Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 16:00

leclerc_mai_68_01.jpgLe Michel-Edouard tient un blog sur la Toile « De quoi je me M.E.L » link dont la date de création est contemporaine du mien. J’ai même discuté avec lui sur le sujet lorsqu’il avait ses bureaux à Issy-les-Moulineaux. C’est un pro de la communication, d’ailleurs c’est son boulot chez les Leclerc, et il faut lui reconnaître un réel talent de bateleur postmoderne. Pour le reste, à force de trop vouloir prouver et  toujours apparaître comme un saint Jean bouche d’or héraut de la défense des consommateurs le MEL n’est pas forcément d’une crédibilité à toute épreuve. C’est son problème, pas le mien mais quand on se veut redresseur de torts mieux vaut mettre ses pratiques en accord avec ses paroles.

 

MEL est un garçon simple, on peut le croiser avec son petit sac à dos d’un un ciné mais ça ne l’empêche pas (dites-moi 5 pater et trois ave) d’être doté d’un ego de haut niveau bien symbolisé par sa question faussement « sans gêne »sur son blog à propos du titre d’un futur bouquin de Nanard le burné « de quoi je me mèle ? » : notre Bernard ne se formalise pas. J’imagine que son éditeur a fait son boulot. Je n’irai pas lui réclamer des droits d’auteur, mais tout de même, appeler son livre « De quoi je me mèle », c’est gonflé ! Certains diront que c’est finalement une belle reconnaissance de la notoriété de ce blog. Mais sur la politique, le foot, l’argent et le business, j’aime autant éviter qu’on «s’emmêle» !

 

Revenons à l’ordre du jour de cet afterwork : notre MEL claironne dans le Monde du 28 octobre « Notre objectif est de détrôner Carrefour d’ici à 2015 » et répond aux questions de David Blicki. Seule la première ma scotchée. Je vous livre la réponse de

 

David Blicki : Comment se comporte la consommation en France ?

 

MEL : Jusqu'à juillet-août, la consommation a tenu. Mais depuis septembre, elle donne des signes de faiblesse. Un bon indicateur : quand les centres Leclerc marchent bien... c'est que la conjoncture va mal. En septembre, nous avons enregistré une hausse de nos ventes de 8 % hors carburants (+ 11 % avec les carburants) et le rythme continue. Le fait que les consommateurs se tournent vers des enseignes qui offrent une forte lisibilité en termes de prix bas est un bon baromètre des inquiétudes sur le pouvoir d'achat.

 

Second signe d'essoufflement, ce sont les foires aux vins. Chez nous, il n'y a pas de croissance, quand certains concurrents enregistrent une baisse de 20 % par rapport à 2010. Toute une catégorie de clients, qui investissaient dans le vin en achetant des caisses de grands crus, a réduit fortement ses dépenses. Enfin, les rayons d'électronique grand public et d'électroménager sont en baisse sensible.

 

J’adore ! Tout est dit dans le non-dit. Donnez libre cours à vos commentaires…

11102815_LECLERC-X1P1_ori.jpg.567.jpg9782259214568.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Cyril 29/10/2011 12:08



D'autres elements qui influent je suppose:


1/ des vins de plus en plus chers, millesime 2009 n'oblige pas


2/ des consommateurs de plus en plus avertis / qui s'informent / trient l'info / font leur propre liste d'achat. A voir si cette hypothese concerne le client "moyen"


3/ des selections de vins presentées aux FAV contestables ( qq releves http://www.vinplaisir.fr/bilan-des-foires-aux-vins-2011-et-quelques-etrangetes/ ) et du coup
j'aimerais bien connaitre le CA FAV de Monoprix : Est ce que la qualité paie ?



Luc Charlier 28/10/2011 17:51



Denis, si on te suggérait que ce n’est pas l’offre de la GD qui s’est étiolée, mais l’intérêt des GCC eux-mêmes ? Tu as découvert
d’autres vins, solaires, eux ils ont découvert l’osmose inverse, délétère.


Sous des apparences de grosse provoc. – cela ne coûte rien – Léon est cette fois très sérieux.


Jusqu’en 1985, je buvais SOUVENT des crus médocains (ou des Graves), parfois prestigieux, toujours dans ce qu’on appelait une
« bonne année ». Maintenant, je liquide parfois ceux que j’ai, ou j’essaie de les offrir quand c’est un millésime anniversaire.


Note que, ici à Corneilla, depuis 2005, je n’ai eu QUE des « bons millésimes ».


Enfin, jusqu’en 1970-1975 – et même un peu plus près de nous – peu de vignobles travaillaient proprement, par ignorance, et Bordeaux
avait au moins cette longueur d’avance pour pallier le manque de maturité de leurs raisins – persiste et signe : un minimum  de connaissance
technique. Maintenant, TOUT LE MONDE sait comment faire et c’est la qualité du raisin, et la passion des gens, qui font la différence.


Une compagnie d’assurance met rarement de la passion dans son investissement.


J’ai eu la chance de bien connaître Claude Ricard (Dom. de Chevalier) et même, suite à une bourde de ma mère, de fêter mon
33ème anniversaire à sa table familiale, reçu comme un prince. Il m’a battu au bilboquet – à plate couture – et je n’ai heureusement pas dû sortir ma raquette de tennis, car cela
aurait tourné à ma confusion. C’est sur lui que reposait TOUT le charme de son cru. Olivier Bernard, à sa suite, ne manque ni d’intelligence, ni de finesse, ni de compétence, ni d’argent ...
C’est simplement une autre époque. Et Chevalier me fait moins rêver ... au dégustoir aussi.



Hervé Lalau 28/10/2011 17:08



Belle fôte en couverture du livre de Tapie (les èditeurs n'ont mème plu l'argen pour employer un corecteur): c'est je me mêle, accent circonflexe, svp, pas mèle.



JACQUES BERTHOMEAU 28/10/2011 17:13



mais non Hervé c'est voulu pour parodier le blog de Michel Edouard : de quoi je me MEL d'où la citation de ce dernier à propos des droits d'auteur...



Denis Boireau 28/10/2011 16:40



Le seul point que je peux commenter, c'est la stabilite (chez Leclerc) ou baisse (chez les autres) du chiffre des foires aux vin. En tant que simple consommateur je fais un constat simple: il y a
20 ans j'achetais mes Bordeaux classes en foires aux vins car il y avait un rapport qualite/prix interessant. Cette annee apres avoir epluche tous les catalogues je n'ai rien trouve
d'interessant, donc je n'ai rien achete.



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents