Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 10:00

Tonnelerie.jpg

 

J’ai reçu dans ma messagerie un courrier d’un de mes plus anciens et fidèles lecteurs, Philippe Margot link, pionnier du développement des e-Books à la libre disposition des internautes œnophiles. Je vous livre pour vous permettre de consulter son dernier ouvrage. Merci à lui.


Cher Monsieur,


Retournant régulièrement sur votre blog dans lequel vous parlez très souvent des spécialistes autour du bois de chêne, vous me permettrez de vous présenter le dernier e-Book que je viens de publier :


« Chêne - Merrandier - Tonnelier - Copeaux & Cie. »


Lien : link

 

Ce gros volume est le fruit de mes visites dans les nombreux métiers du bois de chêne, pour mieux comprendre par la suite ses effets sur le mûrissement, l’affinage et bonification du vin en contact pendant son long élevage.


Plus de 300 pages et presque autant de photos permettent de mieux comprendre l’utilité de ces différents et passionnants métiers.


Nous analysons également si les techniques de remplacement de la tonnellerie par des moyens moins onéreux ont des chances de conduire à une substitution de qualité.


Et comme l’a très bien exprimé Jean-Pierre Giraud – Tonnellerie Taransaud : « Le plus beau compliment que l'on puisse faire à une barrique, c'est de ne pas en parler. »


Intéressant pour tous les étudiants en œnologie, comme les intervenants dans les métiers du chêne vinicole.


N.B. : Pour une lecture plus confortable, nous vous recommandons de cliquer la touche carrée "Plein écran" à disposition sur la fenêtre du livre ouvert, en haut à droite.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans écrits des autres
commenter cet article

commentaires

Philippe MARGOT 08/05/2014 08:01


Merci Monsieur Giraud,


Je suis flatté d'avoir ce commentaire très positif de votre part et vos explications qui confirment bien nos convictions que le bois ne doit jamais dominer, mais seulement compléter ce que le vin
devient en son contact.


Je me souviens de ce côté excessif du boisage des vins rouges en Californie des années 1980. Une nouveauté bien mal à propos qui a heureusement été comprise depuis lors.


Merci beaucoup Monsieur Giraud !

GIRAUD JEAN PIERRE 07/05/2014 19:11


CELA ME FAIT PLAISIR  QUE VOUS AIMIEZ CETTE FORMULE QUE J AI CITEE POUR LA PREMIERE FOIS IL Y A PLUS 25 ANS ... ET  QUE JE DIS TOUJOURS  UN PEU PAR PROVOCATION  !!!.........
CAR ...JE VAIS VOUS ETONNE ....JE SUIS DIRECTEUR COMMERCIAL  DE  3  TONNELLERIES !!!!


A  LEPOQUE  J ETAIS  HORS  TENDANCE  ... COMME ON DIT AUJOUR DHUI !  MAIS JE NAI PAS CHANGE D AVIS ..ET ENCORE MOINS AUJOURD HUI


JE N AIME PAS LE GOUT DU BOIS DANS LE VIN  MAIS.... J AIME QUAND IL APPORTE   EPICES  ELEGANCE  VOLUME  DENSITE  FINESSE ET DES FINALES LONGUES ET
SOYEUSES


ET QUE TOUT CELA EST PARFAITEMENT INTEGRE  ET FAIT PARTIE INTEGRANTE DE LA COMPLEXITE DU VIN .


UNE AUTRE DE MES  FORMULES EST ....


LE BOIS DOIT ETRE AU SERVICE DU VIN ET NON LE VIN AU SERVICE DU BOIS !


ET .. J EN AI D AUTRES ........!!!!


CHEERS    JPG

Philippe MARGOT 07/05/2014 13:41


Tous mes remerciements à Jacques Berthomeau pour cette publication qui me fait grand plaisir.


Voici comment d'autres auteurs s'expriment sur la fameuse barrique :


« Une barrique de vin peut faire plus de miracles


qu’une église remplie de saints. »


                                  
           (Proverbe italien)


 


« Rien qu'à taper avec son petit doigt plié sur le flanc d'une barrique,


Colette lui a entendu chanter qu'elle était pleine de vin bourguignon…


Ne vous fiez pas aux chansons, Colette !


Telles les sirènes, les barriques ont souvent des voix qui trompent.


Et je connais des caves où le vin a beau me chanter à pleine barrique


qu'il est bourguignon, je me méfie : car j'entends que c'est dit


avec l'accent, le fameux "assangue"… l'accent du Midi ! »


                                          
(Gaston Roupnel)


 


« Tout a été dit et fait, et aucune littérature ne peut dépasser


le cynisme de la réalité.


On ne soûle pas avec un verre celui qui a déjà bu une barrique. »


                                          
(Anton Tchekhov)

Michel Smith 07/05/2014 10:17


Très vrai !

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents