Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 18:00

Troisième  et dernier épisode de La fabuleuse histoire des vignobles de la Petite Camargue conté par notre Jacques qui ne confond pas ballets roses et flamands roses car il a connu le président André Le Troquer. Avantage des sages sur les margoulins de la Toile qui n’ont pas un beau cœur d’acier.


vue-aerienne-mas-listel-2714902-jpg_2356494.JPG

Vue aérienne du Mas Listel. © DR

 

« Passé le Grau-du-Roi, ses plages assez chargées en matériel humain bronzé et son urbanisme tout autant envahissant, on est un peu surpris et désorienté. Plus de beaux immeubles en béton faïencé avec balcon du même métal donnant sur la route menant au rond-point qui conduit au port. Pas loin de la mer, terminées les villas Ker Marcel avec parasol et coin barbecue, nul parking géant où rôtissent les Mégane... »

 

La suite ICI link 


En cadeau Bonus une  dégustation de 4 vins de 4 domaines. Merci Jacques les vignerons t’en sont reconnaissants.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 28/06/2014 14:20


Oui, Jacques, tu as entièrement raison: c'est faire preuve d'honnêteté - sans doute un trait que peu de gens te contesteront - et aussi d'obstination dans l'erreur. A propos, tu bois toujours des
Fiefs Vendéens ? 


(Aîe, le Belge, quel con: il ne sait jamais où s'arrêter! et pardon à Denis Boireau aussi) 

JACQUES BERTHOMEAU 28/06/2014 14:22



je suis sobre en ce moment... au fait Denis m'avait promis une bouteille 



Luc Charlier 28/06/2014 14:01


Euh, puis-je interrompre un court instant cette belle envolée pour une simple petite correction orthographique, sur un point qui m'est sensible: si un Flamand est rose - après une première
exposition au soleil du pays catalan, par exemple - alors il doit prendre la majuscule. Si par contre le bel oiseau migrateur a avalé suffisament de coquillages pour augmenter sa pigmentation, il
a droit à la minuscule mais sa dernière lettre est un "t": un flamant rose ! 


Après, ce que j'en dis, hein ....

JACQUES BERTHOMEAU 28/06/2014 14:04



C'est un acte manqué mais comme il me plaît je garde l'orthographe dévoyée  



patrick axelroud 28/06/2014 07:14


Dans l'entourage du vieux Le Troquer ( 74 ans au moment de fauts ) se trouvaient un certain Walter et un Lacour ce qui permit aux chansonniers de l'époque d'oser ce bon mot : 3 Chez Le Troquer
les walter donnent sur la cour "

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents