Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 00:09

photo--36-.JPG

 

140 caractères, les tweets littéralement « gazouillis » permettent aux nouveaux dégustateurs de parodier le vieil adage gascon « sitôt bu, sitôt pissé » en nous gratifiant du « sitôt dégusté, sitôt twitté ». Vive l’instantanéité, le temps réel même si ce n’est pas facile de tenir son verre d’une main et de Twitter de l’autre, mais nos jeunes pousses ont des talents cachés. Donc, en ce moment c’est la déferlante, tout ce qui twitte est sur les deux rives de la Gironde. Et pourtant profusion n’est pas raison car en règle générale le bruit de fond de toutes ces micro-informations est le même : millésime de très belle facture, même si ce n'est pas une très grande année ; le millésime apparait assez hétérogène. C'est un millésime compliqué au départ et à la fin ; plus une affaire de terroir que de cépage ; un millésime finalement assez vendeur ; un millésime de viticulteurs ; c’est un millésime très Rive Droite ; le pire a été évité ; pour ce qui est du prix, chaque cru doit trouver son prix… et patati et patata et bla, bla, bla…

 

Pour tout savoir en live aller ICI link 

 

L’AFP fait aussi dans le BREF en majuscule pour ne pas confondre avec l'autre, voir vidéo en fin de chronique.

 

Attention trop d’informations formatées tuent l’information car c’est tout bêtement de la communication. Ça lasse ce petit côté prémâché. De l’audace, un peu de poil à gratter ne pourrait nuire au défilé des élégances. Des trucs tout cons du genre :


Latour n’en est plus ! Un remède de cheval ?


Pavie hausse ses prix, allez donc savoir pourquoi ? Peut-être un rapport avec François 1er ?

 

L’Angélus aussi mais là c’est pour amortir ses cloches.


Y’en a des qui se contentent de se taper la cloche. Des noms, des noms… Un seul suffit...

 

Burtschy n’ira plus si on ne baisse pas les prix ? Qu’en pense Michel Bettane ?

 

Qui qu’ai allé déguster les vins d’Olivier Tescher à Gombaude-Guillot ? Rires pré-enregistrés.

 

Et ron et ron petit patapon je suis invité à la dégustation de Haut-brion... Rires pré-enregistrés.

 

Jean-Marc Quarin : « Il faut sauver le soldat Sauternes », pourquoi ? link


Pourquoi l’alerte Vin de Google me sert en permanence Vin Diesel ?

 

Graulhet. Premier Salon de la bière et du vin link 


Belfort : une bouteille de vin rouge dans le réservoir du scooter. Ce n'est pas celui de Gégé link 


Bordeaux : le salarié indélicat et son complice revendaient les grands crus sur internet. link  


Partager cet article
Repost0

commentaires

Feuilly 10/04/2013 00:46


Avec tout ça, quand zébu, zésoif !

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...
  • Existait-il au département soviétique de la CIA des responsables de la pomme de terre ? Viatcheslav PIETSOUKH
    « Dites, Lev Borissovitch, ne pensez-vous pas qu’il puisse y avoir, au département soviétique de la CIA, des responsables des pommes de terre, c’est-à-dire des agents spéciaux de l’impérialisme chargés de veiller à ce qu’on ne trouve que très irrégulièrement...