Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 11:20

01_503284400_north_522x.jpg

 

Plus de 11 ans après son départ brutal de Vivendi Universal, l'ex-PDG du groupe, Jean-Marie Messier comparaît à partir de lundi en appel pour répondre une nouvelle fois de sa communication et de ses conditions de départ.


« Mis en cause pour sa communication lors des derniers mois de son mandat et pour les conditions de son départ, Jean-Marie Messier avait été condamné en janvier 2011 par le tribunal correctionnel de Paris à trois ans de prison avec sursis et 150.000 euros d'amende pour « diffusion d'informations fausses ou trompeuses aux marchés et abus de biens sociaux ». Il avait en revanche été relaxé du chef de « manipulation de cours ». Les juges, qui l'ont qualifié de « prestidigitateur de dettes », ont considéré qu'il avait trompé le public et les actionnaires sur l'état de VU, dont il disait qu'il allait « mieux que bien » alors que les créanciers étaient à ses portes. Ils ont retenu contre lui sa tentative d'obtenir sans l'avis préalable du conseil d'administration un parachute doré de 18,6 millions d'euros qualifié d' »abus de biens social. »link 

 

ares1.jpg

 

« Après Héraclès, la société propriétaire du site 1855.com, c'est au tour de la SA Chateau Online, qui a aussi aussi changée de dénomination sociale. Elle s'appelle désormais Ares d'être placée en redressement judiciaire. Le groupe d’Emeric Sauty de Chalon poursuit une étrange quête de l'Olympe, peut être avec l'espoir que les Dieux les protègeront des difficultés économiques, des poursuites judiciaire et de la colère croissante de clients qui ont payé leur commande sans jamais voir de vin en retour. »link 

 

Reportage - Jacques Attali a donné un banquet jeudi soir sur la Croisette en faveur de sa fondation Planet Finance. C'est Carole Bouquet qui a endossé le costume de "Sharon Stone" pour faire monter les enchères lors de la vente.le 13 mai 2011


Tu t'offres ma chérie, tu ne te vends pas


Mais c'est sur scène, avec la vente aux enchères d'objets prestigieux, que le spectacle se passe avec une Carole Bouquet, marraine de la soirée, très... investie. Et la vente commence avec... une bouteille de vin du vignoble de Carole Bouquet. "Mes petits amis, qu'on se le dise, j'irai dîner avec celui qui achètera cette bouteille. Ce soir, je me vends au plus offrant". "Tu t'offres, ma chérie, tu ne te vends pas", corrige Pierre Cornette de Saint Cyr, commissaire-priseur de la soirée qui ressemble à s'y méprendre à Guy Lux.


Mise à prix : 1000 euros. Une main se lève, 2000, 4000, 5000.... une fois, deux fois.... "Je ne dîne pas pour 5000", interrompt la maîtresse de cérémonie. "Monsieur Messier, un jour, je suis venue dans votre bureau et ça ne vous a rien coûté". Monsieur Messier sourit. "9000, nous avons une offre à 9000". Adjugée, vendue.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 28/10/2013 17:23


J'en ai dans ma cave, du vin de Carole Bouquet. Taulier, si tu veux y gouter, passes chez moi.


Mais pour la compagnie, je n'aurai rien a proposer d'equivalent a cette magnifique productrice.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents