Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 00:09

Cerdon_Ain.jpg

 

Le sieur Boireau Denis, défenseur de la veuve (Amiot) et de l’orphelin petit producteur de vin, qui adore plonger son nez dans les verres – pas les Verts ni les autres vers – en un commentaire effervescent, ose écrire au Taulier : « Et il y en a un qui reste malheureusement oublié: le Cerdon. Pour soutenir les petits producteurs Français, plutôt que du Prosecco, recommandez le Cerdon! »


Allons, allons, l’ami de Léon pêcheur d’occasion dans les fonds de l’Insula Oya, tu ne pourras prendre le Taulier à contre-pied.


Découvreur il fut dès novembre 2008 avec sa chronique « L'Ain et le Cerdon "Clos de Bierle", c'est le luxe au naturel »


« Le Cerdon qui, pour moi, est un vin d'initiation par excellence. Lorsque je l'ai découvert et apprécié, voilà plus de 10 ans, au restaurant du Square Trousseau et que j'ai ensuite entrepris une tournée chez les cavistes parisiens pour m'approvisionner je suis revenu bredouille. Pas un seul flacon de Cerdon et, pire encore, certains cavistes ignoraient jusqu'à son existence. Je dû, par l'internet, contacter le vigneron, Thierry Troccon pour savoir où je pouvais me procurer son nectar. C'est à Boulogne-Billancourt qu'il se nichait et je dus prendre ma petite auto pour enfin combler mon désir de Cerdon. Depuis, chez moi c'est devenu le must des jeunes pousses. Ils adorent... C'est frais, c'est rouge, c'est peu alcoolisé, c'est désaltérant, c'est joyeux car ça pétille naturellement, que demander de plus... » link


Fait tes comptes Denis : 10 ans + 6 ans ça fait un sacré bail que je défends le Cerdon, j’ose même écrire que c’était un temps où tu en étais encore à draguer les filles plutôt qu’à siffler des quilles.


L’âge, l’antériorité, le nez, c’est la force du Taulier : « découvreur un jour, découvreur toujours »


Aujourd’hui ma crèmerie vous recommande le Cerdon 2013 de Raphaël Bartucci disponible à la Cave des Papilles rue Daguerre link

 

 

La référence naturiste via Olif dont j'ai pompé le jeu de mots link

bugey-cerdon.800.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 24/04/2014 18:23


Pour une fois, nous n'avons rien à envier aux Parigots ! Un très bon restaurant de Strasbourg L'Assiette du Vin, 5 rue de la Chaine, propose régulièrement, à l'apéritif un verre de
Cerdon  de la Maison RENARDAT- FACHE très agréable. Faut le faire au pays du crémant ! ( prés de 50% de la production nationale.)

xavier 21/04/2014 11:01


BONJOUR, ET MERCI DE M'AVOIR FAIT DECOUVRIR CETTE TRES BELLE ADRESSE

Denis Boireau 21/04/2014 10:18


Cher Taulier, je ne mettais pas en doute ta connaissance du Cerdon! J'en remettais juste une couche pour rappeler qu'en bulles festives a pas cher, y  pas que le Prosecco et le Cava.


Et je rebondi sur ta remarque de vin pour les "jeunes pousses": 100% d'accord! Comme le Prosecco, c'est aussi le vin que je recommande pour amener vers le monde du vin  les jeunes issus de
la culture soda.


Seule petite erreur dans ton billet: il y a 16 ans je ne draguait plus les filles. J'etais en plein elevage de gosses, ce qui est puissamment anti-erotique.

Luc Charlier 21/04/2014 09:27


Eh bien, Taulier, je suis presque aussi ignare que tes cavistes. Pourtant, beaucoup d’entre eux – pas les meilleurs je l’admets – sont gratinés, dans l’hexagone. Je sais du « Cerdon »
que c’est un vin du Bugey, dont la prise de bulles s’effectue par la méthode « ancestrale » principalement, même si certains utilisent la champenoise (et merde au CIVC !). Mais je
n’en ai jamais bu. Donc : pas de Cerdon, Léon. Mais bien du Marcel Cerdan. On connaît en effet les liens qui existaient entre Perpignan la catalane et l’homme de Sidi-bel-Abbès. Ma comptable
tient ses bureaux au beau milieu de la rue ... Marcel Cerdan, par exemple. Et le chien de mon voisin s’appelle Rex. Cette information capitale vous indique qu’il ne vote pas comme moi. C’est son
droit. Enfin, tant que je ne serai pas au pouvoir. Salut Denis, on t’aime !

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents