/2011 09:06



 


featured-juicy-couture-wallets juicy-couture-dog-carriers


juicy-couture-handbags juicy-couture-jewelry


juicy-couture-laptop-cases juicy-couture-tracksuits


juicy couture outlet Juicy Couture Backpack 


Juicy Couture Bikini  Juicy Couture Crossbody Bags


 Juicy Couture Daydreamer  Juicy Couture Diaper Bags 


Juicy Couture Flats  Juicy Couture Flip Flops 


Juicy Couture Sandals  Juicy Couture Sunglasses


 Juicy Couture Sweaters  Juicy Couture Watches 


Juicy Tracksuits  Juicy Couture Handbags 


Juicy Couture laptop cases  Juicy Couture Tracksuits


 Juicy Couture Jewelry  Featured Juicy Couture wallets 


Juicy Couture kids  Juicy Couture Dog Carriers  ray ban
outlet  


ray ban aviator sunglasses ray ban optical glasses ray ban
predator


ray ban sunglasses for men ray ban sun glasses  


ray ban optical  ray ban prescription rayban
sunglass ray ban sale uk


 Cole Haan Shoes Cole Haan Shoes-Casual Promotions  


Cole Haan Shoes-Hi-Top Promotions   Cole Haan Shoes-Knit Promotions  


Cole Haan Shoes-Stylish  Hermes Bags Hermes Birkin


Crocodile Skin Handbags   Hermes Birkin Handbags Palladium


  Hermes Birkin Lambskin Handbag   Hermes Birkin Ostrich Vein Handbags


  Hermes Classic Belt   Hermes Constance Bags


 cheap ugg boots  buy ugg
boots  cheap ugg boots for women


5803 ugg women's bailey batton boots   5827 ugg classi



jacques verpoorten 28/09/2011 18:19



Je ne peux ou je ne sais revenir en arrière, où mettre mon propos ?                   Lors de la dégustation de notre équipe de "connaisseurs" de ce
mardi 27, la définition "bouche tendue" que  Jacques signalait dernièrement a fait s'esclaffer les amis: " comment peut on sortir une expression pareille? " 



Patrick de MARI 28/09/2011 17:58



La civilité permet l'échange et nous éloigne de la Barbarie quotidiennement revisitée, ce pays où fleurissent en toutes saisons les barbarismes et où l'on assène ses vérités à coups de
barres-barres à mines de crayons sur des tigres de papier-crépon, les chignons ébouriffés...


Hélas, elle permet aussi à des plumitifs médiocres d'occuper l'espace de leur prochain avec des jeux de mots navrants et une emphase chargée d'une prétention consternante (cf. le paragraphe
précédent!).


C'est le risque accepté lorsqu'on ouvre un tel espace de liberté...


Merci Maestro pour votre bon accueil dont je n'abuserai pas, c'est promis.


Ma courtoisie coutumière vous est acquise (SAUF BIEN SÛR SI LUC CHALIER N'EST PAS D'ACCORD AVEC MOI !!!).



Eric FABRE 28/09/2011 17:42



Merci pour cette sitation de Churchill. Elle est jubilatoire...



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents